Rassemblement pour la fermeture des centres de rétention devant la PAF vendredi 16 Octobre

635 visites
CRA de Saint-Exupery

En écho à la manifestation contre le centre de rétention de Vincennes vendredi 16 octobre et à la Marche des solidarités sur l’Elysée le lendemain, nous appelons à un rassemblement pour la fermeture des centres de rétention devant la PAF (Police Aux Frontières) vendredi 16 octobre à 18h au 92, rue de la Part-Dieu (69003).
Attention : Ce rassemblement n’est pas déclaré en préfecture.

Les centres de rétention administrative sont des prisons. Bien qu’ils ne soient pas désignés comme tels officiellement, ce sont des lieux d’enfermement où les violences policières, les menaces et les humiliations sont quotidiennes. L’État y enferme les personnes qu’il considère comme en situation irrégulière sur le territoire français. Les prisonnièr.es y sont détenu.es jusqu’à 90 jours, au cours desquels iels peuvent à tout moment être déporté.es, incarcéré.es en maison d’arrêt (notamment si iels s’opposent à leur expulsion), et parfois relâché.es, tout en restant sous la menace constante d’une nouvelle arrestation. En 2019, plus de 53 000 personnes ont été enfermées dans les 24 centres de rétention de France métropolitaine et outre mer. Ces dernières années, des centaines de nouvelles places ont été créées, et les taux d’occupation des CRA ont continué d’augmenter.

Le CRA de Lyon se trouve à Colombier Saugnieu, juste à côté de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry. Une cinquantaine de personnes y sont actuellement incarcéré·es. Comme tous les CRA, il est géré par des membres de la Police aux frontières, des flics-matons qui y infligent toutes sortes de violences aux prisonniè·res. Ces derniers temps, de multiples tabassages ont eu lieu, dont certains relayés par la presse.

Principal outil d’une politique raciste de tri des étranger.es, la PAF constitue le bras armé de l’État dans son entreprise de criminalisation, de persécution et d’enfermement des personnes sans-papiers : elle réalise un grand nombre des interpellations aux frontières, dans les lieux de transit (gares, aéroports…), devant les écoles, à l’intérieur des préfectures. Actrice de la répression à tous les maillons de la chaîne, la PAF est également la gestionnaire des centres de rétention.

Le vendredi 16 octobre, dans le cadre de la Marche des solidarités qui convergera à l’Élysée le 17 octobre, une manifestation est organisée au Centre de rétention administrative de Vincennes à Paris, pour exiger la fin des expulsions et la fermeture des CRA. À Toulouse, Marseille, Sète, de multiples rassemblements devant les centres de rétention ont eu lieu, avec le même mot d’ordre.

À Lyon comme partout, exigeons la fermeture des centres de rétention, la fin des expulsions, et la liberté pour tous·tes les sans-papiers.

JPEG - 502.5 ko
vendredi 16 octobre 2020

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « CRA de Saint-Exupery » :

› Tous les articles "CRA de Saint-Exupery"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Une caravane résistante pour la vie dans les Hautes Alpes

En septembre 2020, en plein cœur de la pandémie, les zapatistes annoncent aux militant.es du monde entier, qu’ielles vont entamer un voyage du Mexique vers l’Europe, à la rencontre des luttes sur le vieux continent. D’un côté et de l’autre de la frontière alpine, nous avons répondu à cet...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Justice / Enfermements » :

>Ma détention provisoire #4. Améliorer le quotidien coûte cher

Partir en détention provisoire ou être condamné à de la prison ferme avec mandat de dépôt, c’est dur et potentiellement traumatisant. Du jour au lendemain, ta vie bascule. Et pour celles et ceux qui y font face pour la première fois, c’est un plongeon dans l’inconnu. Souvent, on est mal préparé à...

>Pas de répit pour les opposants au pass sanitaire : procès & condamnations

Lundi dernier, comme après de nombreuses manifestations, se déroulaient les habituelles comparutions immédiates à l’encontre des personnes arrêtées le samedi précédent. Sauf que la manifestation en question n’avait rien d’habituel puisqu’elle a eu lieu en plein mois de juillet, qu’elle n’était appelée par...

>Ma détention provisoire #3. « Le travail, mine de rien, ça t’occupe »

Partir en détention provisoire ou être condamné à de la prison ferme avec mandat de dépôt, c’est dur et potentiellement traumatisant. Du jour au lendemain, ta vie bascule. Et pour celles et ceux qui y font face pour la première fois, c’est un plongeon dans l’inconnu. Souvent, on est mal préparé à...

› Tous les articles "Justice / Enfermements"