Communiqué de l’intersquats de Lyon et environs sur la situation en cette période de crise sanitaire

866 visites
Covid-19

Point sur la situation des squats en période de crise sanitaire.

Depuis des années des squats sont ouverts pour faire face à des situations inhumaines. Nous, habitant.e.s des squats et militant.e.s-soutiens, revendiquons le fait de mettre actuellement à l’abri plus de 1 000 personnes à Lyon et dans ses environs.

Le gouvernement a annoncé la réquisition de 2 000 chambres d’hôtel pour toute la France alors qu’à Lyon seulement, 9000 places seraient nécessaires pour loger les sans-abri.

Dès les premières alertes gouvernementales concernant l’épidémie, les squats ont réagi : diffusions d’informations, explications et affichage des gestes barrières, diffusion des attestations, achat et installation des produits d’hygiène nécessaires à la lutte contre propagation du virus. Ensemble, nous avons organisé leur approvisionnement en denrées alimentaires. Tout cela grâce à la convergence des solidarités. Encore actuellement, la santé des habitants repose essentiellement sur la veille collective des habitants.

Nous avons donc réagi très rapidement dès le 15 mars,
jusqu’à ce que la PASS mobile St Luc intervienne tout récemment. Ce qui signifie que pendant presqu’un mois nous avons dû faire face, habitant.es et soutiens, seul.es face à cette nouvelle situation angoissante créée par l’épidémie.

Ironie de la situation, c’est précisément au moment où les squats lyonnais devaient passer en procès, à la suite des différentes demandes d’expulsions notamment par la Métropole ou par le CHS du Vinatier, que le gouvernement a décrété le confinement. Dans l’ordre chronologique, celui du squat de Caluire devait avoir lieu le 6 mars, celui du collège Maurice Scève le 17 mars, celui du squat de Lafayette le 20 mars…. Un ordre d’expulsion était en cours pour l’ECG à partir du 24 avril.
Au moment, aussi, où nous étions en train d’organiser une grande manifestation le 28 mars à l’initiative du collectif Hébergement en danger, pour protester contre la fin de la trêve hivernale et ses remises à la rue.

Au moment où se tenait le procès de la solidarité, celui de Cédric Herrou le 7 mars et celui de Pierre-Alain Mannoni le 18 mars…

Alors, les procès et les expulsions reprendront-ils après la pandémie ?

Nous vous demandons, monsieur le président de la Métropole et monsieur le Préfet, l’arrêt de toutes les procédures d’expulsion contre les squats.

Car ce que nous avons fait, vous auriez dû le faire. Depuis des années, nous demandons aux pouvoirs publics de mettre en œuvre les lois en vigueur et de créer les places d’hébergement nécessaires pour répondre aux besoins réels de tous.
Depuis des années, nous demandons au préfet de réquisitionner les bâtiments vides.

Jusqu’à présent, et en raison de l’absence de soutien des pouvoirs publics, les squats manquent souvent de tout, ou presque. Le rôle du service public n’est pas d’organiser la pénurie et l’exclusion, mais de permettre l’accès aux droits fondamentaux : droit au séjour, droit au logement, droit au travail et à la santé pour tous.

Agir dans l’urgence, c’est déjà trop tard !

Une lettre a déjà été envoyée à la Métropole et la Préfecture les tenant pour responsables au cas où le pire devait arriver, ce que nous ne souhaitons pas.
Nous demandons donc une rencontre urgente avec la Préfecture et la Métropole dès la fin du confinement pour envisager le devenir et la normalisation des squats selon leur situation.
À l’heure où tout déplacement est impossible, la précarité et la vulnérabilité se sont encore accrues, aussi tous les migrants doivent être régularisés et avoir le droit de travailler, et les centres de rétention fermés.

Droit au logement, droit à la santé, droit au travail
Régularisation de toutes les personnes sans-papiers

Collectif Intersquats Exilé.e.s Lyon et Environs (Collège sans frontières Maurice Scève et Augustine ; Collectifs Amphi Z : Duracuire, Agir Migrants, ECG, Feyzin, Lafayette et Arloing)

Contact : intersquats69@riseup.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>Pour un 17 octobre de luttes : toutes et tous dans la rue à Lyon

Ce 17 octobre, sonne comme particulier cette année. Pour célébrer la mémoire des 60ans du massacre des Algériens à Paris et en mémoire de celles et ceux qui meurent chaque année par milliers sur les routes de la migration, une marche de sans-papiers aboutissant à une grande manifestation a lieu à Paris....

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

› Tous les articles "Logement / Squat"