Le maire d’Oullins drague l’extrême droite en prenant pour cible les demandeurs d’asile

2185 visites
5 compléments

François-Noël Buffet refuse d’accueillir les demandeurs d’asile albanais du Pont Kitchener sur sa commune comme lui demande la préfecture. Histoire de surfer sur le racisme ambiant, il installe même un barnum devant l’hôtel de ville pour pétitionner contre eux et utilise le site de la ville pour relayer sa propagande.

C’est pourtant le préfet du Rhône, Jean-François Carenco qui, par un arrêté du 18 octobre, demande au maire UMP d’Oullins d’accueillir jusqu’à la fin du mois de mars les réfugiés albanais qui logent sous le pont Kitchener depuis cet été.

L’occasion à peu de frais pour François-Noël Buffet de se montrer en vrai rebelle ! Pas question d’accueillir des réfugiés, quand bien même le préfet le lui demande !

Dans sa grande générosité, Buffet aurait déjà sur son "territoire" 225 demandeurs d’asile. Ce que le maire oublie de dire dans son petit communiqué pétitionnaire, c’est que la ville d’Oullins est l’une des rares communes du coin à ne pas respecter la loi qui l’oblige à créer une « aire d’accueil pour les gens du voyage ».

Argument bien pratique en temps de crise pour masquer les discours racistes et réactionnaires, la thune. François-Noël aime bien faire croire à ses électeurs que les demandeurs d’asile ça coûterait cher.

Pourtant, le terrain proposé par le préfet, une ancienne friche SNCF, n’appartient même pas à la ville d’Oullins, mais au Grand Lyon. Mais Buffet cherche par tous les moyens les arguments : trop proche d’une zone Seveso (tiens, une préoccupation humanitaire ?), trop proche du pôle multimodal du futur terminus du métro B qui doit être construit dans des années, ou encore un projet d’écoquartier soit disant prévu pile-poil à cet endroit...

Qu’importent les fallacieux arguments économiques, écologiques (pfff...), François-Noël Buffet montre une nouvelle fois que les demandeurs d’asile sont une arme bien pratique pour la chasse aux électeurs quand on veut à tout prix garder son petit pouvoir.

Et ces discours nauséabonds trouvent des oreilles, et ces pétitions trouvent des signataires... En témoigne l’afflux d’Oullinois devant la mairie aujourd’hui pour dire NON, à l’accueil, à la solidarité et à l’entraide.

Lire aussi : Procès des demandeurs d’asile de Perrache : Audience du mercredi 16 octobre et Solidarité avec les demandeurs d’asile à Oullins

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

  • Le 6 novembre 2013 à 09:41, par oul
  • Le 2 novembre 2013 à 10:48, par Oul

    Une semaine plus tard quelques commerçants de la grand rue ont toujours la petite affiche jaune scotchée à leur vitrine contre l’accueil des demandeurs d’asile...

  • Le 31 octobre 2013 à 12:26, par oups..

    Si l’on regarde bien la ’fameuse’ pétition en ligne sur le site de la ville d’Oullins,les signatures viennent de partout.....C’est donc aussi cela les 5000 signatures ??? ou est ce une pétition nationale ???

  • Le 29 octobre 2013 à 19:28, par ram

    le maire vient d’apporter 5000 signatures à la préfecture contre l’arrivée des réfugiés et vient de déposer un recours administratif contre la décision du préfet.Au bon accueil !!!

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

› Tous les articles "Logement / Squat"