Le 8 mars, marchons ! Fortes, fières et en lutte !

3101 visites

Après avoir réuni plus de 8000 personnes à la manifestation du 23 novembre, le Collectif Droits des Femmes 69 vous invite à nouveau pour une grande marche le 8 mars ! Vous pourrez notamment retrouver les Femmes Battantes, la chorale féministe et un flashmob !
RDV en violet à 15h place Bellecour.

Suivi: 13 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 10.000 personnes qui étaient dans les rues de Lyon pour les droits des femmes

    JPEG - 346.9 ko
  • Fières détères et révolutionnaires : la manif arrive à Bellecour

    Les manifestant·e·s s’enjaillent en musique sur la place.

    JPEG - 596 ko
  • « Flics, Violeurs, Assassins » chante le cortège devant les flics qui protègent l’Hôtel-Dieu

    JPEG - 544.5 ko
  • Pour rappeler que la réforme des retraites touchera principalement les femmes, le cortège reprend la chorégraphie « A cause de Macron »

    JPEG - 1.4 Mo

    Une fois la chorégraphie terminée le cortège se lève et repart de Cordeliers en direction des quais du Rhône.

    JPEG - 647.9 ko
  • Les flics viennent protèger le local de Gérard Collomb du cortège

    Le cortège hue la police en retour :« Police, Justice, Etat complices ! »

    JPEG - 640.2 ko
    JPEG - 673.7 ko
  • « Et la rue elle est à qui ? » scande le cortège bien déter au niveau de l’opéra

    Le cortège prend la rue de la République en direction de Bellecour.

    JPEG - 720.4 ko
  • Le cortège massif arrive place des Terreaux, la manif est dynamique et déterminée

    « Tout le monde déteste Polanski ! »

    JPEG - 693 ko
    JPEG - 609 ko
    JPEG - 701.9 ko

    Sur la route, les publicités et affiches patriarcales sont retouchées :

    JPEG - 674.1 ko
  • Une minute de silence devant le tribunal est brisée par le son des cloches de la cathédrale

    Après une minute de silence le poing levé, des prises de paroles ont lieu.
    Quelque slogans entendus dans le cortège :

    « Assez de cette société qui ne respecte pas les trains les gouines et les pd »
    « On ne naît pas femme, mais on en meurt ! »

    JPEG - 510.4 ko
    JPEG - 796.1 ko

    « Nous sommes fortes, nous sommes fières, et féministes, et radicales, et en colère ! »
    « Flics, violeurs, assassins ! »
    « Et toutes les meufs détestent la police ! »

    JPEG - 515.2 ko
    JPEG - 981.1 ko
  • Devant le tribunal des 24 colonnes les manifestantes entonnent :« Police partout, Justice nulle part »

    Ovation pour le collectif des collages féministes qui va prendre la parole devant le tribunal.
    Pendant ce temps la batucada ambiance le parvis de la cathédrale :

    JPEG - 838.7 ko

    « Violeurs partout, justice nulle part ! »

  • « Siamo tutti antifascisti » chante le cortège devant la cathédrale Saint Jean

    JPEG - 627.9 ko

    Pendant que sur le pont le cortège chante « Ah ah anti partiarcat » :

    JPEG - 445.9 ko

La journée du 8 mars ne se « fête » pas par un cadeau ou une distribution de fleurs, ce n’est pas la journée de « la femme » mais la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.
Nous appelons à la grève des femmes, comme en Pologne, en Argentine, en Espagne, en Belgique. Montrons que quand les femmes s’arrêtent… tout s’arrête ! C’est la grève du travail salarié, mais aussi la grève du travail domestique !

8 mars, une journée internationale de lutte
Le 8 mars prochain, nous sommes les femmes du monde entier qui se lèvent et se révoltent pour dénoncer la domination et l’exploitation et remettre en cause le patriarcat.
Mobilisées en masse depuis des décennies et encore le 23 novembre dernier pour exiger une société sans violences
sexistes et sexuelles.
Nous sommes fortes, nous sommes fières. Nous serons les grandes gagnantes car nos mobilisations seront victorieuses.
Nous sommes les grandes gagnantes parce que nous sommes celles qui brisons le silence et qui dénonçons les violences.
Nous sommes les grandes gagnantes parce que nous refusons la dévalorisation du travail des femmes, travail salarié, précaire, et travail invisible domestique quotidien.
Nous sommes les grandes gagnantes parce que nous refusons toute discrimination liée au genre (assigné ou non à la naissance), à l’origine ou à l’orientation sexuelle. Parce que les femmes partout dans le monde se lèvent et luttent pour l’égalité et leur émancipation, soyons les grandes gagnantes ce 8 mars !

RAPPEL : Qui est derrière le Collectif Droits des Femmes 69 ?
Le Collectif Droits des Femmes rassemble différentes associations, syndicats et partis politiques de Lyon ou sa région, impliqué-e-s dans la cause féministe.
Il est à l’origine des rassemblements contre les féminicides et de la grande manifestation du 23 novembre !

Présence d’interprètes LSF.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Les personnes trans, oubliées du confinement

Même si beaucoup d’associations LGBTI ont continué à offrir une ligne d’écoute pour les personnes en détresse, les solidarités concrètes sont brisées pendant le confinement. Une fois encore, les personnes trans font partie des victimes de ces mesures étatiques. Non prises en compte dans les calculs du...

>Féminisme et crise

Que fait la crise au féminisme ? Que peut le féminisme pour la crise ? À travers une émission de Radio Talweg, nous faisons un point sur la situation des femmes en cette période de confinement, et nous traçons quelques pistes tirées de l’histoire du féminisme pour se renforcer. Article initialement paru...

>Covid-19 : budgets et méthodologies sexistes

Les arbitrages budgétaires entre santé et défense comme les modes de comptabilité des personnes touchées par le Covid-19 sont biaisés : les femmes sont plus touchées tant au travail que par la maladie.

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Grossophobie, discriminations et fichage en temps de pandémie

Cet article du collectif toulousain Luttes des Gras.se.s vient vous parler de la grossophobie en temps de pandémie avec le témoignage d’une employée de mairie et une analyse sur les biais grossophobes des études sur le Covid-19. Il est disponible sur IAATA.info mais également directement sur leur...

>Pourtant nous étions féministes

Un article publié sur expansive.info qui essaie de remuer un peu la situation ambiante, et de ramener quelques préoccupations intersectionnelles au milieu des analyses ethnocentrées posées par les intellectuels pour la plupart masculins. Ce texte a été pensé dans le cadre de l’initiative « Prendre...

› Tous les articles "Discriminations"