Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Brèves

Assassinat légal, suites. Début octobre, la « justice française » a procédé à une reconstitution pour clarifier les circonstances de l’assassinat de Nicolas Billotet, flingué le 13 mars 2003 par le Groupe d’Appui de la Police de Proximité. Les flics en question sont donc revenus rue Docteurs Cordier dans le quartier de Saint Rambert, dans le 9e arrondissement de Lyon, mais cagoulés cette fois, histoire de « protéger leur anonymat ». Deux jours après les faits, les rapports de police et le Progrès de Lyon (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Zulons écolos

Le 6, 7, 8 Juillet aura lieu le G8. Cette année, les dirigeants des huit pays les plus industrialisés du monde (au moins tout çà) se réuniront à Gleneagles en Ecosse, à côté d’Edinburgh. Le but officiel de cette fumeuse rencontre à quelques milliers de dollars entre amis est de planifier l’avenir des 6,5 milliards d’habitant-es de la planète. Leurs axes de réflexions sont l’AGCS et l’OMC, le réchauffement climatique et la dette des pays du tiers-monde. L’Accord Général sur le Commerce et les Services vise à (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Sous les pavés, le potager !

En préambule du Festival des Résistances, une récréation jardinière, dimanche 10 avril, a permis la rencontre et la mobilisation, dans une ambiance festive.
Dommage, personne n’est venu, de ceux et celles qui ont organisé le contre-forum contre Biovision il y a deux ans ; c’est un peu d’amertume qu’aucun lien ne puisse se faire. Cependant c’était super, même si ça n’a pas amené des foules. Les militants n’étaient pas là en nombre, mais l’objectif du festival des Résistances est atteint puisque plein de gens (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Programme du Festival des Résistances

Résistances à BIOVISION/BIOSQUARE Dimanche 10 avril 12h02 : PIQUE NIQUE CITADIN, place Bahadourian puis départ 13H33 : GUERILLA JARDINIERE, deambulation festive Toute la journée : CYBERATTAQUE sur internet Lundi 11 avril 17h34 : NON A BIOPOGNON ! rdv place du général Leclerc pour aller ensemble contester le sommet Biovision 20h30 : LES O.G.M, LES BIOTECHNONOLOGIES, ET LES BREVETS SUR LE VIVANT, débat avec S.Menigot, J.P.Berland et O.Keller, hang’art Mardi 12 avril 18h58 : L’IMPOSTURE DES (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Collectif des Résistances de Lyon

Les Résistances, c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.
Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Biovision / Biosquare ou « la grande kermesse des biocidaires »

Un sondage effectué en France en août 2000 montrait que 73 % des personnes interrogées se déclaraient opposées aux OGM. Cependant, les gouvernements successifs de droite comme de gauche ont persisté à autoriser les essais de culture OGM en plein champs... souvent en catimini. La compétitivité de la recherche agronomique ainsi que celle de l’agriculture française serait en jeu, nous dit-on... Méprisant délibérément l’avis de leurs concitoyens, nos représentants politiques foulent aux pieds le fondement (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Ambroisie, l’ennui m’anesthésie.

Pour changer des arabes, l’ambroisie agite les nuits de notre édile local. « EÉradiquer cette plante nocive » est le nouveau cheval du Troie(sième). Rhinite, conjonctivite, trachéite, asthme, urticaire, eczéma... ce végétal mortifère serait la source démoniaque de tous les maux de l’arrondissement (comme par hasard, au même moment que le retour estival des automobiles à la fin des vacances.) C’est du moins la couleuvre que tente de nous faire avaler Patrick Huguet , oubliant un peu vite les pollutions liées (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Pour eux, ça ne va pas être la fête !

Pour les fêtes de Noël et du nouvel an, d’innombrables animaux vont mourir : dindes, canards (foie gras), lapins, poissons, homards, etc. Vous-même, sans doute, allez à cette occasion commanditer la mise à mort de quelques uns d’entre eux.
« Le » poisson ou la viande n’est en effet pas un produit banal : c’est la chair d’un être qui a été sensible, qui a éprouvé du plaisir et de la souffrance, et qu’on a fait tuer pour une raison dérisoire, entièrement évitable : simplement pour le manger. Pourquoi (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Lyon vous propose sa journée sans vélo

