5e Marche des libertés, Samedi 30 janvier à 13h

3611 visites
Manif | Loi sécurité globale

Une nouvelle marche des libertés est annoncée Samedi 30 Janvier au départ de la place Maréchal Lyautey, rendez vous à 13h et départ en manif à 14h

Suivi: 9 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Deux interpellations ont été signalées, si vous êtes un·e proche, contactez la Caisse de Solidarité

     

  • A Lyon, environ 2000 personnes ont marché contre les lois et les décrets liberticides, dans une ambiance festive !

    La teuf bas toujours son plein sur la place Bellecour. Toutes les sorties sont bloquées par un gros dispositif, mais il est encore possible de sortir au compte goutte. Fin du suivi.

    JPEG - 2.4 Mo
  • Après une tentative échouée de passer rue de la Charité, la teuf reprend sur la place !

    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 3.2 Mo
  • Lacrymos sur la place Bellecour et jets d’eau depuis les grilles anti-émeutes bloquant la rue de la charité

    JPEG - 341.7 ko
    JPEG - 78.9 ko
    JPEG - 353.6 ko
  • La tête de la manif arrive place Antonin Poncet. L’ambiance est toujours festive.

    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 301.1 ko
    JPEG - 457.4 ko
  • Dispositif policier important au niveau de la place Jutard et Raspail. La manif arrive au son de « Sex appeal » de Sexy Sushi

    JPEG - 423.3 ko
    JPEG - 495 ko
    JPEG - 445.1 ko
  • Après une pause devant la Préfecture pour admirer quelques feux d’artifices et fumigènes, la manif reprend sa route, le tête est au pont de la Guillotière

    JPEG - 625.8 ko
    JPEG - 2.4 Mo
  • « A bas l’Etat, les flics et les fachos » la manif arrive à hauteur de la Préfecture

    JPEG - 261 ko
  • Départ de la manif’ depuis la place Lyautey, sous l’ambiance de la musique des teufeurs

    JPEG - 306.5 ko
    JPEG - 212.3 ko
    PNG - 1.7 Mo

Nouvelle Marche des Libertés

Place Maréchal Lyautey rdv 13h00 - départ 14h

➡ Deux mois d’une mobilisation nationale de grande ampleur et rien n’a changé. Pire. L’État et le gouvernement s’acharnent dans leurs atteintes aux libertés. Et nous continuerons à nous opposer.

➡ En stoppant brutalement la manifestation de Lyon le 16 janvier, la Préfecture nous a fait l’honneur d’un aveu insconscient sur la légitimité de notre mouvement. Nous alertons sur un glissement liberticide et autoritaire et les faits nous donnent raison.

➡ Le nouveau schéma national du maintien de l’ordre (SNMO) ne fait pas diminuer la violence des "forces de l’ordre. Avec ce changement de doctrine, l’usage de la force est toujours central et des blessés sont encore à déplorer, tout comme la volonté d’empêcher les journalistes de faire leur travail. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Le projet de loi « sécurité globale », veut empêcher de filmer et documenter les actions de la police. C’est pourtant le seul moyen d’établir la vérité. Il porte des atteintes graves à la liberté d’informer et d’être informé. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Dans une logique de « guerre des images » et de surveillance permanente, ce même projet veut développer la captation et la transmission en temps réel avec les caméras-piétons, généraliser l’usage de drones et ouvre grand la porte à la reconnaissance faciale. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Par son concept de « continuum de sécurité », ce projet augmente considérablement les prérogatives des polices municipales, valide la circulation de policiers armés hors de leur heures de service dans des lieux accueillant du public et organise le transfert de missions régaliennes au profit de sociétés privées. La sécurité de la population ne sera plus un service public de l’État, mais un service du marché comme un autre. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Dans la même dérive, l’État étend le fichage de masse et les fichiers PASP, GIPASP et EASP.
Nos opinions politiques et nos croyances, nos entourages et habitudes de vie, nos activités sur les réseaux sociaux ou même nos données de santé, n’ont pas à être consignées dans des registres, qui d’ailleurs présenteront des risques de fuites d’informations ou de traitement automatisés aveugles et arbitraires. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Pour prétendument lutter contre les séparatismes, le gouvernement a fait une nouvelle proposition à l’Assemblée Nationale.
Dans la même logique de communication, celle-ci fût sournoisement rebaptisée « Projet de loi confortant le respect des principes de la République ». Ce texte est très préoccupant : il restreint quasiment tous les droits et libertés publiques.
Nous partageons l’analyse du Syndicat des Avocats de France : en plus de la défiance et de la suspiçion envers les croyances religieuses en général et en particulier les musulmans, ce sont bien les libertés de conscience et de culte, d’association et de réunion, les libertés d’expression et d’opinion, de la presse et de l’enseignement, qui sont encore une fois visées. Nous le dénonçons et nous y opposons !

