Suivi quotidien du mouvement sur les retraites : 18 octobre

3571 visites
Mouvement sur les retraites 8 compléments

- 20h : L’université Lumière Lyon II, suite à un vote d’occupation à Bron aujourd’hui en AG, a annoncé la fermeture administrative de ses deux campus, à partir de ce soir.

- 19 h 30 : le site du Progrès fait sa désinformation : il parle d’altercations entre syndicalistes et lycéens à Jean Macé, alors que la rencontre s’est très bien déroulée, et qu’il y a vaguement eu quelques secondes d’engueulade après que des gamins soient montés sur la voiture sono de la CGT.

- 17h30 : Verdict pour les deux personnes passant en jugement ce lundi 18 octobre : pour "jet de caillou sur un panneau JCDecaux" et pour "avoir été accusé d’avoir jeté un sac de feuilles mortes sur un policier", ce qu’il n’a pas fait d’ailleurs, ils ont pris respectivement deux mois de prison avec sursis et 400 € d’amende pour identité imaginaire, ainsi que 1000 € d’amende avec sursis, pour l’une, et trois mois de prison avec sursis et 300 € de dédommagements pour les deux policiers qui ont reçu les feuilles mortes, pour l’autre. Un autre jeune reste en prison préventive à Corbas et passera en procès le 5 novembre.

- 17h20 : routiers, cheminots et salariés de Total ont pris la route en voiture depuis Feyzin pour une opération escargot vers le tunnel de Fourvière.

- 17 h 15 : on apprend la reconduction de la grève à la raffinerie de Feyzin.

- 17 h : complément d’info sur ce qu’il s’est passé ce matin sur les Pentes : une voiture a été incendiée, et le feu s’est propagé à 2 ou 3 autres. Sur la photo ci-dessous, ce sont des feux de poubelle.

- 16 h 15 : pas vraiment d’affrontements à Jean Macé mais un face-à-face tendu avec les policiers, et quelques abribus tombés. La manif sauvage qui devait rejoindre le tribunal, ou continuer à déambuler, s’est arrêtée à Jean Macé qui fait office de nasse : gardes mobiles bloquant l’avenue Jean Jaurès et groupes de Baqueux dans les rues autour. Dommage que les syndicats (FSU, CGT...) n’aient pas continué le cortège au lieu de le laisser dans cette impasse. Une personne a été tapée par une voiture au bord de la place, une personne s’est pris une bouteille de verre en pleine tête.

JPEG - 251.9 ko
JPEG - 253 ko
JPEG - 304.5 ko

- 16 h 10 : si les flics paraissaient moins violents que vendredi (la présence de syndicalistes certainement, ou la peur d’une bavure), ils se sont lâchés lors d’interpellations particulièrement violentes à Jean Macé, écrasant un lycéen contre une voiture, puis le frappant au sol avant de l’embarquer inanimé. Une vidéo à venir (témoignage bienvenues). Une autre arrestation violente, le lycéen emmené le visage en sang.

JPEG - 242.5 ko
JPEG - 348.1 ko

- 16 h : Palais d’injustice : trois mois de prison ferme avec mandat de dépôt requis contre les deux personnes qui passaient au tribunal aujourd’hui !! Pour le jet d’un sac de feuilles mortes et un caillou contre un abribus !

- 15h50 : Toujours des affrontements place Jean Macé.

- 15h30 : Manifestation encerclée par la police Place Jean Macé. Dispersion appelée par des syndicalistes. La situation est compliquée.

- 15h15 : Manifestation sauvage sur Berthelot direction Jean Macé. Environ 3000 personnes regroupant syndicalistes, lycéenNEs, étudiantEs. Beaucoup de gardes mobiles dans les rues autour.

JPEG - 284.4 ko
JPEG - 347.6 ko

- 14h30 : Environ 400 personnes rassemblées place Bellecour attendent les routiers pour ensuite partir en manif. Les routiers ont déclenché un opération escargot sur l’A7.

JPEG - 235 ko

- 14h00 : La tension monte. Déjà une trentaine d’arrestations depuis le début de la journée.

- 13 h 30 : une grande partie du réseau TCL est bloqué ou coupé, apparemment pour empêcher la circulation des manifestants.

- 13 h 15 : ça chauffe aux Terreaux. De nombreuses voitures banalisées se rendent sur place. Présence de baqueux casqués dans les rues voisines.

