Liberté de circulation, liberté d’installation !

1375 visites

Il y a de plus en plus d’étrangers dans le monde :

Liberté de circulation, liberté d’installation !

Les anarchistes revendiquent le droit pour chacun et chacune de s’installer et de vivre où il le souhaite. En cette période de répression et de suspicion ambiante, il est bon de le rappeler. Surtout, si en France l’accélération des procédures anti-immigration se fait chaque jour plus ressentir, c’est désormais au niveau européen que l’arsenal se met en place. La situation hispano-marocaine dans les enclaves de Ceuta et Mellilla en est la triste illustration. L’Espagne délègue au Maroc le soin de gérer l’afflux d’immigrants, contre sans doute une manne financière ou des transactions commerciales. Peu importe si pour cela l’armée marocaine traque les candidatEs dans les bois pour ensuite les abandonner en plein désert, ou s’ils matraquent à tour de bras. Tant que personne n’en parle...

Le projet européen : les étrangers à l’étranger !

Manque de chance on en a parlé. Cela a d’ailleurs été l’occasion pour certains conservateurs espagnols de ressortir le vieil argument de « l’appel d’air » : Si on régularise, d’autres vont arriver par centaines de milliers. A priori, il semble pourtant que maintenir les gens sans-papiers, clandestins dans des conditions d’existence pourries n’empêche pas de nouveaux migrantEs de se présenter régulièrement Le départ se fait bien plus à cause des conditions de vie sur place, et non à l’arrivée, et les conditions de voyage se soldent chaque année par des milliers de morts.
Face à cette situation, on trouve de belles déclarations internationales : « Un plan Marshall pour l’Afrique », mais sans crédits encore alloués.... Et des projets européens d’externalisation des camps de rétention qui laissent présager du pire : Il s’agit d’implanter dans des pays stratégiquement choisis des centres où se feront le premier « tri » : Maroc, Biélorussie... L’Europe forteresse travaille à fermer ses frontières.
Au niveau national, cette politique est parfaitement relayée puisque début septembre, Sarkozy avait donné le ton en demandant aux préfets d’augmenter de 50% les « résultats » en matière d’expulsions du territoire, soit un objectif de 23 000 expulsions pour l’année. Résultat immédiat : intensification des contrôles policiers, véritable traque aux sans-papiers, et expulsions en chaîne de logements occupés illégalement.

Sarkozy fait la sortie des écoles

Et comme tous les moyens sont bons, les jeunes scolarisés, jusque-là un peu épargnés par cette traque aux clandestins, sont devenus aujourd’hui une cible comme une autre pour satisfaire les objectifs gouvernementaux. En réponse, des comités de soutien composés d’élèves, de parents et d’enseignants et soutenus notamment par le Réseau Education Sans Frontières se sont créés un peu partout. Cela a permis une médiatisation de ce problème et l’obtention, dans un certain nombre de cas, de logements ou de papiers provisoires.
Sur l’agglomération lyonnaise, on peut citer le cas de la famille Grigorjan à Vaulx en Velin, qui s’est retrouvée sans logement après avoir été déboutée de sa demande d’asile. La création d’un comité de soutien au sein du collège où sont scolarisés deux de leurs enfants a permis l’obtention rapide d’une solution de relogement qui, si elle n’est que provisoire, leur a tout de même permis d’éviter de se retrouver à la rue.
De même, la mobilisation qui s’est faite autour des familles roumaines occupant un bâtiment appartenant à l’Eglise catholique rue des Chartreux dans le 1er arrondissement, montre que la solidarité n’est pas vaine et que la lutte paie.
Mais ces victoires ne doivent pas laisser croire que tout est résolu. Les logements et les papiers obtenus ainsi sont bien souvent provisoires, quand ils ne sont pas des concessions parfaitement exceptionnelles et donc vouées à être remises en cause à la prochaine période de vacances ou de relâchement du soutien.
Il semble donc aujourd’hui important de poursuivre cette solidarité, partout et chaque fois que nécessaire, et aussi de rester particulièrement vigilants pour que ces familles puissent trouver des solutions pérennes de logement et de vie, tout simplement !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « UGAL » :

>Lutte contre la chasse aux étrangers : Liberté de circulation !!

L’Etat poursuit toujours plus hargneusement sa chasse aux étranger-e-s. Avec les expulsions des élèves sans papiers lancées depuis la fin de l’année scolaire, la politique d’un choix entre les bons et les mauvais immigré-e-s se poursuit. Fidèle à ses logiques éléctoralistes, la circulaire Sarkozy établit...

>Génétique : Capitalisme et Sécuritaire.

La génétique est souvent au centre des débats, particulièrement sur la question des OGM et de leur rôle dans l’économie capitaliste mondiale. C’est suite à une lutte contre ces OGM (ceux de la société Advanta, du même type que Monsanto) que Benjamin Deceuninck agriculteur, syndicaliste de la CNT et...

› Tous les articles "UGAL"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"