[Soudan] Les Janjawids au pouvoir

213 visites

Après plusieurs mois de contestation, le dictateur Omar Al-Bachir a été remplacé par un Conseil Militaire, présidé par Burhan et Hemetti. Les massacres qui ont commencé il y a une semaine dans la capitale sont perpétrés par les Janjawids, qui sont coupables de génocide au Darfour et dans d’autres régions depuis vingt ans.

Les Janjawids, ce sont littéralement les « diables à cheval ». Ce mot est apparu dans les années 2000 au début de la guerre au Darfour, lorsque les forces de l’Armée Populaire du Soudan (SLA) ont progressé dans plusieurs villes comme la ville d’Al-Fashir. Le gouvernement d’Omar Al-Bachir a appelé les tribus arabes à défendre et arrêter la progression des forces rebelles. Il a donc armé des groupes d’hommes de ces tribus pour contrôler la région et lutter contre les forces rebelles.

Les Janjawids viennent donc des tribus arabes, et une partie d’entre eux sont étrangers, majoritairement originaires du Tchad, du Niger et du Mali. Par exemple, une vidéo montrant un homme tchadien décrivant son implication avec les RSF au Yémen puis à Khartoum, et divers témoignages de civils qui ont survécu ont prouvé cette origine géographique d’une partie des RSF, alors que leur chef et le gouvernement soudanais nie cela depuis toujours.

Le peuple soudanais continue de les appeler « janjawids », bien que cette appellation ne soit pas reconnue par le gouvernement. Leur autre nom, c’est les « Forces de Soutien Rapide » (RSF, en arabe qowat al-dam al-sari).

Après sa création, le gouvernement ne voulait pas reconnaître qu’il était à l’initiative des Forces de Soutien Rapide. Après 2008, il reconnaît finalement l’utilisation de ces forces dans la « pacification » de la région du Darfour, pour « arrêter le chaos, protéger le peuple et protéger les institutions ». En 2014, dans un effort de régularisation de ces forces par le gouvernement, elles sont rattachées au puissant NISS (Service National de Sécurité et de Renseignement). Ils sont donc officiellement une milice paramilitaire mobile, associée au Service de Sécurité national, sous leur nom officiel « RSF ».

La suite à lire sur : https://blogs.mediapart.fr/sudfa/blog/100619/les-janjawids-au-pouvoir

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Exarchia - it’s all fucked up !

Exarchia, haut-lieu du mouvement anti-autoritaire, de contestations et de luttes politiques, est probablement confronté à la plus grande vague de répression étatique depuis longtemps : l’« Operation Law and Order » et l’abolition de l’asile universitaire. La lutte pour la vie et la survie autodéterminées...

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>G7 de Biarritz : un militant et journaliste allemand arrêté à Dijon

En prévision du G7 qui doit se tenir à Biarritz du 24 au 26 août, un militant et journaliste allemand a été arrêté à Dijon la semaine dernière. Sur de simples soupçons, au mépris de la présomption d’innocence, il a été expulsé en Allemagne avec une interdiction de séjour en France (où il travaille) jusqu’au 29 ...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Une histoire du mouvement autonome au Pays basque

Cette brochure revient sur le contexte de luttes qui traversait le Pays basque dans les années 70, et plus spécifiquement sur la naissance d’un mouvement autonome libertaire en son sein. Cette brochure est un extrait du livre : Les luttes autonomes dans l’Espagne des années...

>Les zapatistes face au déploiement militaire le plus important du Mexique

Créée initialement pour combattre les cartels et lutter contre leurs trafics, le nouveau corps de police militaire et civile appelée la « Garde Nationale » sert bien d’autres enjeux : contrôle accru de la frontière sud mexicaine pour empêcher les migrant-e-s de passer, mais également reconquête des...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"