Site collaboratif d’infos alternatives

Représentation de "King Kong théorie" le 8 mars à la Salle Garcin

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, la compagnie Art’R’Natif revient salle Paul Garcin jouer King Kong théorie, adapté de l’essai autobiographique éponyme de Virginie Despentes.

Bienvenus à King Kong village... C’est ici que nos quatre personnages évoluent. Trois habitantes abîmées et attachantes : une ancienne punk névrosée, une prostituée à la retraite, mais aussi une SDF omnisciente et énigmatique. Une amie d’enfance arrive, toutes vont revenir sur leur vie, faire un bilan et nous raconter dans des articulations étranges la prostitution, le viol, les hommes. Nous passons de situations burlesques et cocasses à des apartés sensibles et émouvants. Tout bascule quand la protagoniste découvre que le sang coule à King Kong village....

J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf.

Ainsi commence le livre de Virginie Despentes, entre autobiographie et essai féministe elle raconte avec cynisme et intelligence les parcours de sa vie, le viol, la prostitution, King Kong, Kate Moss...
Le parti pris de la mise en scène est de faire passer les propos engagés, durs et entiers du texte par un burlesque bien tranché et néanmoins poétique, largement inspiré par l’univers des "Deschiens" !
Parfois on rigole, parfois on pleure, mais on n’en sort pas indifférent.

Le mercredi 8 mars 2017 à 20h à la salle Paul Garcin

Adaptation et mise en scène : Victor Lassus
Avec : Claire Lestien, Pauline Rollet, Alice Glandier et Ambre Cossali
Illustration : Antonin Guillot-Vignot
Salle Paul Garcin, 7 impasse Flesselles Lyon 1er
Tarif unique : 10€
A partir de 12 ans
Réservations : 07 68 85 35 34

P.-S.

"C’était la nuit du 24 Mars tu sais. Nous marchions, en équipe, vers la salle Paul Garcin, une clope au bec. Ils jouaient King Kong Theory, l’adaptation du roman de Virginie Despentes par la troupe Art R Natif. Le vent soufflait délicieusement dans les jupes des femmes, comme si c’était le souvenir de Despentes qui susurait ses histoires glauques aux oreilles des spectateurs. Théâtre un peu burlesque même, et sublimement laid, le texte est déshabillé par les rires gênés, le dégoût, la fascination des hommes…et des femmes. Ce que raconte Despentes est dur à encaisser, ce que l’on voit sur scène est finement absurde et rend la « chose » tantôt légère et tantôt brute. C’est la poésie du grossier, la beauté du Moche et le dégoût du sexy qui ne vous rendra pas indifférent, je vous le dit.
Alors, plutôt King Kong ou Kate Moss ?" Alexis Fantozzi, Trafalgar Magazine, 27/03/2016

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Expression - contre-culture » :

Projection du film "Ni dieu ni maitre. une histoire de L’anarchisme"

Samedi 27 mai à 15 heures à la librairie La Gryffe, Rencontre/débat autour de la projection du documentaire "Ni dieu ni maitre. une histoire de L’anarchisme" 1 La Volupté de la destruction + scènes coupées et extraits du volet 3 Les réseaux de la colère présenté par Tancrede Ramonet suivi d’une...

> Tous les articles "Expression - contre-culture"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

Les Tchétchènes, entre extermination, exil et anti-terrorisme

Depuis le début du mois d’avril et la publication par le journal d’opposition russe « Novaya Gazeta » d’un article évoquant plusieurs dizaines d’arrestations de personnes pour leur homosexualité réelle ou supposée, on entend (enfin) à nouveau parler de ce qu’il se passe en Tchétchénie. Alors parlons-en !...

Pourquoi féminiser notre langage est important

Superféministe saisit une grande perche tendue récemment dans la newsletter Grrrnd Zéro (merci !) pour parler féminisation du langage. Ce texte en expose brièvement les enjeux et donne quelques clefs pour mener à bien une nécessaire modification des pratiques langagières et, au delà, une évolution...

Projection du documentaire "Major"

La commission antipatriarcale de la Coordination des Groupes Anarchistes vous propose pour la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie une permanence thématique de la librairie et une projection en exclusivité du documentaire...

> Tous les articles "Rapports sociaux de genre"