Pour la première fois, Israël lance des gaz lacrymogènes à partir de drones. Bientôt dans nos manifs ?

257 visites
Palestine

Le vendredi 9 mars dernier, on apprend dans le journal sioniste « Times of Israel » que pour la première fois, les forces d’occupation israéliennes ont utilisé des drones sans pilote pour larguer du gaz lacrymogène sur une manif de Palestiniens de Gaza contre le mur. Israël étant le laboratoire mondial de l’armement, il y a fort à parié que cette « innovation » une fois tester et approuver sera vendu aux polices européennes.

Quelque 200 Gazaouis s’étaient rassemblés au mur frontalier avec Israël dans le cadre d’une manifestation hebdomadaire contre le blocus vieux de dix ans, lorsqu’un drone s’est approché de la scène. Les images de l’agence de presse libanaise Al-Mayadeen montrent que les drones larguent des bombes lacrymogènes sur les manifestants, qu’on voit ensuite s’enfuir des lieux à l’aveuglette.

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré qu’au moins deux personnes ont été blessées dans les affrontements, au moins huit autres Gazaouis ont été blessés par des tirs israéliens lors de manifestations ailleurs dans l’enclave côtière.

Selon des sources militaires, l’utilisation de drones pour tirer du gaz lacrymogène est encore expérimentale et n’est pas encore opérationnelle.

Gaza a connu plusieurs affrontements depuis l’annonce du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, avec des manifestations hebdomadaires prévues. Le mois dernier, deux adolescents palestiniens ont été tués après avoir été abattus avec des balles réelles alors qu’ils s’approchaient du Mur, apparemment à la recherche de travail en Israël.

Gaza fait face à une urgence humanitaire croissante depuis de nombreux mois, confrontée à une crise de l’énergie, de l’eau et des soins de santé. Les résidents sont également empêchés de quitter la Bande, forçant une jeune fille de Gaza à se rendre sans aucun de ses parents à Ramallah en Cisjordanie occupée pour avoir une greffe de rein le mois dernier.

Un rapport récent a également révélé que plus de 1 000 Palestiniens sont morts à la suite du siège israélien de 11 ans imposé à l’enclave assiégée.

Le Coordinateur des organisations caritatives, Ahmed Al-Kurd, a déclaré que « 450 des victimes sont mortes à cause du déclin du système de santé et du manque de médicaments, de matériel médical et de transferts de traitements ».

« Aujourd’hui, nous lançons un cri retentissant au monde : sauvez Gaza de ces conditions désastreuses », a déclaré Al-Kurd, demandant : « Combien de temps allez-vous attendre et combien de victimes vous faut-il en plus avant d’agir ? »

Traduction : JPB pour l’Agence Media Palestine

La suite à lire sur : http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2018/03/16/pour-la-premiere-fois-israel-lance-des-gaz-lacrymogen

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Palestine » :

>Les assassins de la mémoire

Pierre Vidal-Naquet a utilisé cette expression contre les faussaires et les négationnistes qui niaient ou minimisaient l’ampleur et la préméditation de l’extermination perpétrée par les Nazis contre les Juifs, les Roms, les communistes, les homosexuels...

>31 mars 2002 : en direct du QG assiégé de Yasser Arafat

Suite à une vaste offensive de l’armée israélienne en Cisjordanie, Yasser Arafat se retrouve assiégé dans son QG. Plusieurs militant-es internationaux rejoindront la Mouqataa durant tout le mois d’avril. Le 5 avril 2002, les trois lyonnais parmi ces militant-es sont en direct sur le Canut...

› Tous les articles "Palestine"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

>Halte à l’agression turque ! Défendons le Rojava !

Contre l’agression turque et pour la défense du Rojava, des organisations lyonnaises appellent à manifester ce samedi à 15h30 à Bellecour pour dénoncer cette offensive militaire et impérialiste prenant pour cible les civils et les combattant.e.s révolutionnaires et progressistes dans cette région du...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"