Récit de l’ouverture de la maison du peuple de Toulouse le 1er mai

521 visites
Manif | Retraite 2023

A la suite de la manifestation du 1er mai, rien ne s’arrête, une maison du peuple est ouverte 62 blvd Pierre Semard !
A quelques pas de la gare sur un des sites pressentis pour la Tour Occitanie.

Des infos contradictoires tournent : « suivre le bruit des casseroles ! » et des rdv sont donnés pour après la manif. Mais il y a des casseroles de partout et il n’y a pas de fin à la manif. Les affrontements sur le boulevard sont intenses, un camion de police est nassé et chahuté, les flics reçoivent des émulsions joyeuses, cacatovs et autres réjouissances. Le cortège est coupé en deux par la police, les lacrymos ne font pas peur, les gens sont équipés et les renvoient. Une barricade enflammée bloque la direction du bâtiment qu’on veux ouvrir, on est dépassés par la spontanéité, les gens appellent à rester à Jean Jaures. Des rassemblements annexes à la manif réussissent à se composer et à converger en direction du batiment. Par hasard, la manifestation sauvage remonte les allées Jean Jaures dans la même direction. Un cordon de CRS se retrouve sur le trottoir en face du bâtiment qu’on veut ouvrir, leur but peut être d’empêcher la sauvage de Jean Jau d’atteindre la gare. Mais la 2e sauvage arrive par un autre angle. Les CRS, pris en étau, ne savent plus où gazer parce que toute action peut se retourner contre eux. Et là, un culot de ouf, on avance malgré leur présence, la porte du bâtiment est ouverte de l’intérieur et tout le monde rentre dans l’ancien local des cheminots. Victoire, la maison du peuple est à nous !

JPEG - 204.5 ko

Curieux.ses, les manifestant.es visitent un bâtiment labyrinthique et se l’approprient spontanément. Un drapeau rouge est planté sur le toit. Des tags et banderoles ornent déjà les murs du bâtiment : maison du peuple, soutien aux blessé.es de Sainte Soline etc. Le lieu est inoccupé depuis des années, il y a tout à faire : rétablir l’eau courante, l’élec... Les espaces s’aménagent dans l’euforie. Les accessoires des cheminots habillent les personnes comme les salles. Dans un contexte d’interville du zbeul, les signalétiques ferroviaires donnent un nom de ville à chaque pièce. Après le déblayage des gravats arrive celui des idées. La nécessité de prouver la légitimité de l’occupation est vite balayée au profit de l’envie de faire des actions pour continuer le mouvement ensemble : tout le monde est d’accord, on 6 mai sans attendre le 6 juin ! D’autres AG suivront tous les soirs de la semaine. Très vite, il est décidé d’étendre notre présence dans la ville en organisant un point info régulier sur le parvis, à deux pas de la gare. La soirée se termine sur un freestyle de rap. Posé.es sur le toit de ce bâtiment de l’hypercentre, on surplombe les keufs et on savoure ce moment de puissance collective. Les passants s’arrêtent et nous klaxonnent. Par peur de s’éterniser, les flics grillent quant à eux le feu rouge sous les huées.

La bourgeoisie toulousaine veut que ce lieu devienne le cœur du quartier d’affaire toulousain en y construisant la tour Occitanie, retrouvons- nous au 62 Boulevard Pierre Semard pour en faire le cœur de la révolte !

Pour que le premier mai dure toujours ! Aouh aouh !

La MDP de Toulouse

JPEG - 1.4 Mo

La suite à lire sur : https://iaata.info/Recit-de-l-ouverture-de-la-maison-du-peuple-de-Toulouse-le-1er-mai

P.-S.

On peut aussi aller lire le communiqué de la maison du peuple publié après l’ouverture.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Violences policières, l’escalade ?

Sous Macron, la police a tué deux fois plus que sous Sarkozy, et tiré cinq fois plus au LBD sur la population. Macron ne cesse de jouer au rempart contre « les extrêmes ». Pourtant, ces chiffres montrent l’extrême violence d’une politique policière assumée.

>Et maintenant ? // MAYDAY \\ podcast

Depuis les résultats inquiétants des partis nationalistes lors des élections européennes, depuis la décision de Macron de dissoudre l’assemblée nationale et de convoquer de nouvelles élections, jamais le fascisme pourtant déjà largement installé, ne nous avait peut-être fait aussi peur. Des...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Retraite 2023 » :

› Tous les articles "Retraite 2023"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>Fête de l’Eté de l’Ile Egalité

Le collectif Solidarité Cusset t’invite à venir fêter l’été le dimanche 30 juin de 14h30 à 22h. Au programme : tombola, gratiferia, initiation au krump, pièce de théâtre sur Bure, linogravure sur tee shirt ! Tu pourras aussi y déguster bières, softs, crêpes et pizzas...

› Tous les articles "Logement / Squat"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Vendanges : les saisonnier-es corvéables à merci

Alors qu’on se trouve à un mois du début de la saison des vendanges, le gouvernement vient de publier un décret, ce mercredi 10 juillet, qui remet en question les règles encadrant le repos des ouvriers agricoles.

>Économie du salaire à vie : Causerie du lundi 24 juin à 19h

Au sein de Réseau salariat, association co-créée par Bernard Friot, le groupe thématique Économie du salaire à vie s’est proposé de réfléchir au fonctionnement économique d’une société complètement sortie du capitalisme et entièrement passée au salaire à vie.

>Juin 1936 - Le Front populaire au secours du capitalisme français

Pour mettre un terme au mythe du Front populaire... ou l’hypocrisie de la gauche dans toute sa splendeur. Deux textes montrant la tendance du PS à préserver le système économique capitaliste quoi qu’il en coûte, et l’appétit du PCF pour la direction et le contrôle des mouvements sociaux. Textes...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"