Discussion autour du livre « On s’en câlisse », sur le soulèvement du printemps 2012 au Québec

751 visites

Discussion à la librairie la Gryffe le samedi 26 octobre 2013 à 15 heures avec le collectif de débrayage auteur d’"On s’en câlisse" qui revient sur le mouvement étudiant du printemps 2012 au Québec.

« On s’en câlisse » (« On s’en fout » en québécois) raconte et s’inspire de la plus longue grève étudiante de l’histoire du Québec.

JPEG - 38.9 ko

Au printemps 2012, en réponse à une augmentation des frais de scolarité, démarre un mouvement aussi long (8 mois) qu’intense (avec des actions et des manifs du matin au soir pendant de semaines) montrant une résistance acharnée et des puissances insoupçonnées jusqu’alors, à Montréal.

Le pouvoir libéral en perdit sa froideur gestionnaire, matraqua les manifestants et dégaina une loi d’exception, « la loi spéciale ». À quoi la rue répondit : « la loi spéciale, on s’en câlisse ». Cette loi provoqua quantités de manifestations nocturnes avec des casseroles et des émeutes.

JPEG - 80.9 ko

La détermination des grévistes n’avait en rien faibli face à la violence policière et des injonctions juridiques rapidement déjouées. L’étendue des tactiques utilisées renforçait encore plus la densité et l’ampleur du mouvement. Ce qui s’est joué là, faisait écho aux printemps arabes et à Occupy Wall Street.

Depuis, alors que d’autres mouvements ont eu lieu (parc Gezi à Istanbul), « On s’en câlisse » veut raconter la nouveauté de ce soulèvement du point de vue des minorités actives qui l’ont animé : élan, formes d’organisations, diversité des tactiques d’un mouvement autant spécifique au Québec qu’au cycle mondial des luttes de ces
dernières années.

JPEG - 73.8 ko

Enfin le collectif pose une question fondamentale : qu’est-ce qui fait qu’un mouvement « prend » ? à laquelle il tente d’apporter des éléments de réponse en s’appuyant sur l’expérience québécoise.

PDF - 194.2 ko
Extrait du livre
JPEG - 149.8 ko

Nous vous invitons à venir en discuter, nombreuses et nombreux !
Samedi 26 octobre 15h à la Gryffe.

« On s’en câlisse. Histoire profane de la grève printemps 2012, Québec » a été écrit par le collectif de débrayage (éditions Entremonde).

http://debrayage.over-blog.com/]

Groupes associés à l'article

La Gryffe

  • Tel : 04 78 61 02 25
  • 5 Rue Sébastien Gryphe, Lyon 7eme
  • Autres infos : Ouverte du lundi au samedi inclus de 14 heures à 19 heures. www.lagryffe.net https://www.facebook.com/librairielagryffe
samedi 26 octobre 2013

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « La Gryffe » :

› Tous les articles "La Gryffe"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Le 30 novembre 1994 meurt Guy Debord prophète du situationnisme

Le 30 novembre 1994 Guy Debord se suicidait mettant un terme à une maladie dégénérative. Il a dès sa jeunesse participé au mouvement de politisation de l’art avant de jouer un rôle important dans la fondation de l’Internationale Situationniste puis dans sa destruction. Ce groupe restreint produira en...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"