Le numéro 2 de la PJ lyonnaise en garde à vue

765 visites
1 complément

Après la probable mise en examen dePhilippe Courroye pour l’affaire Karachi, c’est au tour du numéro 2 de la police lyonnaise d’être mis en garde à vue pour une affaire de corruption et de trafic international de stupéfiants.

Effet de règlements de comptes internes à la bourgeoisie ou de rivalités au sein de l’appareil d’Etat ?
De tels faits ne sont pas nouveaux ; c’est qu’ils se retrouvent devant la propre justice de la bourgeoisie qui l’est : si le linge sale ne se lave plus en famille, ça confirme au moins une chose : la nature criminelle du pouvoir, qu’il s’agisse du pouvoir capitaliste ou étatique...

On attend sans surprise le résultat, mais comme dit l’autre, "selon que vous soyez puissant ou misérable, la justice vous fera blanc ou noir.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 septembre 2011 à 09:43, par nerpronerone

    Vous voyez certains policiers désobéissent ... (ironie)
    Apparemment, lIGS mettrait en lien des magistrats et autres malfrats de la justice dans cette affaire. ils ont aussi retrouvé des comptes en suisses de cette même personnes, des sous qui viendrait de la drogue (une filière coulombienne de cocaïne). Ils auraient été balancé par « le grand banditisme ».
    Si cette affaire est vrai c un des plus gros scandale de la corruption policière après celle du 36 quai des orfevre et celui des flics braqueurs de diamants et de fourgon blindé. On sait que beaucoup de flics son ripoux mais que ça soit dévoilé comme ça, c assez rare.

    Source libélyon

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier. Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer...

>Promotion pour un flic reconnu coupable de violence : la BAC recrute !

Petite rebellion au Progrès ! Notre bon journal local de préfecture est bien obligé, parfois, de faire le relais des condamnations de violences policières quand la justice daigne les condamner. Les faits remontent à la nuit du 21 au 22 février 2019 : deux jeunes se font frôler par une voiture de police...

>Procès de compagnon.nes : appel à manifester à Gap le 17 octobre

Jeudi 17 octobre, trois compas sont jugé•es pour « menaces de commettre un crime ou un délit contre les biens d’une personne dépositaire de l’autorité publique ». Il s’agit de l’adaptation d’une chanson des gilets jaunes entonnée lors de la manif non-autorisée du 26 février 2019 à Montgenèvre, dénonçant les...

› Tous les articles "Répression - prisons"