Après l’organisation simultanée de zones limitées à 30km/h dans le centre et d’un défilé de formule 1 Renault sur les quais du Rhône début septembre, la municipalité se fait encore remarquer par sa ferme volonté de promouvoir les alternatives au tout-bagnole dans sa ville.
La veille du 22 septembre, journée officielle pour une ville sans voitures, le président de la COURLY et le préfet ont appris à « Pignon sur rue » qu’ils revenaient sur leur décision en leur interdisant formellement de bloquer le pont (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Pop’potins

Résistances... Lundi 29/03, un jeune homme est arrêté par la police nationale rue des Martyrs de la résistance à Vénissieux pour une histoire de « vélo-volé ». Il réussit a appellé des habitant-e-s à la rescousse : en quelques instants un groupe se forme qui parvient à libérer le sauvageon. Par contre un « garçon de 17 ans soupçonné d’avoir participer activement » à cette libération a été interpellé et placé en garde à vue. Pour délit de solidarité ?
Si la justice est aveugle c’est à cause des lacrymos Mardi 30/03, (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Corrida

Corrida d’Ernest Coeurderoy, édition de l’Atelier de Création Libertaire
Cette brochure est l’une des dernières publications de l’ACL, maison d’édition associative des pentes de la Croix-Rousse. Elle se compose d’un texte issu de Jours d’exil, ceux d’Ernest Coeurderoy, révolutionnaire anarchiste du 19e siècle, plus connu pour un autre de ses ouvrages : Hurrah !!!! ou la révolution par les cosaques.
Après avoir combattu sur les barricades en 1848, l’auteur prend le chemin de l’exil en 1851 après le coup (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Homards ébouillantés

Les homards peuvent vivre plus d’un siècle et ont une vie sociale complexe. Leur système nerveux sophistiqué les rend sensibles à la douleur : les nœuds neuraux sont dispersés sur tout le corps et ne sont pas centralisés dans le cerveau, ce qui signifie qu’ils sont condamnés à souffrir jusqu’à ce que leur système nerveux soit complètement détruit.
Séparer la moelle épinière et le cerveau en coupant l’animal en deux fait même sentir la douleur à chacune des parties encore vivante ! De plus, le homard ne (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Biosphere et sa boîte à actions

Comme annoncé dans le popouri précédent, le contre-forum Biosphere s’est tenu du 8 au 12 avril à Lyon, en opposition aux forums Biovision et Biosquare, les « Davos des biotechnologies ».
Des discussions, vidéos, conférences... pour comprendre l’enjeu des biotechnologies, confronter les points de vue anti-industriels (surtout), antinaturalistes, « écolo-bio » et esquisser un début de réseau de luttes communes entre des agriculteurs/trices, des urbain-es et des militant-es lors d’une journée de rencontre « (...)

Petit guide lyonnais Militarisme / Armements

La guerre chimique contre les insectes humains

Tierra toxic n° 9, printemps 2003 : « Du risque industriel à la guerre chimique ».
Depuis la première guerre mondiale la guerre chimique fait partie intégrante des arsenaux et de la stratégie militaire. On pourrait encore remonter un peu plus loin dans le temps puisque les premières formes de guerre biologique consistaient à garnir les puits d’eau potable de l’ennemi en cadavres pourrissants. Heureusement, depuis lors, la société industrielle nous a permis de sortir de ce sombre âge en mettant ses (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Biosphere vs. Biosquare, résistons contre le monopole des biotechhnologies !

Biosquare... kesako ? et bien c’est le « Davos » des biotechnologies, qui a lieu en même temps que le forum mondial Biovision. Ce dernier rassemble les grands pontes des industries, de la recherche, des Académies, institutions... qui prétendent couvrir l’avenir des biotechnologies, ces technologies qui travaillent sur « le vivant ».
Il est organisé tous les 2 ans à Lyon qui, en plus d’être capitale des Gaules, rêve de devenir une métropole high-tech (biopôle de Gerland, pôle santé de Rockefeller... et (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Pourquoi il est préférable d’avoir une télé quand on a une voiture ?

Le Regroupement pour une Ville sans Voiture s’occupe depuis maintenant dix ans ou peu s’en faut, de lutter contre la présence envahissante de la voiture dans la ville (et au-delà, cf. la suite).
Quoi ? Comment peut-on soutenir des positions aussi extrémistes, abominables, alors que tout le monde sait (on nous le répète assez, grâce au plus gros budget publicitaire par branche dans l’Union Européenne) que la voiture, en somme, c’est le bonheur, ou la liberté, ou la séduction, etc. Certes, le/la (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info