Récit et communiqué des Soulèvements de la Terre et de la ZAP de Pertuis

416 visites

Une manifestation prenant la forme d’un carnaval a rassemblé près de 800 personnes à Pertuis (Vaucluse) en soutien à la Zone A Défendre dite ZAP (Zone à Patates, en référence à la cultures locale traditionnelle de pommes de terre), menacée d’expulsion.

Les occupant·es de la ZAP, avec le soutien de nombreuses associations et collectifs, défendent 86 hectares de terres agricoles en plaine de Durance, au pied du Luberon, dans le sud-est de la France. Ces terres agricoles, fertiles, riches en biodiversité, et irriguées sont menacées par la bétonisation à travers l’extension de la zone d’activité économique de Pertuis. Ce projet, porté par la métropole Aix-Marseille, est largement soutenu par le maire de Pertuis, Roger Pellenc, industriel puissant et influent qui tente par la même occasion de s’accaparer 30 hectares sur les 86 concernés dans le but d’agrandir les entrepôts de son entreprise. Depuis 2019 les actions et mises en culture se sont multipliées pour faire barrage à l’extension de la zone d’activités. La mobilisation visait cet après midi à rassembler plus largement dans une convergence entre les acteurs locaux et le mouvement national des Soulèvements de la Terre. Pari réussi !

« Sur les terres du seigneur la révolte gronde »

La manifestation a d’abord parcouru la zone d’activités, dont l’extension menace les terres de la ZAP. Une foule bigarrée, joyeuse, dansante et généreusement costumée a déambulé au milieu du béton, semant sur son passage avant de bifurquer à l’entrée de la ville. Une grande banderole y a été déployée annonçant : « Sur les terres du seigneur la révolte gronde ». Elle a ensuite parcouru sur plusieurs kilomètres une partie des 86 hectares menacés dans une alternance de cultures de céréales et de foins, de haies, de friches, de canaux d’irrigation et de jardins ouvriers.

À la fin du parcours, l’entrepôt Pellenc - vitrine de la multinationale - a été ciblé et impacté financièrement par une partie du cortège dans une action spontanée. Celle ci a eu pour effet de visibiliser publiquement le conflit d’interêt du maire/entrepreneur, son entêtement dans un projet d’artificialisation des terres et de destruction du vivant ainsi que ses coups de force répétés à l’encontre du mouvement (destruction illégale de maisons, interdictions de manifestation,...)

La suite à lire sur : https://mars-infos.org/recit-et-communique-des-6365

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

>[Podcast/Minuit Décousu] Usine Lip & Détruire la ville

Tu veux tout savoir sur comment monter sur une voiture ? Subvertir la ville ou une usine ? Déconnecter les logiques sécuritaires de l’urbanisme moderne ? Alors branche toi sur le dernier podcast de Minuit Décousu pour en découdre avec la...

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"