Des flics débarquent à Lyon 2 et arrêtent un étudiant en pleine AG

10674 visites
Loi travail 5 compléments

Des policiers escortés de vigiles de l’université sont entrés dans Lyon 2 sur les quais où se déroulait une assemblée générale interfacs pour la suite du mouvement contre la loi travail. Plusieurs centaines d’étudiant·es ont alors assisté à l’arrestation d’un de leurs camarades, qui a été sorti par les vigiles pour être remis aux flics qui attendaient devant l’amphi Laprade.
Voir aussi Communiqué de l’assemblée générale de Lyon 2 suite à l’interpellation d’un de nos camarades

Cinq ou six camionnettes de flics avaient été envoyés pour l’interpellation de ce dangereux élément. Il est en effet accusé par les vigiles d’un crime sans précédent : un tag aurait été découvert hier dans les toilettes de la fac.

En réalité, il aurait juste été vu avec une bombe de peinture, comme bien d’autres pour préparer les banderoles. Il est menacé de conseil de discipline. D’après les flics, il aurait été emmené au commissariat de Jean Macé (en attente de confirmation).

L’université Lyon 2 travaille depuis quelques années très régulièrement avec la police mais sa collaboration s’est accentuée dernièrement. Des personnes avaient ainsi été menacées de poursuites judiciaires en février lors d’un mouvement de soutien aux étudiant·es sans-papiers.

Infos à suivre...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 mars 2016 à 16:37, par

    le lien dans le commentaire de P’tit louis amène sur la page facebook d’un type (M colloghan) qui re propose un lien vers du porno asiatique ????
    Un lien direct pour la vidéo https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine/videos/1509847925990266/?video_source=pages_finch_main_video

  • Le 17 mars 2016 à 19:06, par Ez

    Concernant la réaction des autres étudiants en AG à ce moment là : Dès l’annonce de la remise du camarade entre les mains de la police, l’amphi et déserté et tout le monde se précipite vers la sortie sous les slogans de « flics hors de nos facs ! » et « libérez notre camarades ! ». Un flic tente de nous arrêter à l’entrée du hall mais est vite bousculé et touste sortons et nous précipitons sur la route devant une voiture de police pour la bloquer, sous la menace des matraques télescopiques et en nous apercevant de l’absence du camarade dans la voiture, nous reculons sur la voie de tram ou un troisième véhicule arrive.
    Malgré nos protestations nous n’obtenons aucune information sur les raisons de son interpellation - réaction bien disproportionnelle à l’acte dont il est accusé- ou le commissariat où il est amené. Nous sommes pour finir contraints de rentrer dans le bâtiments sous la menace des policiers équipés de boucliers, matraques télescopiques, tonfas et gazeuses.

  • Le 17 mars 2016 à 10:50, par P’tit Louis

    Décidément les flics prennent de fâcheuses habitudes >>>>Une AG de postiers interrompue par des policiers armés :
    https://www.facebook.com/colloghan/posts/10153503026112759

  • Le 17 mars 2016 à 02:59, par Momomo

    Déjà, que les flics entrent dans les facs tranquillou comme si de rien n’était, ça me fait toujours bizarre (il fût un temps où y’avait pas trop moyen qu’ils entrent, et encore aujourd’hui ils sont clairement persona-non-grata dans les facs de Grèce, du Chili, de Colombie et d’autres pays).

    Mais alors lire que « plusieurs centaines d’étudiant·es ont alors assisté à l’arrestation d’un de leurs camarades » sans que, visiblement, aucune réaction collective n’ait lieu pour empêcher l’arrestation, ça fait vraiment mal au coeur.

    Je n’étais pas là, donc peut-être que mon intervention est décalée par rapport à ce qui s’est passé, mais la manière dont est écrit l’article tend à banaliser l’entrée et l’intervention des flics dans les facs, ce qui est tout de même triste.

    Flics, hors des facs, hors des quartiers, hors de nos vies !

  • Le 16 mars 2016 à 20:01, par

    Il a été relâcher. Il est convoqué le 25 mars devant la justice

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"