➡ Nous rappelons que la CNCDH, la Défenseure des Droits, l’ONU, la Commission et le Parlement Européen, le Conseil de l’Europe s’émeuvent de ces projets liberticides et ont à plusieurs reprises enjoint le gouvernement français à respecter les Droits de l’Homme.

➡ Pour ces raisons et contre ces lois liberticides, qui tournent le dos aux principes fondamentaux de notre démocratie, nous appelons toutes les citoyennes et tous les citoyens de Lyon et environs à descendre dans la rue le samedi 30 janvier pour une nouvelle manifestation déclarée et pour exiger le retrait total de la proposition de loi « sécurité globale », du projet de loi dit « séparatisme », du SNMO et des décrets scélérats du 2 décembre 2020 sur le fichage de masse.
Et pour que ce gouvernement s’applique enfin à lui-même ses injonctions à respecter les principes de la République !

👉Rdv place Marechal Lyautey

👉le parcours précis sera communiqué dès que possible.

👉13h : rendez-vous
13h30 : prises de parole
14h : départ en manifestation

Nous ne voulons pas d’un Etat policier de surveillance généralisée et nous ne laisserons pas la France devenir un régime autoritaire, qui traque ses opposants et des pans de plus en plus larges de sa population.

Ne les laissons pas faire !

👉 Signataires :


Collectif NON à la loi " sécurité globale [1], CNNR (Conseil National de la Nouvelle Résistance), Intersyndicale journalistes CFDT-CGT-FO-SNJ, Ligue des Droits de l’Homme, Fakir, Alternatiba ANV/Rhône, Youth For Climate Lyon, ATTAC Rhône, Mouvement pour une alternative non-violente, Comité de liaison contre les violences policières de Lyon, Assemblée des Gilets Jaunes de Lyon et environs, UD CGT 69, Libre pensée Rhône, Stop 5 G Lyon, Association des victimes des crimes sécuritaires, Comités du Rhône de Résistance et de Reconquête, FSU69

Notes

[1Rassemblant des militants de différents collectifs (CNNR, Youth for Climate, Fakir, Gilets Jaunes, Extinction Rebellion, Ligue des Droits de l’Homme, Solidaires, Attac, Surveillons-les, Association des Victimes des Crimes Sécuritaires, Alternatiba ANV Rhône,...)

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Carnaval bloc anti-nucléaire au Bugey, dimanche 3 octobre

Cet automne, ça va danser au Bugey. Au côté de dizaines d’associations et collectifs, nous appelons à une grande mobilisation contre les projets nucléaires à la centrale du Bugey à St Vulbas. La centrale du Bugey c’est désormais la plus vieille de France, avec 4 réacteurs de plus de 40 ans. Des enceintes...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Loi sécurité globale » :

>Samedi 20 mars - Printemps des libertés #3 - Marche Vérité et Justice

Dans le cadre de la journée internationale contre le racisme et les violences policières, carcérales et judiciaires, à l’appel du Réseau d’entraide Vérité et Justice, le collectif « NON à la loi sécurité globale » au côté de l’Association des victimes des crimes sécuritaires, appelle donc à une nouvelle...

› Tous les articles "Loi sécurité globale"

Derniers articles de la thématique « Surveillances / Fichages » :

>Souriez lors de votre prochain contrôle TCL, vous êtes filmé !

Un centaine de « caméra de protections individuelles » en cours de déploiement parmi les contrôleurs et agents de sécurité SYTRAL / TCL sur le réseau de transport « en commun » lyonnais. Face à la crise sociale, toujours plus de surveillance et de contrôle ...

>Dérive en Smart-city ou Visite de la ville-machine

Dans le cadre de la sortie de notre brochure de dé-codage de la smart-city lyonnaise, nous proposons un rendez-vous au départ de Perrache pour visiter le quartier emblématique de la ville-machine qu’est la Confluence afin d’y déceler, à partir des dispositifs et appareils que nous y rencontrerons, les...

› Tous les articles "Surveillances / Fichages"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>27 octobre 2005 : Zyed et Bouna sont assassinés par la Police !

Le 27 octobre 2005, Bouna et Zyed meurent électrocutés alors qu’ils fuient un contrôle de police. Des émeutes embrasent Clichy-sous-Bois puis d’autres quartiers en France. Cette année encore rendons hommage à Bouna et Zyed, à tous les autres tués par ou à cause de la police et aux frères enfermées pour...

› Tous les articles "Répression policière"