Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Zulons écolos

Le 6, 7, 8 Juillet aura lieu le G8. Cette année, les dirigeants des huit pays les plus industrialisés du monde (au moins tout çà) se réuniront à Gleneagles en Ecosse, à côté d’Edinburgh. Le but officiel de cette fumeuse rencontre à quelques milliers de dollars entre amis est de planifier l’avenir des 6,5 milliards d’habitant-es de la planète. Leurs axes de réflexions sont l’AGCS et l’OMC, le réchauffement climatique et la dette des pays du tiers-monde. L’Accord Général sur le Commerce et les Services vise à (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Sous les pavés, le potager !

En préambule du Festival des Résistances, une récréation jardinière, dimanche 10 avril, a permis la rencontre et la mobilisation, dans une ambiance festive.
Dommage, personne n’est venu, de ceux et celles qui ont organisé le contre-forum contre Biovision il y a deux ans ; c’est un peu d’amertume qu’aucun lien ne puisse se faire. Cependant c’était super, même si ça n’a pas amené des foules. Les militants n’étaient pas là en nombre, mais l’objectif du festival des Résistances est atteint puisque plein de gens (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Programme du Festival des Résistances

Résistances à BIOVISION/BIOSQUARE Dimanche 10 avril 12h02 : PIQUE NIQUE CITADIN, place Bahadourian puis départ 13H33 : GUERILLA JARDINIERE, deambulation festive Toute la journée : CYBERATTAQUE sur internet Lundi 11 avril 17h34 : NON A BIOPOGNON ! rdv place du général Leclerc pour aller ensemble contester le sommet Biovision 20h30 : LES O.G.M, LES BIOTECHNONOLOGIES, ET LES BREVETS SUR LE VIVANT, débat avec S.Menigot, J.P.Berland et O.Keller, hang’art Mardi 12 avril 18h58 : L’IMPOSTURE DES (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Le cauchemar de Darwin, Hubert Sauper.

Le film D’H. Sauper sorti en France le 9 mars dernier démarre par un gros plan trompeur sur les eaux calmes du lac Victoria, au coeur des hauts plateaux est-africains. Mais il ne s’agit pas d’une énième ode à la beauté des paysages tropicaux, les agences de voyage repasseront. Car sous le soleil tanzanien, il y a des choses moins réjouissantes qui se passent. Documentaire minutieux, engagé, mais jamais simplificateur, Le cauchemar de Darwin donne à voir sans fard la nouvelle société qui s’est (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Collectif des Résistances de Lyon

Les Résistances, c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.
Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Biovision / Biosquare ou « la grande kermesse des biocidaires »

Un sondage effectué en France en août 2000 montrait que 73 % des personnes interrogées se déclaraient opposées aux OGM. Cependant, les gouvernements successifs de droite comme de gauche ont persisté à autoriser les essais de culture OGM en plein champs... souvent en catimini. La compétitivité de la recherche agronomique ainsi que celle de l’agriculture française serait en jeu, nous dit-on... Méprisant délibérément l’avis de leurs concitoyens, nos représentants politiques foulent aux pieds le fondement (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

L’INSA vendue par ses dirigeants à Micro$oft

Le 2 décembre 2004 avait lieu une « première mondiale » à Lyon : la signature d’un « accord cadre » entre Microsoft et une école publique. Sous couvert d’« informatique citoyenne », de « responsabilité sociétale et de l’innovation technologique » voire d’intentions « humanitaires et sociales », Microsoft s’est intallée tranquillou et confortablement dans une école « publique ». Le but de cette opération ? se servir des étudiantEs comme vivier de main d’œuvre pas chère, avoir une tête de pont en direction des autres (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

MOINS, des actrices et des acteurs en mouvement

Prenons notre vie en main ! Ce qui se passe à Lyon c’est notre affaire.
Un constat : Nous sommes quotidiennement confronté-es à des violences, venant de la société, en tant que victimes ou témoins, voire à une opacité totale sur des situations graves actuelles ou récentes ici et là-bas (Afrique, Asie...). Face à cela, il est quasiment impossible d’être écouté-es.
Pourquoi nous existons : Pour essayer de remédier à cela, pour essayer aussi de créer une brèche dans le système afin de se réapproprier la parole (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

La République Française tue

L’association Survie-Rhône organise le MOI(S) CONTRE LA FRANCAFRIQUE :
À partir du tournant des années soixante, un système a été mis en place pour continuer à opprimer les pays africains qui venaient d’accéder à leur indépendance vis-à-vis de la France. Ce système est constitué par des réseaux politiques et économiques qui ont été développés et entretenus pour continuer comme avant. C’est la suite de la colonisation qui se poursuit sous d’autres modes. Or, le système de la colonisation était quand même bel et (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Kirchner1, le FMI... et les larouchistes

A priori, il n’y a pas de rapprochements évidents à établir entre les négociations du gouvernement Kirchner avec le FMI et les larouchistes, groupuscule politique à vocation sectaire. Et pourtant ! Dans le cadre du festival des résistances, a eu lieu, mercredi 24 avril, une conférence sur la crise en Argentine.
A l’issue de cette conférence, pendant laquelle sont intervenus Mme Duran et Marcelo Nowersztern, professeur à l’Institut des Hautes Etudes d’Amériques latines (IHEAL), plusieurs personnes ont (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Festival des Résistances

A la suite des festivals des résistances organisés dans différentes villes (Paris, Grenoble, St Etienne, ...) depuis plusieurs années, un collectif informel s’est réuni en vue de créer un festival des résistances à Lyon. Ce festival se déclinera en huit thématiques : résistances à la répression et aux violences policières, résistances à la guerre et résistances des peuples opprimés, résistances à la société de consommation, résistances à l’aliénation (notamment des médias), résistances à la destruction de la (...)

