Tentative d’occupation de france 3 suite à la manifestation contre la loi travail

731 visites
Lyon 3e Loi travail 1 complément

Suite a la manifestation de ce jour contre la loi travail, un groupe de camarades essaie actuellement d’occuper les locaux de France 3 Rhône-Alpes-Auvergne. Besoin de renforts immédiatement, le local de France 3 est situé au 14 rue des Cuirassiers, près de la gare Part-Dieu.

Infos à venir.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 mars 2016 à 15:06, par Jod Martin

    Nous étions une cinquantaine à avoir répondu à l’appel chuchoté en fin de manifestation sur la place Guichard. En effet, le bruit avait couru qu’après la dispersion on se retrouverait devant les locaux de France3 Rhône-Alpes pour une action ; personnellement je n’avais pas vraiment compris pourquoi mais vu le goût amer qu’avait laissé l’évacuation de Guichard, je prendrai bien un peu de dessert.
    À 17h15, des groupes sortent des bosquets, des halls, des coins de rue et convergent vers ce paquebot, cette forteresse imprenable qu’est l’antenne régionale de Fr3.

    Premier constat : la porte est fermée. Vu que l’ambiance n’a pas l’air au cassage de carreaux, un dialogue s’amorce au travers du double vitrage : le rédac chef est plutôt amusé, le directeur, pas du tout. Il nous donne trente secondes pour lever le camp avant d’appeler les flics.
    On tente de négocier, de faire entrer une délégation pour lire à l’antenne le texte soumis plus tôt à l’AG de Guichard. Pendant ce temps, les flics arrivent en nombre ; ils finiront par être plus nombreux que nous. Arrive aussi Mr André Faucon, délégué régional de Fr3 Rhône-Alpes, qui est loin d’en être un vrai (de con) vu qu’il est titulaire d’une maîtrise Médias et Société et d’une licence de Sciences du Langage. Tu vas voir comment il va te les dégager de son perron ces anarchistes qui ne comprennent rien à la réalité du métier de journaliste. Après vingt minutes de dialogue de sourd, il nous fait miroiter dix secondes de temps de parole à la fin de son sujet du soir. DIX SECONDES...TOP !
    Forts de cette immense victoire, on sort les banderoles, on fait du boucan, on fait bien rire les bacqueux qui nous font face les bras croisés.

    Une caméra sort. Et rentre dix secondes plus tard, sans que l’on ait pu dire le moindre mot. Alors là, on s’énerve, on le traite de menteur le Faucon ! Mais on n’en tirera pas plus. On ne négocie pas avec les terroristes de la pensée. Sentant le ton monter, le capitaine s’avance et nous explique les tenants et aboutissants de la propriété privée, sur un ton des plus paternalistes : lui, il doit regarder Fr3 le soir, quand le seul témoignage est celui d’une personne affirmant que les lycéens ne sont dans la rue qu’en quête d’une autorité à renverser.
    Alors on s’en va, têtes baissées, scandant qu’on reviendra, plus nombreux, plus déters.

    Je vous invite à regarder le JT de Fr3 Rhône-Alpes ce 24 Mars 2016, et ne vous inquiétez pas si vous ne nous y trouvez pas : c’est que nous n’y sommes pas. Dix secondes sera le temps total du reportage, juste le temps d’être inexact, incomplet et clairement orienté ; comme à leur habitude.
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/jt-local-1920-de-rhone-alpes

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Promotion pour un flic reconnu coupable de violence : la BAC recrute !

Petite rebellion au Progrès ! Notre bon journal local de préfecture est bien obligé, parfois, de faire le relais des condamnations de violences policières quand la justice daigne les condamner. Les faits remontent à la nuit du 21 au 22 février 2019 : deux jeunes se font frôler par une voiture de police...

>Procès de compagnon.nes : appel à manifester à Gap le 17 octobre

Jeudi 17 octobre, trois compas sont jugé•es pour « menaces de commettre un crime ou un délit contre les biens d’une personne dépositaire de l’autorité publique ». Il s’agit de l’adaptation d’une chanson des gilets jaunes entonnée lors de la manif non-autorisée du 26 février 2019 à Montgenèvre, dénonçant les...

>[Villier-le-Bel] Ibrahima est mort

Dur de poser une réaction à chaud et pourtant quasiment tous les médias le font. Twitter déborde de messages dégueulasses à l’encontre d’Ibrahima, mort dimanche 6 octobre à Villiers-le-Bel, alors qu’il fuyait la police.

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Au travail vous êtes muté·es : que faire ?

Les contrats de travails comportent désormais de manière quasi-normalisée une clause de mobilité. Si elle n’est pas dans le contrat, elle peut être prévue par une convention collective. Le clause de mobilité peut ne pas être valable dans certains cas. Le CIDTD vous éclaire sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"