Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Retour de flammes

Dans le sillage des émeutes éclatant depuis une dizaine de jours en région parisienne , l’insurrection gagne l’agglomération lyonnaise autour du 5 novembre : Vénissieux, Rillieux-la-Pape, Saint-Fons, Meyzieu, Bron, Saint-Priest, Lyon... En 6 jours, plus de 200 voitures flambent et les affrontements se multiplient avec la police : 8 flics sont ainsi blessés à Vénissieux dans la nuit du jeudi 10 novembre ; 8 bus TCL sont pris pour cible mardi soir, un bus est incendié totalement à Vaulx et un cocktail (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Manifestive du 30 avril : passer les frontières et courir...

Place Guichard entre 13 h 30 et 14 h 30 : les chars arrivent doucement, tous décorés et même avec des slogans engagés (« un commissariat qui ouvre c’est l’éducation et la santé qui reculent... »). Y a pas encore de son mais des gens proposent de séances de maquillage et déguisement, distribuent des petits tracts qui font le point sur l’organisation pratique de la manif et ses objectifs politiques. Un peu avant 15 h ça démarre : les camions sonos font comme des poches où les gens se pressent pour remuer un (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Programme du Festival des Résistances

Résistances à BIOVISION/BIOSQUARE Dimanche 10 avril 12h02 : PIQUE NIQUE CITADIN, place Bahadourian puis départ 13H33 : GUERILLA JARDINIERE, deambulation festive Toute la journée : CYBERATTAQUE sur internet Lundi 11 avril 17h34 : NON A BIOPOGNON ! rdv place du général Leclerc pour aller ensemble contester le sommet Biovision 20h30 : LES O.G.M, LES BIOTECHNONOLOGIES, ET LES BREVETS SUR LE VIVANT, débat avec S.Menigot, J.P.Berland et O.Keller, hang’art Mardi 12 avril 18h58 : L’IMPOSTURE DES (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

MOINS, des actrices et des acteurs en mouvement

Prenons notre vie en main ! Ce qui se passe à Lyon c’est notre affaire.
Un constat : Nous sommes quotidiennement confronté-es à des violences, venant de la société, en tant que victimes ou témoins, voire à une opacité totale sur des situations graves actuelles ou récentes ici et là-bas (Afrique, Asie...). Face à cela, il est quasiment impossible d’être écouté-es.
Pourquoi nous existons : Pour essayer de remédier à cela, pour essayer aussi de créer une brèche dans le système afin de se réapproprier la parole (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Festival des Résistances

A la suite des festivals des résistances organisés dans différentes villes (Paris, Grenoble, St Etienne, ...) depuis plusieurs années, un collectif informel s’est réuni en vue de créer un festival des résistances à Lyon. Ce festival se déclinera en huit thématiques : résistances à la répression et aux violences policières, résistances à la guerre et résistances des peuples opprimés, résistances à la société de consommation, résistances à l’aliénation (notamment des médias), résistances à la destruction de la (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

S.A.A.L.A.A.M.

C’est en octobre 2003 à Lyon que naît S.A.A.L.A.A.M (Solidarité Anti-Autoritaire avec Luttes et Alternatives de l’Afrique du nord au Moyen-orient) de la volonté de cette poignée d’énerg’humain-e-s de créer un réseau de soutien à l’aire géographique et culturelle communément désignée comme « arabo-musulmane ». Nous y avons toutes et tous plus ou moins des attaches affectives. C’est pour cette raison que dans la situation (géo)politique actuelle, il nous a paru primordial de manifester cette solidarité. Ce texte (...)

Petit guide lyonnais Mémoire

Autour du 17 octobre 1961...

Hier après-midi, ne sachant que faire, je feuillette le popouri à la recherche de faits d’actualité m’étant, pour une raison qui m’est encore obscure, cachés par notre presse nationale bien-pensante. Je tombe sur l’agenda qui indique qu’une conférence se déroule à 18 h à l’IEP. L’objet en est vague puisqu’il ne comprend que les noms des deux intervenants, le thème de la conférence n’est pas indiqué.
Je décide tout de même d’y aller : c’est gratuit, à quelques pas de mon appartement et aussi, depuis que j’ai (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Que se vayan todos !

Slogan phare scandé lors des manifestations des 19 et 20 décembre 2001 qui provoquèrent la démission du président Duhalde et de son gouvernement, « Que se vayan todos » est le titre d’une exposition de photos qui relatent la vie en Argentine ces deux dernières années : les cacerolazos qui ont mis le peuple dans la rue sans distinction de classes, les émeutes de décembre 2001, la survie quotidienne pour échapper à la misère et à la faim, la démocratie directe dans les assemblées de quartier, les usines (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info