Petit guide lyonnais Médias

Petit historique d’un éphémère collectif : le collectif pour l’affichage libre (oct 2001 à juin 2002)

En ce temps là les français-es avaient peur : l’insécurité régnait dans les rues qui étaient aux mains des « sauvageon-nes » (dixit J-P chevenement, ministre, de gauche, de l’intérieur de la France entière) : le PS pluriel au pouvoir apprenait le surf sur la vague sécuritaire.
En 2001, à Lyon, l’ancien maire, R. Barre, créateur entre autres des décrets anti-bruits (de fêtes de jeunes) et surtout installateur de la vidéo-surveillance dans le centre ville (52 caméras pour commencer modestement) était poussé (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

S.A.A.L.A.A.M.

C’est en octobre 2003 à Lyon que naît S.A.A.L.A.A.M (Solidarité Anti-Autoritaire avec Luttes et Alternatives de l’Afrique du nord au Moyen-orient) de la volonté de cette poignée d’énerg’humain-e-s de créer un réseau de soutien à l’aire géographique et culturelle communément désignée comme « arabo-musulmane ». Nous y avons toutes et tous plus ou moins des attaches affectives. C’est pour cette raison que dans la situation (géo)politique actuelle, il nous a paru primordial de manifester cette solidarité. Ce texte (...)

Petit guide lyonnais Migrations / Sans-papiers

Petites annonces - brèves

Le 31 janvier dernier, le CLAG (collectif lyonnais après-Gênes) et poudre d’escampette (collectif contre les centres de rétention) ont coorganisé, à Lyon, la journée européenne contre les centres de rétention et de soutien aux sans-papiers. Le contexte était particulier : depuis quelques temps rien n’avait été fait autour de la question des sans-papiers, le mouvement s’étant mit en veilleuse à cause de conflits internes. Divers événements se sont déroulés ce jour : la BAC (brigade d’actions chantées) (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Journée sans achat : 5 manifestants soldés

C’est par un froid glacial que la manifestive du samedi 29 novembre a réuni près de 2 000 personnes dont une large majorité de teuffeur-euse-s. Tout au long du parcours il y eut de nombreuses actions : sabotages de panneaux publicitaires, recouvrages de pubs sexistes, tags/pochoirs en tout genre, actions de visibilisation des caméras de vidéosurveillance... L’ambiance y était agréable jusqu’à ce qu’un flic en civil (commissaire à Villeurbanne) se soit pris une mandale (16 h 15) alors qu’il voulait faire (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Brèves

Lundi 17 novembre, 7 h 30, une vingtaine de gendarmes, armés jusqu’aux dents, avec notamment des fusils à pompes, et accompagnés de chiens, attendaient les élèves du lycée professionnel d’Amberieu-en-Bugey...
Ils contrôlaient chaque voiture et n’autorisaient les élèves à descendre de leur bus qu’après les avoir inspectés avec les chiens.
C’est vraisemblablement suite à une requête du proviseur, dans le soi-disant but de contrer la consommation de « drogue » dans son lycée, qu’a été déployée cette (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Première grande manifestation en France pour la Journée internationale sans achat

Le samedi 29 novembre, à Lyon, aura lieu la première grande manifestation française pour la Journée internationale sans achat. Des associations lyonnaises et des collectifs aux analyses politiques souvent très diverses se retrouvent et s’unissent pour cette journée symbolique de grève de la consommation. Un cortège festif se rendra de la place rue de la République devant la Bourse, à 14 heures, au centre commercial de La Part-Dieu où se déroulera un grand spectacle. Au départ et tout au long du (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Ville sans-achat

Le 29 novembre 2003, partout dans les pays riches, des personnes vont fêter la Journée sans achat. Fêter, car cette journée n’est pas une nouvelle pénitence religieuse destinée à faire une pause entre deux goinfreries. Ce ne sont pas non plus vingt-quatre heures de pleurs continuels afin de nous offrir à moindres frais une bonne conscience pour continuer à regarder la télévision et à rouler dans nos automobiles. Dans notre société de con-sommation, c’est-à-dire société où la consommation n’est plus un (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Que se vayan todos !

Slogan phare scandé lors des manifestations des 19 et 20 décembre 2001 qui provoquèrent la démission du président Duhalde et de son gouvernement, « Que se vayan todos » est le titre d’une exposition de photos qui relatent la vie en Argentine ces deux dernières années : les cacerolazos qui ont mis le peuple dans la rue sans distinction de classes, les émeutes de décembre 2001, la survie quotidienne pour échapper à la misère et à la faim, la démocratie directe dans les assemblées de quartier, les usines (...)

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info