Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Répression - prisons

Le 12 décembre 1893, la première des trois « Lois Scélérates » était votée par l’Assemblée Nationale

Ce texte de Francis de Pressensé est issus d’une brochure publié au Éditions de la Revue blanche en 1899. Cette brochure se compose de trois texte. Le premier, reproduit ici dans sont intégralité « Notre Loi des Suspects ». Le second « Comment ont été faites les Lois Scélérates » d’un auteur inconnu et le troisième « L’application des Lois d’exception de 1893-1894 » d’Émile Pouget.

Mémoire Salariat - précariat

Le 11 décembre 1978 : Baroud d’honneur à Longwy et Denain

Au mois de décembre 78, le groupe Usinor veut supprimer 21.750 emplois dans les bassins de Longwy et Denain. Dans le Nord et en Lorraine, où l’on est sidérurgiste de père en fils, le gouvernement présente cette décision comme le « plan de sauvetage de l’acier ». En réaction la population se mobilise pour rester « vivre et travailler au pays ».

Mémoire Répression - prisons

11 décembre 2016 : Les flics provoquent un accident de scooter à Vénissieux et tue Mehdi

Dimanche 11 décembre, au petit matin, un véhicule de police a voulu interpeller trois jeunes Vaudais qui circulaient sur un scooter. Sirène, gyrophare, le scooter dérape, l’un des 3 jeunes décède. Pour la presse, comme pour les flics, pas besoin d’enquête : comme d’habitude, les responsables de cette nouvelle tragédie sont d’abord les victimes.

Mémoire Religions

Le 8 décembre marque la résistance des Lyonnais à l’autorité civile ou religieuse

Le 8 décembre 1852, le cardinal de Lyon ayant annulé la fête pour l’inauguration d’une nouvelle vierge dorée sur la chapelle de Fourvière sous prétexte de mauvais temps, les Lyonnais, gones et fenottes, ont décidé de la faire quand-même cette fête en mettant la bougie à la fenêtre et en parcourant la ville en se congratulant mutuellement. Trouvant que ce n’était pas mal d’organiser une fête spontanée, ils l’ont refait les années suivantes chaque 8 décembre... Puis le Carnaval du blasphème s’était opposé au détournement religieux intégriste du 8 décembre.

Mémoire Mémoire

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986, Malik Oussékine assassiné par deux voltigeurs de la police

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 1986 à Paris, en pleine répression du mouvement étudiants/lycéens, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers « voltigeurs » motocyclistes. Dans cette même nuit, un autre jeune de 19 ans, Abdel Benyahia a été tué par un policier non en service à Pantin.

Mémoire Discriminations

Ici, en 1958, la France torture des Algériens

André Malraux, ministre d’Etat sous de Gaulle, avait assuré publiquement au début de l’année 1958 « qu’il n’y avait plus de tortures en Algérie ». Mais apparemment le mal s’est propagé en France. Ces témoignages de tortures proviennent d’extraits du bulletin n°2 de l’Action Civique Non-Violente de l’époque.

Mémoire Globalisation - capitalisme

Le 4 décembre 1995 : la France est bloquée, les médias méprisent le peuple et soutiennent le pouvoir

Les mouvements sociaux de novembre et décembre 1995, ayant une certaine similitude avec ceux de l’automne 2007, ou encore l’ambiance actuelle, ont encore une fois mis en évidence la servilité des médias français vis-à-vis des dirigeants du pays. Paru en juin 1996 dans le mensuel écologiste alternatif « Silence ».

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

Catastrophe de Bhopal : depuis le 2 décembre 1984, des décennies de laisser-aller criminel

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984 une cuve explose dans une usine de pesticides à Bhopal, en Inde. Ce sont 42 tonnes de gaz mortels qui s’échappent et provoquent la mort de 8 000 personnes en quelques jours, puis de 25 000 personnes un peu plus tard dans d’atroces souffrances. Il y a aussi de très nombreux blessés, malades, plus de 200 000 personnes gravement handicapées à vie.... L’entreprise américaine Union Carbide s’est volatilisée administrativement, puis a été rachetée par la multinationale Dow Chemical qui refuse de dépolluer le site et d’indemniser les victimes comme il se doit. Trente ans après, rien a changé. Un grand nombre d’enfants naissent encore aujourd’hui mal-formés suite à la consommation de l’eau des nappes phréatiques toujours contaminées...

Mémoire Mémoire

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injonctions ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake

Alors qu’elle rentre d’une longue journée de travail comme couturière, Rosa Parks refuse de céder sa place à un passager "blanc" comme lui oblige la loi ségrégationniste et raciste de l’état de l’Alabama. Arrêtée par la police et condamnée pour « conduite désordonnée », elle ne se résigne pas à être une victime de plus du racisme ordinaire. Démarre alors un vaste mouvement de boycott qu’elle organise avec le jeune pasteur Martin Luther King Jr. et de nombreux.euses militant.es du mouvement des droits civiques.

Mémoire Expression - contre-culture

Le 30 novembre 1994 meurt Guy Debord prophète situationniste

Le 30 novembre 1994 Guy Debord se suicidait mettant un terme à une maladie dégénérative. Il a dès sa jeunesse participé au mouvement de politisation de l’art avant de jouer un rôle important dans la fondation de l’Internationale Situationniste puis dans sa destruction. Ce groupe restreint produira en quelques années une des œuvres majeures de la production critique contemporaine.

Mémoire Répression - prisons

Le 27 novembre 1793, « le vertueux canut » Denis Monnet est guillotiné

Denis Monnet est un personnage capital de la lutte des canuts du XVIIIe siècle, et du mouvement ouvrier, il mérite d’être mieux connu, et pas seulement des Lyonnais... À Lyon, pas une seule place, pas une seule rue, pas une seule école ne porte son nom, ni de même dans d’autres localités de l’agglomération lyonnaise !
Cette exécution sommaire à Lyon le 27 novembre 1793, est dûe à l’erreur parisienne. Où mène le jacobinisme parisien, le centralisme, la rigueur soi-disant « révolutionnaire », le penser global sans connaître rien du local... sinon à de graves erreurs, à la fureur meurtrière, à Denis Monnet guillotiné !

Mémoire Globalisation - capitalisme

C’est nous les Canuts encore tout nus, mais révoltés et toujours solidaires !

Ce n’était pas encore Grenelle, ce n’était que l’Ancienne Préfecture à Lyon, rue Confort. Et nous étions le 23 novembre 1831. Le préfet Bouvier Dumolart, homme matois et expérimenté, conscient que désormais, il incarne à lui seul l’autorité gouvernementale et ne peut demeurer inactif.... Un texte sur la résolution de la révolte de novembre 1831 par les autorités publiques de l’époque.

Mémoire Globalisation - capitalisme

23 novembre 1831 : le peuple de Lyon maître de la ville depuis 3h du matin

Le 2 frimaire de l’an 40, l’Hôtel de ville de Lyon est aux mains des canuts, des ouvriers et de tout le peuple insurgé. Durant plus d’une semaine, Lyon est une cité libre, une cité ouvrière. Mais le 3 décembre la réaction s’abbat sur la ville faisant plus de 600 morts. La devise « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ! » prend alors tout son sens.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info