[Val de Suse] Emilio arrêté : appel à la solidarité !

858 visites
No Tav

Hier, le 15 septembre les carabinieri de Turin ont arrêté l’un de nos copain.
Emilio Scalzo, 66 ans, militant historique du mouvement No Tav, est impliqué depuis le début dans la lutte à la frontière entre la Valsusa et le Briançonnais. Il a toujours été en première ligne pour apporter une solidarité concrète aux milliers de personnes qui ont traversé cette frontière, passant (en plus) d’innombrables nuits sur les cols transalpins.

Des policiers en civil l’attendaient devant sa maison pour l’emmener le plus vite et silencieusement possible. Ils l’ont enlevé en pleine rue. Pendant plusieurs heures, personne n’a eu de nouvelles de lui : la police sait à quel point il est aimé dans la vallée et comment elle aurait pu réagir à son arrestation.
Cet méthode est très inhabituelle et « innovante » : un mandat d’arrêt européen émis par le tribunal de Gap avec une demande d’extradition vers la France pour un délit qui n’a pas encore été jugé. Les chef d’accusation sont violences aggravées et outrage lors d’une manifestation qui a eu lieu lors du campement « Sconfiniamo la frontiera » en mai 2021, une action en réponse à l’expulsion du Refuge autogéré ChezJesoulx.
Une manifestation qui, rappelons-le, a été presque immédiatement attaquée à coups de gaz lacrymogènes et de grenades assourdissantes par les gendarmes français, les mêmes gendarmes qui, sur ces chemins, repoussent et épuisent les « sans-papiers », les obligeant à emprunter des chemins de plus en plus dangereux et mortels (seulement aujourd’hui : https://www.lastampa.it/torino/2021/09/16/news/due-afghani-precipitano-nel-lago-di-rochemolles-erano-in-fuga-verso-la-francia-1.40708111).
Ce mandat n’a pas de précédent : un mandat d’arrêt international assorti d’une demande d’extradition pour exécuter des mesures préventive pour un délit n’ayant pas encore été jugé est une pratique totalement nouvelle, une pièce de puzzle en plus dans le perfectionnement de la répression étatique à l’encontre de la lutte contre les frontières et au-delà. Peut-être est-ce le résultat des relations de plus en plus étroites entre les préfectures de Gap et de Turin, qui se sont manifestées au cours des deux dernières années. Le tribunal de Turin a 14 jours pour accorder ou refuser l’extradition. Luttons pour qu’il ne soit pas extradé !

La suite à lire sur : https://www.passamontagna.info/?p=2526&lang=fr

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « No Tav » :

>[Val de Suse] Emilio arrêté : appel à la solidarité !

Hier, le 15 septembre les carabinieri de Turin ont arrêté l’un de nos copain. Emilio Scalzo, 66 ans, militant historique du mouvement No Tav, est impliqué depuis le début dans la lutte à la frontière entre la Valsusa et le Briançonnais. Il a toujours été en première ligne pour apporter une solidarité...

>Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Susa

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir...

› Tous les articles "No Tav"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Festival des Passant.e.s - 16, 18 & 21 mai 2022

Le Centre social Bonnefoi organise depuis mai 2017, dans le 3e arrondissement de Lyon, sur la place Bahadourian le Festival des Passant.e.s : un festival gratuit et solidaire, qui rend hommage à toutes les générations de passant.e.s et de passeurs.euses qui ont fait et font encore l’âme de ce...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>La GALE ressurgit !

Le Conseil d’état vient de suspendre la dissolution du groupe antifasciste Lyon et environs suite aux recours intentés par nos avocat.e.s.

> Contre la dissolution de « La Gale »

Le 11 mai prochain, le juge des référés doit examiner le cas du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), dissous le 30 mars en Conseil des ministres. Une centaine de personnalités, universitaires, artistes, avocats, député et sénateur apportent leur soutien au collectif dans une tribune pour dire :...

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

>Les Soulèvements de la Terre : programme de la saison 3

Après les deux premières saisons qui ont permis aux différentes composantes des Soulèvements de la Terre d’apprendre à s’organiser et à composer depuis des positions et des cultures politiques très différentes et de franchir des seuils ensemble, il nous a paru logique et nécessaire de poursuivre cette...

>Contre la déviation RN88, rdv en Haute-Loire le 15 mai !

Le 15 mai prochain, la Lutte des Sucs vous invite au « Chant des patates ». Contre la déviation à 2x2 voies, nous occupons toujours le terrain. Nous allons planter ensemble un champ de pommes de terre sur une terre menacée par le tracé.

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"