Victoire de l’équipe de France : à Lyon, la célébration accueillie par la répression policière

9314 visites
2 compléments

L’équipe de France s’est imposée peu avant 19h en finale de la coupe du monde. Très vite, de nombreuses personnes se sont rendues dans les rues pour y rejoindre celles qui s’y trouvaient déjà. Elles se sont vite fait reprimer. Ensuite on peut résumer la soirée à un festival des gaz policiers.

  • À Lyon, les bleus fêtent la victoire à leur manière

    La victoire de l’équipe nationale n’a apparemment pas suffi au plaisir de la police lyonnaise. Surexcités et n’ayant aucun objets pyrotechnique sous la main, les flics ont salué à leur manière la victoire de l’équipe de France. Ils ont ainsi arrosé copieusement de gaz lacrymogène la place Bellecour, la Guill’ et une bonne partie de la Presqu’île. Cette manifestation de joie malheureuse n’a manifestement pas été bien comprise par une partie du public qui, suite à cette agression, se sont essayés à l’auto-défense.

    Notons que les flics ont réalisé une trentaine d’interpellations. On le savait déjà mais en voici une confirmation supplémentaire : pour la police, la fête c’est la répression.

  • Gaz partout à Lyon. Maintenant le pont de la Guill’

    Les flics continuent de gazer des gens qui font la fête. Ils repoussent les fêtard·es toujours plus loin de Bellecour. Les voici qui gazent du côté de la place Raspail, vers le pont de la Guillotière. Quelques canettes volent en réponse en leur direction.

  • Gaz à Cordeliers, des vitres sont cassées

    Les flics continuent leur festival de lacrymo. des vitres tombent.

    JPEG - 2.2 Mo

    Pendant ce temps-là, l’église et la mairie pavoisent. La basilique de Fourvière est bleu blanc rouge, tout comme le tribunal. Tandis que le carillonneur de l’hôtel de ville joue la Marseillaise. Le patriotisme, ça unit vraiment plein de gens bien.

    JPEG - 331.6 ko
  • Ambiance mi-chaotique mi-désertique place Bellecour et rue de la République

    Après que les supporters ont été chassés de la place par les flics, l’ambiance à Bellecour est lunaire. L’esplanade vide est pleine des affaires que les supporters ont laissé en fuyant précipitamment. Les flics municipaux et nationaux sont présents en nombre.

    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 1.5 Mo

    Rue de la République, il reste quelques traces des feux de joie qui se sont embrasés.

    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 1.4 Mo
  • Tirs de gaz lacrymo auxTerreaux

    Les flics lancent aussi des grenades lacrymo place des Terreaux et dans les rues adjacentes.

  • Opération lacrymo dans les rues de la ville de Gérard Collomb

    Place Bellecour et dans les rues adjacentes continuent de faire un usage important de gaz lacyrmogène. Y répondent quelques fusées d’artifice (type magasin de jeux).

  • Fumée noire rue de la République, lacrymos du côté des Terraux

    Quelque chose semble brûler rue de la République (vers place Bellecour). La fumée noire qui s’en dégage est impressionnante même si on ne sait pas trop ce qui crâme.

    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 99.1 ko

    Les flics sont aussi présents et ont gazé vers Terreaux et dans le bas de pentes.

  • Les flics évacuent la place Bellecour à coups de lacrymo

    Dès 19h50, les flics ont tiré des lacrymogènes dans la foule qui célébrait la victoire. De nombreux enfants se sont fait gazer et ont fini en pleurs. Quelques personnes ont riposté en callaissant les flics, qui ont fait évacuer la place.

    L’ambiance est assez folle sur la place Bellecour, avec beaucoup de gaz.

    JPEG - 1.7 Mo
    JPEG - 1.5 Mo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 16 juillet à 01:23, par

    00h00 cours Gambetta un magasin de sport pillé et deux voiture cramées grosse réplique des flics avec des tires tendus de lacrymo, vers 00h30 les flics reprennent la place du pont.

  • Le 15 juillet à 23:07, par

    A 22h35/40 les crs balancent des lacrymos en plein sur une foule multipote et familliale assise sur les quais du rhone pres du pont de la guillotiere... des enfants gazés... un mouvement de foule prise de panique près du bord du rhone...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Parution du n°1 de "Yoyo", un journal de lutte contre les barreaux

Yoyo, c’est un petit journal produit sur Paris-banlieue, qui s’énerve contre toutes les taules.Pour transmettre notre conviction que l’enfermement n’est pas là pour maintenir « notre sécurité » mais celle d’un système qui fonctionne sur l’écrasage de gueules. Et réaffirmer notre désir de voir tout ça...

>[Marseille] Lutte contre la gentification : la Plaine en lutte

Les travaux ont commencés, et ça s’active sur la Plaine ! Nous essayerons de rassembler ici toutes dernières infos, tant sur ce qui s’y passe, que sur les actions et les événements à venir. N’hésitez pas à nous écrire pour nous aider à garder cette page à jour...

> Tous les articles "Répression - prisons"
}