5 bonnes raisons de lutter contre Biovision/Biosquare n°2

740 visites
Biotechnologies | Biovision/Biosquare

Pourquoi s’investir et lutter contre Biovision/Biosquare alors que tant de luttes sont déjà amorcées et que l’actualité nous donne malheureusement bien d’autres raisons de s’activer ? Nous sommes déjà, pour beaucoup, engagés dans différentes luttes.
Alors pourquoi en « ouvrir » une de plus sur un thème qui parait « pointu », pas très global ? Une lutte qui pourrait passé pour spécifique.
Il n’en est rien.

Feuilleton n°2
Ces entreprises ne valent pas mieux que celles de l’armement.

Par un feuilleton de cinq articles je vous propose cinq bonnes raisons de lutter contre Biovision/biosquare.

Episode n°1 : Ces groupes sont un parfait exemple de multinationales ultra-libérales. article

Episode n°2 : Ces entreprises ne valent pas mieux que celles de l’armement.


Sait-on vraiment où en est aujourd’hui la recherche sur les armes chimiques ou bactériologiques ?

De nombreux partenariats on déjà eu lieu entre ces entreprises et les militaires, que ce soit lors de la 1re guerre mondiale avec l’apparition des gaz de combats ("gaz humide", "gaz moutarde"), ou de
la 2de guerre mondiale avec, par exemple, le soutien sans faille de l’industrie chimique allemande au 3e Reich, et à son plan d’extermination en fournissant le tristement célèbre Zycklon B. Le démantèlement du conglomérat chimique IG Farben a notamment donné naissance aux groupes Bayer et BASF présents à Biovision... [1]

L’utilisation de « l’agent orange », un défoliant produit par Monsanto (présent à Biovision), massivement utilisé sur des civils et leurs cultures au Viet-Nam ou en Colombie, nous fournit un autre exemple, plus récent, avec d’autres protagonistes. [2]

Voila pour les exemples les plus connus et les moins polémiques, de notre court 20e siècle.

On imagine sans peine, les échanges d’informations, voire les collaborations qui peuvent encore exister entre le monde des biotechnologies civiles et les recherches militaires sur des armes bactériologiques ou chimiques. [3]

Nous pourrions penser que de telles armes sont heureusement peu utilisées....
Vous le pensez ?
Il existe en réalité de nombreux scandales liés à leur usage. Des très « médiatisés », comme l’utilisation de gaz contre les Kurdes par Saddam Hussein, d’autres beaucoup moins...
D’autres, enfin, sont beaucoup plus « intimes ».
Parlons seulement des gaz CS, dit « lacrymogènes »... Nous sommes en droit de les considérer comme d’authentiques armes chimiques massivement utilisées contre des civils et cela partout dans le monde, foulant au pied la presque pathétique convention de Genève !

D’autres sources d’empoisonnement et de morts sont encore plus quotidiennes : les pesticides !

L’Organisation Mondiale de la Santé compte annuellement 2 millions d’empoisonnements par pesticide et évalue que le nombre de cas non déclarés à probablement plus de 10 millions. Environ 200 000 personnes par an meurent d’empoisonnements à cause des pesticides, selon l’OMS.
200 000 morts par an !!!
La plupart sont des paysans du Sud qui manipulent des produits chimiques sans s’en protéger. Pourquoi n’en parle-t-on jamais ? L’industrie chimique tue ! Elle tue parfois de manière foudroyante (on peut penser à Bohpal en Inde, ou AZF à Toulouse). Elle tue plus sûrement lentement.
D’après "Science et Vie", en 2004, 96% des eaux de surface en France et 61% des nappes souterraines sont polluées par des pesticides.
Une pollution pour plusieurs décennies. [4]
On attend le futur scandale programmé des OGM...

Ces entreprises sont responsables d’un véritable crime contre l’humanité et contre l’éco-systéme, en laissant des générations entières s’intoxiquer plus ou moins vite, en polluant sans scrupule au nom de la modernité, du pouvoir et du profit.

En définitive, ces entrepises ne valent pas mieux que celles de l’armement.
Elles sément la mort avec cynisme.
Elles doivent être combattues avec autant de détermination.

Un contre forum est prévu du 6 au 14 mars à Lyon, venez nombreux, nombreuses !


PRE-PROGRAMME
Accueil : sleeping (at) no-log.org
Contact : nonabiovision (at) no-log.org

Plus d’informations sur Biovision/Biosquare et sur la lutte qui se monte... Par ici !

Notes

[1« CBG » 1 2 3

[3« Secily » : « Lyon, Grenoble et les armes biologiques »
http://rebellyon.info/article883.html

[4« Science et Vie » n°1072 de janvier 2007

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Biotechnologies » :

>La semaine décâblée, festival politique dé-branché à Lyon

La course folle du « tout numérique » envahit notre travail, nos rues, notre quotidien. Au nom du progrès nous serions en pleine révolution ! Mais à quel prix, vers quel sens ? Au profit de qui et pour quel progrès au juste ? Les décâblés vous proposent durant la semaine du 05 au 11 novembre de « se...

>Journée contre l’OL land et Monsanto

Samedi 25 mai de 12h à 17h. Marche citoyenne ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans le rejet des multinationales de l’agroalimentaire pour réclamer une nourriture dépourvue de poison chimique, la reconnaissance du droit à un environnement sain pour tous, la préservation des terres agricoles ...

› Tous les articles "Biotechnologies"

Derniers articles de la thématique « Biovision/Biosquare » :

>Procès de Biovision - Suite et fin

Le délibéré du procès des inculpés de Biovision a été rendu ce lundi 13 septembre 2010 à la cour d’appel de lyon. 3 mois de sursis et 3 ans de suspension des droits civiques et 300 euros le couteau.

>Rassemblement ce lundi pour l’appel des inculpés de Biovision

Lors du premier procès, le 1er avril 2009, la justice a décidé d’abandonner les poursuites et de rendre les procès-verbaux nuls pour atteinte aux droits de la défense, puis la cour d’Appel l’a confirmé en janvier 2010, mais a décidé par un passe passe juridique de reconvoquer tout le monde aux 24 Colonnes...

› Tous les articles "Biovision/Biosquare"