Site collaboratif d’infos alternatives

À Lyon, le 17 mars, une manif dynamique mais sous pression policière

Loi travail 5 compléments

Affluence encore aujourd’hui dans les rues de Lyon contre la Loi Travail et son monde : 6 500 personnes ont manifesté d’après les syndicats. Arrivées place Guichard, la police présente en nombre tout le long du cortège a empêché tout nouveau départ en manifestation et aurait arrêté 4 manifestant·es.

Rappel des derniers événements contre la loi travail :

Mises à jour :

  • 17h05 : nouvelles charges place Guichard après que l’AG s’est déplacée à l’intérieur de la bourse du Travail. Deux interpellations, dont un lycéen de Branly, qui aurait été tasé.
    JPEG - 350.3 ko
  • 16h25 : il y aurait deux interpellations. Une partie des manifestants a organisé une AG sur la place Guichard.
    JPEG - 427.7 ko
  • 16 h : le départ en manifestation a été bloqué par les CRS et la BAC, les manifestant·es restent sur la place Guichard ou autour. Un hélico est arrivé sur place.
  • 15h35 : ça part en manif sauvage, direction la Part-Dieu, au pas de course. Les flics s’interposent. Premières lacrymos.
    JPEG - 99.5 ko
  • 15h30 : le moment des comptes : 6 500 personnes aujourd’hui à Lyon d’après les syndicats, principalement lycéennes et étudiantes.
  • 15h15 : la manif est arrivée place Guichard où était prévu la fin du parcours. Une assemblée générale est prévue à 16h30 à la Bourse du Travail, à proximité. Grosse envie de continuer mais la place est bouclée.
  • 15 h : les flics mettent une grosse pression sur la manif. Premiers signes d’énervement dans le cortège.
  • 14h50 : la BAC en nombre. La tension commence à monter. La manif’ est obligée de dévier rue de la Part-Dieu.
    JPEG - 135.7 ko
  • 14h45 : la tête du cortège vient de dépasser la préfecture, blindée de flics. La manifestation se déroule entre deux grilles.
    JPEG - 326 ko
  • 14h25 : quelques pancartes et banderoles
    JPEG - 106.7 ko
    JPEG - 151.6 ko
    JPEG - 111.5 ko
    JPEG - 381.6 ko
    JPEG - 358.3 ko
  • 14h15 : beaucoup de lycéen·nes et étudiant·es dans la manif, qui avance vite et vient de dépasser les Terreaux et de traverser le Rhône pont Morand. Grosse présence policière : plusieurs ponts sont bloqués, comme Lafayette.
    JPEG - 47.4 ko
    Le pont Lafayette bloqué
  • 13h30 : le cortège est parti et rassemble plusieurs milliers de personnes, lycéen·nes, étudiant·es mais aussi salarié·es.
    JPEG - 282.5 ko
    Lyon, le 17 mars, départ du cortège
  • 12h45 : déjà un millier de personnes place Bellecour.
  • 12h30 : rappel des conseils en manif de la Caisse de solidarité.
  • 12h10 : à Sciences Po, le bruit court que les cours sont annulés cet après midi et que les amphis seront fermés.
  • 12 h : l’hélico de la gendarmerie est déjà de sorti.
  • 11h50 : 200 à 300 lycéen·nes réuni·es sur la place des Terreaux chantent "on est pas des esclaves" puis partent en cortège en direction de Bellecour pour le pique-nique et la manif. Ça chante et ça crie dans tous les sens, des policiers en uniforme et en civil suivent.
    JPEG - 150 ko
    Mobilisation des lycées jeudi 17 mars, place des Terreaux
  • 11h30 : à Sciences Po, les étudiants sont enfermés dans les amphis, pour les empêcher d’aller manifester et interdire l’accès aux manifestants.
  • 11h40 : une sirène retentit au sein de Sciences Po Lyon. Les services généraux ferment les amphis et demandent aux élèves et professeurs de ne pas sortir avant la fin des cours à midi en réponse à la venue d’une délégation d’élèves de l’université Lyon 2 venu appeler à la manifestation.
  • 11 h : le lycée Ampère était bloqué ce matin, un cortège de 200 personnes s’est ensuite dirigé vers la place Bellecour.
  • 10 h : la direction de l’université Lyon 2 a annoncé la fermeture des deux campus à 10 h. Hier, les étudiants réunis en assemblée générale avaient décidé le blocage du campus des quai en protestation à l’arrestation d’un étudiant pendant l’assemblée générale. La présidence à publié ce message sur les réseaux sociaux : "Suite au blocage du campus Porte des Alpes, l’établissement ne peut garantir la sécurité des usagers. Les deux campus sont fermés aujourd’hui."

P.-S.

Pour transmettre des infos, plusieurs moyens : en complément d’info au bas de cet article, en publiant un nouvel article, par mail à contact (chez) rebellyon.info, ou encore via les réseaux sociaux. Mises à jour également diffusées via le compte Twitter de Rebellyon.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 mars 2016 à 19:40, par caisse de so

    Bonne nouvelle !
    L’interpellé dont les nouvelles faisaient état d’un transfert à Corbas est en fait ressorti libre en fin d’après-midi, avec une convocation pour un procès en mai.

  • Le 19 mars 2016 à 13:53, par caisse de so

    Le majeur interpellé place Guichard jeudi passera le week-end à Corbas en attendant une comparution immédiate lundi après-midi, certainement pour jet de projectile.

  • Le 19 mars 2016 à 13:18, par caisse de so

    Pour l’instant, nous avons eu contact avec les proches de deux interpellés de la place Guichard :
    - l’un d’eux, lycéen et mineur, a été relâché vendredi. Il va bien et il aura sans doute une convocation en justice ultérieurement.
    - un autre, majeur, serait toujours en garde-à-vue. Il est possible également qu’il puisse être transféré pour le week-end à Corbas, en attendant une éventuelle comparution lundi. Son nom ne figurait en tout cas pas dans la liste des comparutions immédiates de ce vendredi 18 mars.

    Si un de vos proches a été arrêté jeudi, ou si vous-même vous sortez de garde-à-vue, contactez-nous !

    caissedesolidarite@riseup.net
    06.43.08.50.32

  • Le 18 mars 2016 à 13:57, par

    des nouvelles des interpellé.e.s ?

  • Le 17 mars 2016 à 12:13, par radilof alexis

    LYCEE LA COTIERE BLOQUE A LA BOISSE 01
    CDT

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Compte rendu de l’AG de lutte lyonnaise du 24 mai

En résumé : interruption de la grève à Feyzin, organisations locales intéressées par la formation d’un front social lyonnais, rassemblement 29 mai devant l’ARS, événements 5 juin place Raspail, et surtout manifestation du front social lyonnais le 19...

Assemblée de Lyon et environs

État d’urgence, loi travail... L’assemblée de lutte vous appelle à la rejoindre Mercredi 24 mai à 18h à la Bourse du travail.

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"