Le Lyon Antifa Fest est un festival militant annuel né suite à la répression d’un rassemblement antifasciste en mai 2013. C’est un évènement de lutte contre les discriminations et les rapports de domination basés sur l’origine sociale, ethnique, culturelle, religieuse, le sexe/genre et l’orientation sexuelle. Ainsi ce n’est pas uniquement un festival musical et festif.

En plus des concerts, dans la continuité de la 2e édition, des conférences auront lieu le samedi 12 décembre 2015.

- à 13h30 : Contre l’enfermement et son monde
avec l’Envolée et l’Emission Papillon
@ Librairie La Gryffe - 5 rue sébastien Gryphe, Lyon 7e

- à 15h : Quartiers populaires en luttes
avec Urgence Notre Police Assassine et Divercité
@ L’Atelier des Canulards - 91 rue Montesquieu, Lyon 7e

- à 16h30 : Radios Rebelles !
avec Radio Canut
​@ Librairie La Gryffe - 5 Rue Sébastien Gryphe, Lyon 7e

JPEG - 405.2 ko

[D’autres conférences sous réserve de confirmation, restez informés !]

Ce festival permet également de soutenir financièrement celles et ceux investi-e-s dans les luttes et visé-e-s par la répression policière et judiciaire.

Enfin, ce festival entend participer à entretenir le souvenir des victimes de l’extrême-droite et de la police.

Pour elles et eux, une vie de combat plutôt qu’une minute de silence !

On oublie pas, On pardonne pas.

On vous attend nombreus-e-s !

JPEG - 75.3 ko

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LAFPROD est heureux de vous présentez :

Vendredi 11 Décembre

HIPHOP SHOW

COMPLET - Pas de vente sur place

Original Tonio avec Lax et Spit

10471255_573251122797603_376162590081583072_n

Casey

casey-q1n3

Scred Connexion

scred-connexion-en-tete-d-affiche-des-concerts-du-soir_2552664_800x400

Samedi 12 Décembre

ROCK SHOW

The Foxy Ladies

11130268_758368590943156_3657889387033822446_n

Burning Heads

11146570_864237290309349_193976573378118512_n

Black Bomb A

11156407_10153283859672491_8102108827245831176_n

Au CCO, 39 Rue Georges Courteline, 69100 Villeurbanne

Ouverture des portes 18h30

Réservations : 12 euros 1 soir - 20 euros les 2
Sur place : 13 euros

Pour venir :
- Bus : 37 / 69 / C17 / C26 - arrêt Antonins (3 min à pieds)
- Tramway : T1 / T4 - arrêt INSA-Einstein (8 min à pieds)
- Métro : M A - arrêt République-Villeurbanne (25 min à pieds)

JPEG - 280.5 ko
vendredi 11 décembre 2015

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 11 décembre 2015 à 11:48, par annehonyme

    Bonjour,

    Je ne vois aucune place en vente pour le samedi sur ticketmaster, y aura-t-il des places en ventes sur place ?

  • Le 9 décembre 2015 à 21:43, par

    Nous vous informons que nous affichons salle pleine pour la soirée du vendredi, qu’il n’y a plus possibilité de réservation et qu’il n’y aura pas de vente de ticket sur place concernant la soirée du vendredi.

    A bientôt,
    L’équipe LAF-PROD

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>La tuerie d’immigrés italiens à Aigues-Mortes le 19 août 1893

« Ritals en eaux mortes » bande dessinée d’OLT (qui participe à l’Éphéméride anarchiste). Les travers racistes ne sont pas d’aujourd’hui. Les politicards xénophobes de tout bord devraient s’informer sur les évènements racistes occultés de notre histoire qui risquent vite de se transformer en tragédies...

>Expulsion au 26 avenue Monin à la Feyssine

Ce mardi 30 juillet, à 6h30 à la demande de la mairie de Villeurbanne et de la préfecture (50 policiers, 6 fourgons 5 voitures banalisées dont la BAC) ont expulsé le squat où vivait des familles albanaises et Roms situé au 26 avenue Monin à Villeurbannne, quartier de la...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Exarchia - it’s all fucked up !

Exarchia, haut-lieu du mouvement anti-autoritaire, de contestations et de luttes politiques, est probablement confronté à la plus grande vague de répression étatique depuis longtemps : l’« Operation Law and Order » et l’abolition de l’asile universitaire. La lutte pour la vie et la survie autodéterminées...

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>G7 de Biarritz : un militant et journaliste allemand arrêté à Dijon

En prévision du G7 qui doit se tenir à Biarritz du 24 au 26 août, un militant et journaliste allemand a été arrêté à Dijon la semaine dernière. Sur de simples soupçons, au mépris de la présomption d’innocence, il a été expulsé en Allemagne avec une interdiction de séjour en France (où il travaille) jusqu’au 29 ...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

› Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>12 août 1883 : sortie du « Drapeau noir » à Lyon

« C’est sur les hauteurs de la ville de la Croix-Rousse et à Vaise que les travailleurs, poussés par la faim, arborèrent, pour la première fois ce signe de deuil et de vengeance, et en firent ainsi l’emblème des revendications sociales. » Extrait du n°1 du journal “Le Drapeau noir” paru à Lyon le 12 ...

>La Décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal « La décroissance, journal de la joie de vivre » édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal diffuse...

› Tous les articles "Médias"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Nid de Coucous ! un documentaire sur les Squats à Lyon

A Lyon comme ailleurs, pour les jeunes squatteurs et pour les familles sans papiers, il faut lutter pour habiter et habiter pour lutter. « Nid de Coucous », documentaire de 2012, raconte l’histoire de ces indésirables et de ces sans voix, qui à l’échelle d’un immeuble ou à l’échelle d’un pays, occupent...

>La gentrification est un mot barbare et parfois fourre-tout

La gentrification est un concept apparu dans les années 60, mais c’est au début des années 2000 que le terme « gentrification » apparaît dans les milieux académiques français. Depuis, il est utilisé à tort et à travers pour désigner de multiples politiques urbaines. Retour sur plusieurs articles publiés sur...

>BOUH ! Le squat des 400 couverts à Grenoble

À Grenoble, de 2001 à 2005, une traverse entière a été squattée : plusieurs maisons d’habitation, une salle publique, des ateliers et plein de folies, d’humour, de galères, de collectifs, de colères, d’expérimentations...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Fêtes - Festivals - Vie du mouvement » :

>Jeudi 11 juillet : la police fête « encore » la CAN à sa manière...

Comme dimanche dernier, la fête qui suit la victoire des équipes nationales d’Algérie et de Tunisie dans la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) commence avec klaxons et feu d’artifice, pour finir avec des gyrophares, des gazs lacrymogènes, des coups de matraque et des tirs de LBD. Retour sur une fête...

› Tous les articles "Fêtes - Festivals - Vie du mouvement"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Kanakÿ : une lettre oubliée de Pierre Messmer

Alors Premier ministre, il écrit le 19 juillet 1972 à son secrétaire d’État aux DOM-TOM, car il veut, en 1972, et oui en 1972, coloniser la Nouvelle-Calédonie. Pour lui, les Kanaks, qui peuplent cet archipel depuis près de 5 000 ans, c’est moins que rien, ils n’existent pas. Ou plutôt ils ne sont là que...

› Tous les articles "Discriminations"