- 12 h30 : 150 cheminots envahissent les voies et remontent de Lyon Guillotière jusqu’au grévistes de Part-Dieu. Ils doivent retrouver les routiers vers 14h sur la Place Bellecour (Source)

- 12 h : Au moins une quinzaine d’interpellations dans la matinée. Affrontements à Bellecour. Le métro serait bloqué pour empêcher les lycéens de se rassembler en centre-ville.

A Cordeliers.

JPEG - 338.1 ko
JPEG - 324.4 ko
JPEG - 284 ko
JPEG - 184.1 ko

Près du lycée Ampère.

JPEG - 238.2 ko

Place des Terreaux.

JPEG - 163.5 ko
JPEG - 325.3 ko
JPEG - 212.5 ko
JPEG - 236.7 ko

- 11 h : ça a chauffé sur les Pentes, les lycéens montant vers le lycée Diderot. Photo de la rue de Fleysselles. (photo cmonnet)

JPEG - 93.2 ko

- 10h55 : aucun train Intercités ne circule, apparemment 1 TER sur 2 (mais combien de bus ?), et 2 tiers des TGV fonctionnent dans la région. Des nouvelles des cheminots ?

- 10h50. Les lycéen-ne-s sont à Récamier en grand nombre et déterminé-e-s.

- 10 h : à St Etienne, le principal dépôt de bus et de tram est bloqué (Source).

- 9 h : les routiers ont bloqué cette nuit pendant 2 heures les accès au dépôt de carburant de St-Priest après une opération escargot à la sortie du match de Gerland. Ils reprendraient les actions à 14 h. (Source)

- 22h40 dimanche. Nouvelle action à Lyon (69) au stade Gerland à la sortie du match Lyon-Lille. Les grévistes CFDT Route distribuent des tracts. D’autres actions plus « dures » sont prévues dans la nuit en périphérie de Lyon, a indiqué l’organisation syndicale. (source)

De nombreux lycées devraient être bloqués demain matin...


Les rendez-vous

- AG interprofessionnelle des grévistes : à 15h30 à la bourse du travail de Lyon
- Les 18 et 19 octobre à 12h30 devant l’Hotel de Ville de Lyon, l’AG appelle à soutenir les personnels des cantines scolaires de Lyon en lutte.
- AG étudiante à Lyon 2 : à 12h sur le campus de Bron et sur le campus des Quais (amphi Jean-Baptiste Say).
- Sur les campus de la Doua : AG Lyon1/INSA/CNRS l12h30 Amphi Gaston Berger
- réunion sur la répression du mouvement à l’appel de la FSE à 18 h à l’université des quais (4 bis rue de l’Université)

— 

Merci de rajouter vos infos sur le mouvement dans la région lyonnaise dans le forum ci-dessous.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 octobre 2010 à 21:32, par b

    D’accord avec Chameau. Les syndicalistes, notamment ceux de la CGT nous ont laissés délibérément à Jean Macé pour aller à un rassemblement SEULES ailleurs. De quoi avaient-il peur ? Des jeunes ?
    Pour une fois qu’une certaine convergence pouvaient avoir lieue, la peur a pris le dessus... S’il me restait quelques illusions sur le rôle de certains syndicats, elles se sont encore un peu plus dissipées...
    Heureusement, certain-e-s désertent leur fonction ! Solidarité active !

    Nous nous retrouverons jamais sur les moyens d’actions, et c’est normal comme nous nous retrouvons jamais sur les mots d’ordre parce qu’il n’y a rien à revendiquer. Par contre il y a à construire, et j’espère que nous trouverons les temps pour discuter et expérimenter. En attendant toutes et tous dans la lutte !

  • Le 18 octobre 2010 à 20:19, par Fournette

    Bien sûr, il y a le problème des retraites. Cela ne me concerne pas puisque je suis
    retraitée depuis un certain temps, mais lorsque j’ai pris ma retraite, je pouvais
    m’offrir quelques petits voyages. A ce jour, plus rien car mes moyens ont baissé de
    20 % et même plus ,alors que lors de sa campagne le futur président nous avait promis qu’il allait s’occuper du pouvoir d’achat et de tas d’autres choses qu’il n’a pas tenus
    pour la classe des pauvres et moyens alors que pour les nantis ils ont bien été favorisés.
    En conséquence je ne crois plus en ce président !!!!!!!!!

  • Le 18 octobre 2010 à 19:06

    Ce n’est pas un lycéen qui passera en procès le 5 novembre mais un étudiant : il a refusé la comparution immédiate aujourd’hui, et a été renvoyé en prison en attendant son procès !

