Vaucanson ou le prototype de l’ingénieur, et la grande grève à Lyon du 3 au 12 août 1744

2703 visites
1 complément

Ce fut, parait-il, la plus grande grève de l’Ancien Régime. Jusqu’à 15.000 émeutiers dans les rues de Lyon du 3 au 12 août 1744. Ces ouvriers, essentiellement du textile, luddites avant les luddites, se soulevaient non pas contre l’introduction d’une machine, mais contre celle d’un règlement rédigé par Vaucanson qui, entre autres griefs, contraignait l’artisanat à se plier aux procédures de l’industrie naissante.

JPEG - 13.9 ko

L’auteur de ce règlement, Vaucanson, était ce « mécanicien de génie » né à Grenoble, et aujourd’hui encore figure tutélaire des chercheurs-ingénieurs grenoblois qui, dans les laboratoires de robotique de l’INPG et du CNRS, inscrivent leurs travaux sur la « modélisation du vivant » dans la lignée des siens. Celui auquel la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes, le Musée Dauphinois et le Conservatoire national des Arts et Métiers rendent hommage en 2009, pour le tricentenaire de sa naissance, sur le thème « Vaucanson notre contemporain ».

C’est que Vaucanson est le prototype de l’ingénieur, célébrissime de son vivant pour ses automates – aussi bien ceux qu’il a réalisés, le flûtiste, le canard, le joueur de tambour, que celui qu’il n’a pu mener à bien : l’homme-machine, promis à une riche postérité, des robots à l’homme bionique.

Par une coïncidence qui n’est pas fortuite, ce même Vaucanson, un demi-siècle avant Jacquard, invente le métier à tisser automatique, la liaison recherche-industrie et le statut de l’expert. Il est bien l’un des initiateurs de la société industrielle, dont deux siècles et demi de progrès sans merci nous amènent aujourd’hui au nanomonde totalitaire.

Ce texte d’Olivier Serre consacré à Vaucanson fournit une nouvelle démonstration de l’impossible neutralité de la technologie dans les affaires humaines.

PDF - 187.1 ko
Vaucanson, ou le prototype de l’ingénieur

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 5 juin 2016 à 14:06, par Y en a marre de rien comprendre

    Merde, je suis une habituée des textes sur rebellyon, mais encore une fois, un texte où l’on comprend rien.
    On comprend aux inventions de ce bonhomme, aux liens avec l’homme bio-machine, les nanos etc...
    Fais chier que ce jargon anti-indus ne soit jamais mieux expliqué, raconté. Là, j’ai juste une impression de mots les uns après les autres, qui ne m’auront rien apprit, rien fait avancer, avec ces termes ’fourre-tout" de spécialiste.
    Et pourtant, j’essaie de m’intéresser.
    Un peu d’effort. merci !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Au travail vous êtes muté·es : que faire ?

Les contrats de travails comportent désormais de manière quasi-normalisée une clause de mobilité. Si elle n’est pas dans le contrat, elle peut être prévue par une convention collective. Le clause de mobilité peut ne pas être valable dans certains cas. Le CIDTD vous éclaire sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"