Delevoye est parti : la retraite Macron doit le suivre ! Assez de concertations !

536 visites
Réforme des retraites 2019-2020

Émancipation Lyon-69, 17 décembre 2019

La grève a été massive le 5 décembre, puis les mobilisations se sont poursuivies, et la vague de grève et de manifestations du mardi 10 a exigé de nouveau le retrait du projet de retraites à points. Mais le gouvernement a présenté son plan le 11 décembre.

L’essentiel n’a pas changé :

PNG - 91.6 ko
Tract Emancipation - Delevoye parti : la retraite à points doit le suivre

- dépenses limitées à 14% du PIB et valeur du point variable selon la “situation économique”,

- âge pivot : si l’espérance de vie augmente, l’âge-pivot augmentera aussi…

Il en résultera donc une baisse mécanique de nos pensions garanties !

Que l’on soit né avant 1975 ou après, le temps de travail devra augmenter.
La prise en compte de l’ensemble de la carrière (y compris les contrats à temps incomplet, les jobs d’étudiants, les périodes de chômage…) pour évaluer le montant des pensions ne fera qu’aggraver la pauvreté des retraités.

Opposer les générations, détruire la solidarité entre les salariés, le système de sécurité sociale : c’est le droit même à la retraite qui est menacé ! La pauvreté universelle pour les salariés et l’ouverture des vannes pour les assureurs, les banques et les fonds de pension.

L’heure n’est pas à la concertation

Édouard Philippe veut rassurer les enseignants : le niveau de retraites serait soi disant équivalent à celui du reste de la Fonction publique.

Il promet quelques primes. Et surtout il veut “repenser le métier” et “la carrière”, faire travailler plus aux pires conditions… La casse du code des pensions serait ainsi doublée d’un deuxième mauvais coup : la destruction du métier et du statut des enseignants.

Édouard Philippe annonce une nouvelle gouvernance : les syndicats de salariés devraient mettre en œuvre les mesures dictées par son gouvernement pour arriver à un équilibre financier d’ici 2025. Il demande aux syndicats de cogérer les mesures d’austérité. Faute de quoi, le gouvernement appliquerait le plan défini par la loi cadre.

Et dans l’enseignement, les ministres Blanquer et Vidal sont chargés de réunir les organisations syndicales et d’engager des discussions qui devraient se poursuivre jusqu’à juin 2020. Dans l’Enseignement, les syndicats devraient ainsi mettre en œuvre la réforme Macron.

Assez de concertations – Unité pour imposer le retrait

Macron et le gouvernement préparent de nouvelles concertations dès mercredi. La CFDT, l’UNSA refusent “l’âge d’équilibre” à 64 ans, mais notent des avancées et leur accord avec la retraite à points. Elles vont participer aux discussions avec le gouvernement et peuvent, ainsi que le suggère E. Philippe, proposer d’autres solutions. L’intersyndicale qui poursuit l’enchainement des “temps forts” persiste à demander des négociations sur les retraites.

Mais participer à ces discussions, c’est appuyer Macron et son gouvernement délégitimés dans la rue, favoriser la division sur laquelle ils comptent pour désamorcer les mobilisations secteurs par secteurs.
“Plus que jamais : Ni amendable, ni négociable, retrait du projet Macron-Delevoye”… Après la démission de Delevoye, cette exigence de l’intersyndicale du département 94 (CGT94, FO 94, Solidaires 94, FSU 94 et UNEF, le 9/12) doit s’imposer de façon unitaire.

Dans le même sens, le 12/12, Sud déclare : “Sud éducation ne se rendra pas à la mascarade de Blanquer”. “Sud éducation, de même que l’Union syndicale solidaires, ne se rendront à aucun rendez-vous ni à aucune instance dans la période de mobilisation d’ampleur.”

Des appels adressés aux directions syndicales pour qu’elles rompent les concertations avec le gouvernement, exigent le retrait de la réforme commencent à s’exprimer dans les assemblées générales.

De tels appels doivent se multiplier, corrélativement à la structuration démocratique de la mobilisation, incluant les syndicats, en tenant des AG d’établissements, désignant des délégués mandatés (et des coordinations de villes, départementales et nationale, intégrant les responsables syndicaux).

http://emancipation69.fr/

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Réforme des retraites 2019-2020 » :

>Semaine Noire : Suivi de la semaine du 16 au 21 mars

Après près de 3 mois de grève et de lutte, et alors que devait s’engager une « Semaine Noire » de luttes, dans les transports et la fonctions publiques afin d’accentuer la pression pendant l’entre deux tours des municipales, le gouvernement annonce le confinement de la population, pour au moins 15...

>Les Misérables rejoignent Victor Hugo pour l’acte national 69 des GJ

Il fallait faire confiance à la logique des chiffres : l’acte 69 des gilets jaunes dans le 69 a été une belle réplique au 49.3. Alors que cela fait plusieurs mois, dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, qu’il semblait impossible de déborder le dispositif policier à Lyon, ce...

› Tous les articles "Réforme des retraites 2019-2020"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>[Radio Canut] Du fric pour l’hôpital public !

Entretiens croisés avec un pneumologue et une addictologue sur l’épidémie de coronavirus et ses conséquences sur le système de santé, sur les soignant·es et sur les populations les plus précaires. Ou comment des décennies de casse de l’hôpital se payent...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>Veille sanitaire du BTP : outil de lutte contre la reprise des chantiers

Alors que le gouvernement veut remettre de force les chantiers du BTP en route, la CGT « Unité BTP » poursuit sa veille sanitaire et vous informe sur les procédures à suivre pour utiliser son droit d’alerte puis de retrait ! Parce que nous ne sacrifions pas notre santé pour assurer les profits de...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"