Des travailleurs sociaux contre le CPE et le contrôle généralisé des précaires

1751 visites
CPE/LEC/2006

Précarité et contrôle social : la jeunesse bouc émissaire de notre société ?

Dans l’ensemble des actions de répression qui frappent une grande partie de la population vivant sur le territoire français : plans sociaux, radiations des chômeurs et des Rmistes, expulsions de sans -papiers, interpellations musclées, discriminations à l’embauche et à
l’accès au logement, etc. , on peut malheureusement constater que la jeunesse, victime de cette régression sociale, est l’une des premières victimes de la politique menée par le gouvernement en commun accord avec le MEDEF.

Le contrat premier emploi, dernière trouvaille du pouvoir pour satisfaire les visées du patronat , en est une illustration manifeste. Il permet en même temps d’accentuer la pression pour la refonte du code du travail dans le sens de la suppression des dernières garanties pour les salariés.

C’est pour cela que nous sommes dans la rue au côté des organisations représentant les étudiants et les lycéens et des syndicats de travailleurs, afin d’exprimer notre refus de cette nouvelle accentuation de la précarité, touchant en priorité la jeunesse.

Mais, également, nous, travailleurs sociaux et acteurs de terrain du social et de l’insertion nous voulons dénoncer les dispositifs et les pressions que nous subissons, quotidiennement, pour nous mettre en situation de contrôleur, de délateur, dans les quartiers populaires et les banlieues. Et les projets gouvernementaux qui transforment profondément les missions et les pratiques de nos professions se poursuivent.

Après avoir défini les nouvelles règles des Assedic et de l’ANPE qui ont poussé les agents à la grève le 24 janvier 2006 sur Paris pour dénoncer le contrôle et la radiation , le gouvernement « planche » maintenant sur un projet de loi dit de prévention de la délinquance qui contient des aspects extrêmement dangereux pour les libertés publiques et qui se situent à l’inverse de perspectives de politiques sociales répondant aux besoins de la population.

JPEG - 18.1 ko

Notre Collectif Unitaire Régional du Travail Social agit pour élargir la mobilisation autour du refus de l’asservissement du Travail Social à des fins de contrôle généralisé et de répression sur les plus démunis, les précaires.

C’est pourquoi, nous vous invitons à notre prochaine réunion qui aura lieu le

lundi 13 février 2006 à 18h30
à la Bourse du Travail de Lyon
( métro Guichard)

Nous débattrons de la situation actuelle au niveau des différentes professions, du projet de loi de prévention de la délinquance et de la journée d’action prévue contre celui-ci, le 4 avril 2006.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « CPE/LEC/2006 » :

› Tous les articles "CPE/LEC/2006"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"