Gérard Collomb célèbre un voyou en col blanc et renomme le Parc de Gerland en parc Henry Chabert

1559 visites

Macron et Gégé l’avaient promis, avec LREM c’en est fini de la voyoucratie ! L’histoire récente nous a montré qu’il s’agissait d’une vaste farce. Nouvel exemple à Lyon, avec comme cadeaux de Noël au vieux monde, des élus qui n’ont pas trouvé mieux que de renommer le parc de Gerland en parc Henry Chabert ... Mais si, souvenez-vous, Henri Chabert, cet ancien conseiller municipal condamné en appel en 2002 à 1 an avec sursis, 100 000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilité pour recel d’abus de bien sociaux. Il méritait bien une célébration éternelle, au pied du pont au nom de sont pote Raymond Barre, lui aussi voyou notoire...

Lorsqu’en juillet 2019 on apprend que feu Raymond Barre avait caché au fisc 6,78 millions d’euros en Suisse, plusieurs voix s’élèvent pour réclamer la débaptisation du pont éponyme.

PNG - 1.7 Mo

La ville de Lyon avait alors répondu que « débaptiser une rue ou un monument pour cause de scandale lié à la personnalité ne se faisait pas, mais que des recherches étaient réalisées pour s’assurer que chaque personne choisie pour donner son nom n’avait pas de cadavres cachés dans son placard ».

Du coup, histoire de ne pas laisser Raymond pourrir tout seul, proposition (et vote) sont fait pour renommer le Parc de de Gerland « Parc Henry Chabert » (qui était 1er adjoint de Raymond). Pourtant, contrairement à Barre, toute sa carrière considéré comme un modèle de probité, et éclaboussé par les affaires seulement des années après sa mort ; les cadavres de Chabert, eux, ne sont pas cachés bien loin. L’affaire est publique : il fut mis en examen le 1er février 2000 pour une affaire concernant les travaux de sa résidence secondaire, puis condamné le 23 janvier 2002 par la Cour d’appel de Lyon à un an de prison avec sursis et deux ans d’inéligibilité.

PNG - 250.8 ko
Henry Chabert tout souriant avant sont jugement en appel en octobre 2001

Étonnamment, sur sa fiche Wikipedia aucune trace de ce jugement ! Ni d’ailleurs dans aucun article de presse annonçant le changement de nom du Parc. LyonMag, connu pourtant pour sa modération ultra laxiste, va d’ailleurs jusqu’à effacer un commentaire rappelant la condamnation de Chabert, comme si sa légion d’honneur l’avait absous de tous ses délits ...

PNG - 270.7 ko

Comme il y a peu de chance que Gégé change son fusil d’épaule, et qu’aucun journaliste ni fiche biographique ne semble vouloir faire le travail, voici une notice un peu plus complète sur cette fière figure de la politicaillerie lyonnaise.

En 1989, Michel Noir est élu maire de Lyon contre le vieux Francisque Collomb (aucun lien de parenté avec Gégé). Henry Chabert, son pote, est alors désigné premier adjoint jusqu’en 1995. En 1993, Michel Noir est mis en examen [1] et se retrouve donc inéligible aux élections de 1995. Chabert pense pouvoir gagner la municipalité, mais c’était sans compter sur l’arrivée de Raymond Barre. Vaincu au premier tour, Chabert fait alliance et retrouve son poste de premier adjoint. En 2000, Chabert est sur les starting-bloc pour les élections de 2001 et enfin gagner la Mairie.

PNG - 1 Mo

Pourtant, une lettre anonyme envoyée par une Pookie (on disait corbeaux à l’époque) enclenche une vaste enquête qui va le mener à être condamné pour recel d’abus de bien sociaux à 1 an avec sursis, 100.000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilité.

C’est grâce à cette chute que (le déjà vieux) Gérard Collomb réussit le tour de force de gagner la Mairie de Lyon ! Sans cette condamnation l’histoire locale aurait été tout autre [2] !!

PNG - 402.7 ko

On ne sera sûrement jamais si Gégé la fripouille a décidé ce naming, afin de faire oublier que sans ce soldat poussé dans les orties il n’en serait pas là, ou si justement il s’agit de rendre hommage à cet homme à qui finalement il doit tout ...

...mais même sans faire de politique fiction, les faits sont là, alors que depuis des années des collectifs se battent pour rappeler que quasi aucune rue ni place ni arrêt de métro ne porte le nom d’une femme, les élus de la ville de Lyon donnent tranquillement le nom d’un voyou en col blanc à l’un des plus grands parcs de Lyon ...

P.-S.

Pour en savoir plus, l’un des seul article complet sur Chabert est trouvable : ici

Si certain.es plus ancien.nes que nous en savent plus sur l’histoire de la chute de Chabert n’hésitez à poster des complément d’info en dessous de l’article ou à venir proposer un article plus détaillé

Notes

[1le 10 janvier 1996 il est condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité pour recel d’abus de biens sociaux

[2Pour celles/ceux qui veulent connaître les détails vous pouvez directement lire l’article de Libé ici

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

 Oui, je suis toujours de gauche », encore une bonne blague de Gégé

Lors d’une interview pour Lyon Capitale, Gégé la fripouille a fait une déclaration qui ne peut que nous faire sourire avec les dents jaunes du désespoir. Le comique de répétition est-il drôle ? Gégé les magouilles le pense vraiment. Il suffit de voir sa réponse à la question « Vous revendiquez-vous encore...

› Tous les articles "Spectacle politique"