Site collaboratif d’infos alternatives

Pas de concert néo-nazi ni à Lyon ni ailleurs

6 compléments

Un concert néo nazi est prévu le samedi 15 novembre dans le neuvième arrondissement de Lyon au "Lyon’s hall"...

Jeudi 13 novembre - 17h : Suite aux nombreux appels et mails envoyés au Lyon’s hall ainsi qu’à la mairie du 9eme arrondissement le gérant de la salle a rapidement changé de discours et le concert a été annulé.

Nous venons d’apprendre qu’un concert néonazi est prévu le samedi 15 novembre à Lyon.

Bien qu’il ne soit pas rare que ce type d’événement ait lieu dans la région lyonnaise, il sont d’habitude réduits à la semi clandestinité des salles privées, souvent dans des lieux reculés et sans réelle possibilité de diffusion ou de toucher un public important.

Aujourd’hui il en est tout autrement car c’est dans une salle lyonnaise en l’occurrence le LYON’S hall (presley forever), se présentant comme « la nouvelle scène lyonnaise », que ce concert est prévu.

Forcés jusqu’ici d’avancer à visage masqué les néonazis peuvent aujourd’hui grâce à la bienveillance de patrons de salles de concert, s’afficher fièrement au grand jour et se réunir en toute impunité.

Il est d’autant plus scandaleux quand on sait que le Lyon’hall est une salle prêtée par la SERL, Société d’Équipement du Rhône et de Lyon, à financement semi public, qui achète et gère du foncier pour le Grand Lyon.

Ce concert qui est qualifié de "concert RAC ", pour Rock Against Communism ou Cosmopolitism en opposition au Rock Against Racism, est organisé par « lyon dissident » un groupe connu pour ses liens avec la section française de Blood and Honour (B&H).

Cette organisation regroupe essentiellement des boneheads (skinheads d’extrême droite) et se revendique clairement néo-nazi, en développant les concepts de "White Power" et en appelant à la "guerre raciale". La naissance de ce groupe remonte au début des années 1980 en Grande-Bretagne, notamment autour du groupe de Skrewdriver, dont le chanteur Ian Stuart est aujourd’hui décédé.

Mais c’est vers la fin des années 1980 que B&H va se développer dans différents pays européens : en organisant des concerts, en participant à des manifestations ou commémorations nazies, en menant des actions racistes violentes, etc. En parallèle à cela, l’organisation anglaise se rapprochera de plus en plus du groupe terroriste nazi Combat 18 (18 pour A et H, Adolph Hitler) qui mena différentes actions terroristes dans certains pays européens. B&H sera l’alibi "culturel" (si l’on peut parler de culture pour ces gens là !) qui permettra de financer l’organisation terroriste.

Mais depuis quelques années, il y a eut une scission entre Blood and Honour et Combat 18, essentiellement pour des raisons de contrôle de l’argent. Combat 18 est devenu en quelque sorte une version terroriste de B&H. Par ailleurs, B&H sera interdit en Allemagne le 14 septembre 2000.

On retrouve la programmation du concert en tapant « lyon dissident » sur un moteur de recherche et les résultats sont sans appel. Voyer ces sites :

- whitepower-whiterevolution

- sotodelrealresiste

- cuorenero.org

On retrouve à l’affiche du concert :

- Les Vilains :
Groupe de Belgique, se revendiquant "hooligans et skinheads"
Connu pour être l’un des groupes phares de la scène néonazie belge et européenne.
Ce groupe reprend par exemple sur scène "Mohamed Mouche à merde" de Kontingent 88, groupe néonazi français des années 80. (Kontingent 88, 8 pour la lettre H = Heil Hitler)
Il joue régulièrement pour des concerts organisés par blood and honnor

Ou encore plus explicite une interview des membres du groupe.

- short cropped
Groupe belge, grand amis « des vilains » qui partagent souvent l’affiche RAC avec eux.

- Match retour :
Groupe qui joue exclusivement dans les concerts rac et souvent dans la région lyonnaise.
Il est intéressant de voir l’intitulé du site internet : Blog de Résistance Blanche : pour un combat racial sans concession….

Avec une telle programmation on peut craindre une grosse affluence de nazillons venu de toute l’Europe.

Sur son site le lyon’shall peu serein quand a l’organisation de cet événement explique dans un communiqué qu’il ne fait pas de politique.
Nous venons a présent de démontrer le contraire.

Il est impératif que tout le monde se mobilise rapidement pour faire annuler ce concert.
A faire circuler à la presse, aux organisations anti-racistes etc…

Pour faire pression sur le lyon’s hall :

baraton@lyonhall.com
06 75 52 17 71

Sur la SERL :

- Président
Jean-Luc da PASSANO : 04 72 61 50 81

- Directeur Général
Eric BRASSART : 04 72 61 50 19

Mairie du 9ème : mairie9@mairie-lyon.fr 04 72 19 81 81

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 janvier 2009 à 15:09, par e_ther

    Soumettre une programmation de salle au politique est bien plus dangereux que laisser les programmateurs faire leur boulot en restant vigilants.

