Sous les pavés, l’espoir ! Appel à la grève pour le climat le vendredi 13 mars

802 visites
Grève

Appel à la grève pour le climat le 13 mars 2020, 11h30 Jean Macé

Ose (g)rêver, pour conserver une planète habitable. Les catastrophes sont plus proches que jamais, les scientifiques nous alertent sans cesse mais nos dirigeants font marche arrière. On ne peut s’arrêter de lutter maintenant, c’est de notre avenir à toutes et tous dont il s’agit !

Ose (g)rêver pour une justice sociale. On oppose souvent écologie et social, pourtant ce n’est que le revers d’une même lutte. Plusieurs études l’ont constaté : les riches polluent plus que les pauvres, et les pauvres sont plus culpabilisé-es. Chaque lutte pour acquérir plus de droits et d’égalité est légitime à nos yeux. Social, écologique, même combat ! Soutenons-nous et descendons ensemble dans la rue !

Ose (g)rêver contre un système capitaliste destructeur. Il n’est pas envisageable de combiner croissance économique et écologie. Le système capitaliste ne pense qu’à produire toujours plus en piétinant droits humains et limites planétaires.

Ose (g)rêver contre les rapports de dominations actuels. La crise climatique est liée à l’histoire esclavagiste et coloniale sous l’emprise « occidentale ». Nous souhaitons aller vers une écologie décoloniale. Une écologie qui prend réellement en compte les systèmes de dominations existants : sexisme, racisme, LGBTQIA+ phobie, classisme et validisme. Les discours et actes écologistes doivent cesser de masquer ces oppressions afin de ne pas les perpétuer.

Nous prônons la diversité des tactiques. C’est à dire nous acceptons et respectons les différentes stratégies. Ces stratégies doivent pouvoir évoluer en fonction du contexte et nous pensons qu’il n’est pas bon d’en défendre une seule et unique de manière dogmatique. Chacun-e a des moyens différents de lutte à sa disposition et tout le monde ne peut pas se permettre d’utiliser le même mode d’action. Certaines formes de luttes « non-violentes », lorsqu’elles sont imposées, peuvent également avoir un caractère oppressif pour certain-es personnes subissant quotidiennement la violence de l’État. Quel rapport avec l’écologie ? Nous somme dans une phase critique. De nouveaux mouvements naissent et de nombreuses personnes souhaitent s’engager. Il est primordial d’ouvrir à tous et toutes la lutte et de trouver des modes d’actions plus inclusifs.
Ce 13 mars, manifestez comme vous le souhaitez et l’avez décidé.

Vendredi 13 mars -11h30 - Jean Macé

Youth For Climate Lyon

PNG - 4.7 Mo
vendredi 13 mars 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Grève » :

>Grève des loyers : détours historiques

Sur quelles luttes nous appuyer pour construire ? Que nous permettent-elles d’espérer et de construire collectivement ? En France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne... retour historique sur quelques grèves des loyers pour donner de la force et des idées à celle en...

› Tous les articles "Grève"

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

Ce texte, publié sur le blog Nous sommes tou-te-s des malfaiteur-euse-s, est porté par des personnes mises en examen dans le cadre de l’information judiciaire ouverte sur des militants de Bure. Il a été rédigé par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires qui les...

>26 avril 1986 : l’énorme mensonge de Tchernobyl

En 1986, la France apprenait que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière... C’est Sarkozy, alors délégué interministériel pour les énergies et le nucléaire dans le gouvernement Chirac [1], qui s’est chargé d’orchestrer cet énorme mensonge. Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de...

>Que faire de nos peurs en étant confiné·es ?

Devant des phénomènes de domination qui semblent aujourd’hui s’accélérer, nous pouvons avoir peur, dans un pire scénario qui serait déjà là. Reconnaître nos craintes et les utiliser pour ouvrir notre attention serait un moyen de rendre visible d’autres histoires, d’autres...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"