Droit au logement, non aux expulsions : manifestons notre soutien le 18 février

1618 visites

Suite au report du procès de l’Amphi Z, un nouveau procès doit avoir lieu le 18 février à 9h au Tribunal d’Instance de Villeurbanne.

  • Nouveau report au 14 mars à 14h

     

  • L’audience est reportée au lundi 18 février.

    L’audience qui devait avoir lieu ce matin au Tribunal d’Instance de Villeurbanne est reportée au lundi 18 février.

    https://twitter.com/jamaissanstoit/status/1092341047575875585

L’Amphi Z, la Trappe, et la maison Mandela (Cusset) abritent 350 personnes dont des familles et 18 enfants et élèves de Villeurbanne depuis décembre 2017. Maintenant, la seule solution qui leur est proposée, c’est de retourner vivre à la rue !

Depuis des années, dans l’agglomération lyonnaise, des enseignants et des parents sont contraints de faire dormir les enfants à l’école, des collectifs solidaires ouvrent des lieux vacants pour mettre à l’abri ceux et celles qui n’ont pas de toit. Pendant ce temps la Métropole et les Mairies expulsent des personnes seules sans abris et sans solution, des familles avec bébés, enfants et adolescents, des femmes enceintes et des malades.

Le résultat de cette politique inhumaine : mise en danger des personnes, traite des êtres humains, mères isolées à la rue, développement des maladies, exposition à des températures extrêmes, manque d’eau, qui sont autant d’atteintes à la dignité. Outre ces conditions de vie particulièrement difficiles, c’est l’angoisse permanente du lendemain et l’impossibilité de se projeter dans l’avenir.

Il y a dans la Métropole de Lyon de très nombreux lieux vides et vacants, ainsi qu’un manque criant de logements sociaux. Il n’y a aucune volonté politique de soulever cette question dramatique du droit au logement, de ceux et celles pour qui payer un loyer est impossible.

Depuis un an, nous revendiquons le droit à l’hébergement et une amélioration des conditions de vie de ceux et celles qui n’ont pas d’autre choix que de vivre en squat. Pour unique réponse, la Métropole demande l’expulsion de ces trois lieux lors d’une nouvelle procédure au tribunal d’instance de Villeurbanne le 18 février 2019. Nous rappelons que, dans cette histoire, l’État est dans l’illégalité, en ne prenant pas en charge les personnes qu’il est censé mettre à l’abri. Par conséquent, nous demandons la réquisition de tous les lieux vacants par les collectivités territoriales ou l’État.

Les habitants et habitantes et les collectifs de soutien rappellent le droit inconditionnel au logement et vous invitent à manifester votre solidarité et votre indignation le lundi 18 février 2019 :

- à 9h, au tribunal d’instance de Villeurbanne, 3 rue du Dr Pierre Fleury Papillon

Soyons nombreux et nombreuses ! Plus personne à la rue !

P.-S.

Premiers sigantaires : Amphi Z, La Trappe, la CUM, JST Rhône, ASSEDA Oulins, SoutienMigrants collège, l’association E.S.P.O.I.R, LDH Rhône, RESF69, C.L.A.S.S.E.S, MRAP, SUD éducation, Agir-Migrants Mandela, planning familiale 69 ...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Réunion du collectif Hébergement en danger le 18 novembre

Nous sommes des professionnels des structures d’urgence sociale du Rhône : lieux d’accueil, hébergements, équipes de rue, dispositifs de soin… Nous travaillons avec des personnes sans abri. Suite à la volonté du prefet de remettre en cause le droit à l’hébergement nous convoquons une réunion le 18-11 à...

>Caravanes, yourtes, camions habités... Un projet de loi veut les chasser

L’article 14 de la loi Engagement et proximité est un « outil d’exclusion massive » selon les auteurs de cette tribune, qui demandent aux députés de retirer cette mesure « anti-pauvres ». Elle permettrait aux maires de faire payer une astreinte de 500 euros par jour aux occupants de caravane, yourte, camion...

>Deux écoles occupées pour mettre à l’abri des enfants sans toit

Plusieurs familles sont dans la détresse au sein de la Métropole Lyonnaise. Les différents comités fédérés au sein du collectif « Jamais sans Toit » sur la Métropole de Lyon, les dénombrent jour après jour. Alors que le droit au logement est de plus en plus remis en cause, des écoles sont de nouveau occupées...

› Tous les articles "Logement - Squat"