  • Le 18 octobre 2010 à 18:47, par chameau

    j’ai fait la manifestation du début à la fin (bellecour-Jean Macé) et surtout à la fin, je suis parti quand les derniers crs et baqueux se sont repliés, Quelles impressions ?
    tout d’abord, la CGT cheminot qui dirigeait le cortège ont « abandonnés » lycéens et étudiants à Jean Macé avec un mot d’ordre : Dispersion, en effet la place jen macé est très ouverte mais toutes les issues étant occupées par les crs et en connaissant les fins de Manifs... comment auraient on put sortir de là ???
    bref, la tension était palpable, jet de bouteilles, de pierres, d’oignons, et d’agrumes (et oui).
    les crs ont procédé à quelques arrestations souvent au hasard (visez les reubeus en capuche et les blacks en doudounne) et toujours musclées, J’ai pu voir aussi 5 ou 6 baqueux casqués courir après un gamin de 12/13 ans qui les a semé (heureusement pour lui)
    bref, rien de bien « méchant » mais quand même une volonté affichée du gouvernement (par le biais de la préfecture) de mater les révoltes le plus durement possible.
    Je salue avec joie l’entrée des chauffeurs routiers dans la contestation qui avec les jeunes et les raffineries, ont à mon ses le plus de poids sur le gouvernement et sur le pays tout entier.
    Ne lâchons rien, organisons nous, que les étudiants entrent dans la danse réellement, arrêtent d’être timides !!
    pour des manifestations de jeunes, mobiles organisées au dernier moment et surtout, pas récupérée par la CGT ou autre UEC !!

  • Le 18 octobre 2010 à 18:25, par Manoz

    J’étais a 10 metres de la Nissan Micra lorsque le jeune c’est fait poker dessus. Son nom a été récupéré et la famille a été prévenue. La femme qui c’est faite renversé par la voiture aurait un traumatisme cranien selon ce que m’ont dit des personnes sur place.

  • Le 18 octobre 2010 à 14:27, par dielci

    quelqu’un qui a été lycéen, qui bosse aujourd’hui et qui a conscience de sa chance. On oublie que le systeme de retraite par répartition français est un des meilleurs du monde. Certaines inégalités sont avérées, les femmes sont les plus lésées par cette réforme ainsi que les plus faibles comme les personnes handicapées, ce sont d’ailleurs les moins représentés dans les cortèges...

    D’autre part, je travaille dans le social et mon engagement professionnel me permet d’essayer d’améliorer les choses à ma petite échelle, tirer les choses dans le bon sens contrairement à certains...

    Je réitère, se battre pour sa retraite quand on est au lycee alors que l’on devrait se battre pour avoir du boulot, ya quand même quelque chose qui cloche.

    D’autre part, participer aux manifestations nationales en soutien aux syndicats, à ses parents ou ses proches, je le comprend tout à fait, c’est louable .

    Les manifestations sauvages de lycéens mal organisées ou l’on ne retiendra que les dégâts commis par les casseurs, c’est une connerie. L’opinion publique ne retiendra que ça.

  • Le 18 octobre 2010 à 12:37, par mimil

    « Contacté par Lyon Capitale , un syndicaliste SUD Rail du technicentre de Lyon-Guillotière affirme qu’après avoir reconduit la grève, environ 150 cheminots ont envahi les voies, à midi, et remontent en direction de la gare de la Part Dieu. Après avoir rejoint les grévistes de la Part-Dieu, ils doivent »converger« avec les routiers vers la place Bellecour pour 14h. Ils devraient passer par le tribunal de grande instance pour »soutenir les lycéens" qui passent en comparution immédiate suite aux manifestation de jeudi et vendredi .

    Plus aucun train ne circulerait sur l’axe Nord-Sud.
    La direction de la SNCF prévoyait déjà pour aujourd’hui un trafic réduit.
    Selon la même source, toutes les AG des cheminots lyonnais de la fin de matinée ont reconduit la grève. "

  • Le 18 octobre 2010 à 12:26, par mimil

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mouvement sur les retraites » :

>9e Anniversaire du collectif du 21 octobre

Le collectif du 21 octobre, créé suite à la répression policière des mouvements sociaux pendant tout le mois d’octobre 2010, et en particulier suite à la garde à vue géante sur la Place Bellecour du 21 octobre, vous invite à l’occasion de son 9e anniversaire de lutte pour la défense des libertés...

› Tous les articles "Mouvement sur les retraites"