Solidarité Irak

2349 visites

Solidarité internationaliste avec les résistances ouvrières et féministes dans l’Irak occupée.

Après un an d’occupation américaine, la situation économique et sociale s’est largement dégradée en Irak. Avec un chômage qui frôle les 70 %, des infrastructures publiques largement détruites, le spectre de la misère hante avec toujours plus d’insistance la société. Les armées d’occupation se sont rendues coupables des pires crimes contre la population civile : bombardements massifs, exécutions sommaires, tortures sur les prisonniers.

Le pouvoir mis en place par la coalition occupante ne se contente pas de laisser en place la législation anti-syndicale de l’ère Saddam : il s’attaque également aux droits des femmes, ouvrant la porte à la réaction religieuse en décrétant l’Islam source de la loi. Enlèvements, viols, trafics de femmes, meurtres pour l’honneur, se multiplient.

Les clichés médiatiques ne doivent pas faire illusion : les guérillas réactionnaires, bien connues pour leur intolérance et leur haine de tout mouvement progressiste, féministe et syndical, ne peuvent passer pour des forces de résistance populaire. S’appuyant sur le pouvoir clanique et sur les séparations ethniques et religieuses, l’impérialisme a lui-même amplifié le phénomène islamiste, en même temps qu’il maintenait à des postes clefs des anciens dignitaires baassistes.

Les nationalistes d’obédience baassiste ont opprimé pendant des décennies les minorités culturelles, privé de droits les travailleurs et les femmes, massacré les opposants et sacrifié des centaines de milliers de vie sur l’autel du militarisme et de la guerre. Les islamistes, qui s’attaquent aujourd’hui à l’occupant, ont joué, depuis un an, le rôle de simples auxiliaires de police, réprimant le mouvement des chômeurs, menaçant de mort les féministes. Dans les régions qu’elles contrôlent, ces forces font régner une véritable terreur contre les femmes et le mouvement ouvrier.

Face à cette situation, les femmes et les travailleurs s’organisent et s’opposent concrètement à l’ensemble de ces forces réactionnaires, et luttent pour obtenir une existence digne dans une société juste. Alors que les « résistants » officiels d’aujourd’hui négocient d’ores et déjà leur place dans l’Irak capitaliste de demain avec le gouvernement U.S., les forces ouvrières et féministes, laïques et sociales, sont menacés par la Sainte-Alliance des impérialistes, des islamistes et des nationalistes.

Le collectif Solidarité-Irak est en relation avec plusieurs organisations irakienne telles que l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak, la Fédération des Conseils Ouvriers et Syndicats ou encore le Parti Communiste Ouvrier Irakien.Le but du collectif est double : diffuser l’information sur ces luttes dont les medias ne parleront jamais (notament par la traduction de tracts, communiqués ou brochures) et tenter de leur apporter un soutient concret tout en continuant l’analyse et donc la critique aussi bien que l’éloge de ces différent mouvements. Le groupe de Lyon (les 2 autres groupes sont à Lille et à Paris) a organisé un débat à la librairie la Gryffe avec Houzan Mahmoud, membre de l’OLFI.

- contact NOSPAMsolidirak.lyon@no-log.org
- pour plus d’info :
http://www.solidarite-irak.fr.fm

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Solidarité Irak » :

>Rencontre avec un syndicaliste irakien

Dashty Jamal, représentant de l’Union des Chômeurs en Irak et militant du mouvement des réfugiés irakiens, sera à la Librairie La Gryffe, Mardi 17 mai, à 18 h 30.

>Débat sur les luttes en Irak et concert de soutien

Le Samedi 23 Avril : à 16 h 30 : débat, à la librairie La Gryffe (5 rue sebastien gryffe, métro saxe), sur la résistance civile, ouvrière et féministe, en Irak. à 20 h 30 : concert de soutien à la fédération des syndicats et conseils ouvriers irakien à la Belle Equipe (rue des tables claudiennes)...

› Tous les articles "Solidarité Irak"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

>Mexico 1968 : Du soulèvement populaire au massacre d’État le 2 octobre

En 1968 : dans le monde entier la jeunesse se soulève. À Mexico, un gigantesque mouvement populaire embrase l’automne. Mais la brutalité de l’État fait basculer les étudiants révoltés dans la clandestinité. L’issue en sera un massacre de masse à Tlatelolco prémédité par l’armée, les arrestations, la...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la...

>Antimilitarisme et carnet B à Lyon entre 1880 et 1914

Le Centre de Documentation Libertaire de Lyon propose cet article, paru originellement dans le fanzine punk Nycthémère n°3, qui nous éclaire sur comment les autorités de l’époque montraient leur hostilité aux idées anarchistes et antimilitaristes.

› Tous les articles "Militarisme / Armements"