Le gouvernement promet plus de moyens pour les flics

917 visites

Depuis le mois de février, plus de 13.000 policiers et gendarmes ont pu faire part de leur doléances aux députés membres de la commission. Les conclusions ont été rendues le 10 juillet et préconisent sans surprise de dégager des fonds pour soutenir les détestés de tout le monde.

Depuis le mois de février, une commission d’enquête s’est formée au parlement sur les moyens des forces de l’ordre. Gendarmes et policiers se plaignent de leur manques de moyens, un classique. Ils pleurnichent ainsi sur le vieillissement de leur matériel, leur sur-emploi et la vétusté de leur lieu de travail, et de vie pour les gendarmes.
Après un mouvement des gilets jaunes qui a progressivement appris à les détester et la mise en lumière de leurs pratiques ultra-violentes, dernier rempart -mais de taille !- avant la destitution du pouvoir en place ; les forces de l’ordre ont tout de même l’air vraiment fatigué. Le nombre de suicide historiquement assez haut dans leur rang en 2019 rajoute à cette impression d’une lassitude généralisée de leur côté.
La commission a remis son rapport par la voix de C.Naegelen et l’ancien patron du RAID devenu député disruptif, J-M. Fauvergue. Il tente de rassurer leurs ouailles et annonce un grand plan de financement de rénovations immobilières ainsi qu’un recrutement massif chez les CRS et gendarmes mobiles. Et puis quoi de mieux qu’un nouvel arsenal technologique sécuritaire pour s’attirer la sympathie des flics ? Les rapporteurs annoncent ainsi la généralisation des produits chimiques marquants et le déploiement d’une flotte de drones de surveillance pendant les manifestations.

JPEG - 36.9 ko
ancien patron du RAID devenu député disruptif, J-M. Fauvergue

Alors que les actualités de violences policières restent toujours fournies (disparition de Steve Caniço après une violente à charge il y a trois semaine sur les quais de la Loire à Nantes, mort d’un homme lors de l’expulsion de son logement, nouveaux éléments sur le meurtre de Zineb Redouane démontrant clairement la responsabilité des flics..), le gouvernement finit de se décrédibiliser par son soutien sans faille aux forces de l’ordre.
Ils n’étaient pas si loin de rompre après moins de deux ans au pouvoir, s’ils alignent les financements pour les gendarmes et policiers c’est qu’il en reste trois à tenir, et qu’ils savent que ça ne sera pas de tout repos.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Promotion pour un flic reconnu coupable de violence : la BAC recrute !

Petite rebellion au Progrès ! Notre bon journal local de préfecture est bien obligé, parfois, de faire le relais des condamnations de violences policières quand la justice daigne les condamner. Les faits remontent à la nuit du 21 au 22 février 2019 : deux jeunes se font frôler par une voiture de police...

>Procès de compagnon.nes : appel à manifester à Gap le 17 octobre

Jeudi 17 octobre, trois compas sont jugé•es pour « menaces de commettre un crime ou un délit contre les biens d’une personne dépositaire de l’autorité publique ». Il s’agit de l’adaptation d’une chanson des gilets jaunes entonnée lors de la manif non-autorisée du 26 février 2019 à Montgenèvre, dénonçant les...

>[Villier-le-Bel] Ibrahima est mort

Dur de poser une réaction à chaud et pourtant quasiment tous les médias le font. Twitter déborde de messages dégueulasses à l’encontre d’Ibrahima, mort dimanche 6 octobre à Villiers-le-Bel, alors qu’il fuyait la police.

› Tous les articles "Répression - prisons"