Le piège du « Référendum d’Initiative Citoyenne »

1830 visites
zbeul hiver 2018/2019 | Gilets Jaunes

En quelques jours, c’est devenu la principale revendication portée par de nombreux groupes de gilets jaunes. On a vu fleurir moultes banderoles le réclamant, comme « Le RIC sinon rien !!! Nous ne lâcherons pas !!! » en tête de la manifestation du 15 décembre à Tours. Analyse critique d’un dispositif applaudi par l’extrême droite.

L’idée du RIC est portée depuis de nombreuses années par Etienne Chouard, prof d’éco-gestion qui s’est fait connaître en 2005 au moment du référendum sur le projet de traité constitutionnel européen. Blogueur très apprécié de différentes tendances d’extrême-droite avec qui il partage régulièrement l’estrade, il est entouré d’un réseau de militants baptisés les « gentils virus », qui semblent avoir été très actifs sur les groupes Facebook des gilets jaunes et sur certains ronds-points. S’il est aujourd’hui difficile de mesurer leur influence sur le mouvement, l’irruption du RIC comme revendication centrale pourrait être la conséquence de l’activité de ces militants organisés de longue date sur les réseaux sociaux.

Le référendum de 2005, qui a vu la victoire du « non » ignorée par les autorités françaises via la ratification, deux ans plus tard, du traité de Lisbonne qui contenait les mêmes dispositions, a été lu par de nombreuses personnes comme exemplaire de la perte de souveraineté des peuples face aux institutions européennes. En 2007, Chouard écrivait : « On est privé du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au profit d’un incroyable droit des élus à disposer des peuples » [1]. Depuis, le référendum d’initiative populaire/citoyenne a fait son apparition dans les programmes d’un certain nombre de partis politiques, de l’UPR au FN en passant par Debout la France, comme un moyen de rendre sa souveraineté au « peuple français », qui en serait dépossédé (notamment) par l’Union européenne. C’est oublier un peu vite que les instances européennes sont composées des représentant-es des États qui composent l’UE : elle n’est pas un organe hors sol, ou une puissance étrangère, mais un espace de pouvoir des représentants des bourgeoisies nationales.

Il faut aussi noter que les partis d’extrême-droite ont une forte tendance à utiliser les outils référendaires pour avancer un agenda politique raciste : référendum hongrois sur les quotas de migrants, votation contre la construction de nouveaux minarets en Suisse, proposition de Nicolas Dupont-Aignan d’organiser un référendum pour « stopper la subversion migratoire » (sic)...

La suite à lire sur : https://larotative.info/le-piege-du-referendum-d-3095.html

Notes

[1Cité par Francetvinfo.fr, qui documente par ailleurs la tendance complotiste du blogueur : « Pour répandre le « virus » de la « vraie démocratie », Etienne Chouard donne aussi des conférences et interviews à tous ceux qui le lui demandent – y compris au site d’Alain Soral, Egalité et réconciliation, ou à l’association complotiste ReOpen911. (...) S’il renâcle aujourd’hui à revenir sur ces sujets, qui ne constituent pas « le cœur » de son travail, il estime par exemple que « la version du complot d’Al Qaïda » pour expliquer les attentats du 11-Septembre « paraît plus que douteuse » ».

.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « zbeul hiver 2018/2019 » :

>Les chiffres de l’IGPN, un iceberg des violences policières

Combien d’enquêtes ont été ouvertes pendant les manifs pour les retraites ? Ou pendant les Gilets jaunes ? Personne ne le sait ! Le ministère de l’Intérieur distille des chiffres tronqués, qui participent à l’invisibilisation des violences policières.

>Les hélicos de police sur le banc des accusés

Ce jeudi, le ministère de l’Intérieur devra s’expliquer devant le Conseil d’État. Il affirme ne pas enregistrer les images prises depuis le ciel, en dépit des preuves accumulées par le Comité.

› Tous les articles "zbeul hiver 2018/2019"

Derniers articles de la thématique « Gilets Jaunes » :

>🟡 La France en Jaune - 18/11 à 14h place Bellecour

Les 17 et 18 novembre, pour la 5e fois de leur existence, les groupes Gilets Jaunes de toute la France appellent l’ensemble des colères à se refédérer (sans étiquette partisane) contre le pouvoir libéral, répressif, écocidaire et fasciste qui nous opprime toutes et tous, avec ou sans gilet. A...

>L’industrie du complotisme

Vous en avez marre des conspirationnistes qui voient des lézards géants partout ? Et en même temps vous ne supportez plus la petite musique des médias qui traitent de "complotiste" chaque personne qui remet en question l’ordre établi ? Pour nourrir la réflexion des mouvements sociaux...

› Tous les articles "Gilets Jaunes"

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Coco, ou « l’humour » au service du racisme

On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui, comme disait Desproges. « L’humour » de Coco ne nous fait pas rire, mais nous donne envie de dégueuler. Que ce soit à Charlie ou à Libé, sa haine des musulman-e-s a beau se cacher derrière la « liberté d’expression », elle n’en reste pas moins sa...

› Tous les articles "Spectacle politique"