    Les politiques n’ont pas à intervenir dans la sphère culturelle de cette manière.
    Sinon, c’est admettre le fait que les élus soient à même de valider la qualité d’une production, d’une oeuvre, d’un livre !! Attention danger !! Demandez donc aux bibliothécaires des villes qui ont été gérées par le FN, vous comprendrez vite le problème.

  • Le 15 novembre 2008 à 10:58

    Le syndicat interco 69 de la CNT a participé a cette campagne d’info contre ce RAC et ce félicite de son annulation.

    C’est donc un bon petit coup porté à ces quelques bouffons de boneheads ! Ils devront continuer leurs pitoyables petites activités dans la semi clandestinité.

    Mais laissons ces crétins dans leur trou et rappelons que, pour la CNT, les véritables enjeux de la lutte antifasciste sont ailleurs. C’est pourquoi nous privilégions toujours les combats de soutien à la lutte des sans papiers, contre le tout sécuritaire (ex : fichier edvige), les logiques guerrières des Etats (ex : manif antimilitariste) ou encore la solidarité internationale concrète.

    La CNT est une organisation syndicale qui inclut dans son champs d’action des luttes politiques mais qui est avant tout un outil (encore très modeste il est vrai) de la lutte des classes pour défendre les intérêts des travailleurs.

    Notre petite CNT a une grande ambition : l’émancipation des travailleurs, l’abolition des classes, l’égalité et la justice sociale, la gestion de la société par les producteurs !!

    Pour cela nous pratiquons la défense concrète des travailleurs au quotidien (ex : notre camarade Brigitte à La Poste) et nous participons aussi à des luttes plus globales, que nous impulsons parfois.

    Pour ceux et celles qui souhaitent en savoir plus sur les activités de la CNT, vous serez tout à la lecture de son journal, le Combat syndicaliste.

    Raph ( à titre perso), CNT interco 69

  • Le 15 novembre 2008 à 08:28

    Le maire du 9ème arrondissement de Lyon, Alain Giordano, a décidé qu’à partir d’aujourd’hui, la programmation de la salle Lyon’s Hall, située dans le quartier de l’Industrie, se fera après avoir été soumise au maire d’arrondissement.

  • Le 13 novembre 2008 à 18:26

    Voici leur communiqué de presse

    ZAC DE VAISE INDUSTRIE
    Pôle numérique de Lyon

    Opération de renouvellement urbain
    pilotée par la SERL

    La SERL, aménageur de la « ZAC de Vaise Industrie », a été très surprise de constater l’usage de son visuel, et l’annonce de son « sponsoring » d’une salle de concert, le Lyon’s Hall, sur ce site.
    Elle n’a en effet jamais donné son accord pour cela, et n’en est aucunement partenaire.

    Un concert contesté était prévu dans cette salle le 15 novembre prochain. A notre demande, la SERL, en contact avec la Mairie du 9ème Arrondissement de Lyon, a obtenu son annulation.

    La SERL regarde en outre très attentivement toutes les suites juridiques qu’elle est susceptible d’apporter à cette affaire.

  • Le 13 novembre 2008 à 17:46

    D’apres le serl, le concert fasciste est annulé, un communiqué de presse de la part du serl est prévu et sera visible demain dans la presse.

  • Le 13 novembre 2008 à 10:57

    Voici quelques extraits du communiqué fait sur le site Lyon’s hall. J’ai extrait quelques éléments de ce communiqué... ils sont explicites...
    Le mieux, si ce concert n’est pas annuler , c’est de ne jamais remettre les pieds là bas (groupe de musique et personnes individuelles), car ce concert n’a rien d’apolitique, et la position, de celui qui a fait le communiqué, pas ambigü du tout. nous savons maintenant ce qu’il respecte... "la liberté". Discours entendu des milliers de fois par ceux qui n’assume pas leur idées.
    Je ne commente même pas ces phrases, tellement c’est énorme... Et si vous pensez qu’elles sont sorties de leur contexte, allez directement sur le site, je n’invente rien.

    Je cite :
    Des personnes me previennent par tel et par mail que cette soiree est politique et que le public attire est d’extreme droite.
    Les groupes de Christophe ce soir, sont tous supporters de l’OL et certains au stade (comme ailleurs) sont xenophobes et ces idees sont grandement condamnables.
    <...>
    Mais l’OL et ses supporters reste une reference en terme de respectabilite.
    <...>
    Si je regardais la tenue vestimentaire des musiciens, je ne prendrai aucune soiree suceptible d’attirer des blousons noirs. Si je ne desirais pas de gens marginaux je n’accepterai aucune soiree de punks, de metal, de hardcore, de black ... Si j’ecoutais les chansons des artistes, je ne prendrai pas tous les debutants qui n’ont jamais rien enregistre ...
    <...>
    Tous reunis par la meme passion : la musique.
    <...>
    Christophe l’organisateur s’est engage à faire une soiree avec ses amis, sur invitation pour eviter tout debordement, sans mauvaises paroles, sans violence.
    <...>
    Au nom des libertes etc..etc...
    <...>

    envoyez des mails de protestation à la mairie et au Lyon’ s hall (bien qu’avec des arguments "imparables" comme les siens, cela ne va pas être facile de le faire annuler, ce concert...).
    T.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info