Site collaboratif d’infos alternatives

7 familles expulsées par Notre Dame des sans abris !

Ces derniers jours, 7 familles de demandeurs d’asile logées à l’hôtel de Bordeaux dans le quartier de Perrache ont reçu un courrier leur demandant d’en partir de la part du foyer "Notre dame des Sans-Abris" qui viennent de racheter cet hôtel . Il leur était proposé une semaine dans un autre hôtel puis le 115. Elles devaient partir mardi 10 janvier. (Voir aussi l’article précédent de Rebellyon)

Ces familles ont des enfants scolarisés dans les écoles Jarente et Alix du 2ème et aux collèges Jean Monnet (2ème) et Clémenceau (7ème). Parmi ces enfants, Chuva, une petite Angolaise qui était à l’école maternelle Gilibert l’an dernier, et autour de laquelle une belle mobilisation avait eu lieu.

Suite au soutien apporté en particulier par Résovigi, l’Alpil, des enseignants et des parents d’élèves, une négociation a eu lieu mais n’a pas abouti. Aux dernières nouvelles de mardi soir, un référé était en préparation et une famille avait accepté de partir à l’auberge de jeunesse de Vénissieux,les autres ayant décidé de rester à l’hôtel de Bordeaux.

Pour soutenir ces familles et leurs enfants, et pour dire qu’on en a marre de voir les demandeurs d’asile et leurs enfants traités comme des moins que rien, vous pouvez envoyer une protestion au Président (Mr Bruno de Boissieu) et/ou au Directeur ( Mr Contant) de
Notre Dame des Sans Abris.

Vous pouvez aussi :

    • envoyer un fax au 04-72-76-73-71
    • téléphoner au 04-72-76-73-53

Ci-dessous une idée de texte à envoyer.


Monsieur le Directeur
Association « Notre Dame des Sans Abris »
3, rue du père Chevrier 69007 Lyon,

Monsieur le Président, Monsieur le Directeur,

Votre décision de faire sortir 7 familles de l’hôtel de Bordeaux en plein milieu de l’hiver, en ne leur proposant que des solutions tout aussi précaires les unes que les autres, est consternante. En tant que (ex. enseignant membre du Réseau Éducation Sans Frontières), je tiens à vous faire part de mon indignation face à une telle décision qui ne tient compte ni du droit fondamental au logement de ces familles, ni du droit tout aussi fondamental de leurs enfants à une scolarité stable.

Comme toute famille, les familles de demandeurs d’asile aspirent à la dignité et les réduire à appeler chaque soir le 115 pour trouver un toit dans n’importe quel coin de l’agglomération n’est en rien conforme à cette aspiration. En tant que président/directeur de " Notre Dame des Sans-Abris ", vous n’ignorez pas la somme de souffrances qu’engendre la situation de sans abri, et je m’étonne que vous n’hésitiez pas à fabriquer vous-même de nouveaux sans abris...

Je vous demande de reconsidérer votre décision et de trouver une solution permettant aux enfants de ces 7 familles de vivre comme tous les autres élèves de l’école Jarente, de l’école Alix, des Collèges Clémenceau et Jean Monnet où ils sont scolarisés. Il est en particulier largement souhaitable qu’ils restent dans le 2ème arrondissement où se trouvent leurs écoles et que la solution trouvée leur assure sécurité et stabilité.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sincères salutations

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

Verrouillage des frontières et des routes migratoires

Au début des années 2000, le gouvernement espagnol stoppe l’immigration subsaharienne et ferme l’accès aux enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila en déployant les premiers grillages autour de celles-ci. Dès lors, et en fonction du moment et de leurs intérêts, les autorités n’ont eu de cesse de bloquer...

Le coût de nos privilèges

Mercredi 10 mai comparaissait devant le tribunal correctionnel de Toulouse un mineur isolé étranger accusé « d’escroquerie à l’aide sociale à l’enfance ». Rappel des faits Juin 2015, Hamidou a 15 ans et arrive seul en France après avoir fui le Mali. Suite à une évaluation socio-éducative et à...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Compte rendu de l’AG de lutte lyonnaise du 24 mai

En résumé : interruption de la grève à Feyzin, organisations locales intéressées par la formation d’un front social lyonnais, rassemblement 29 mai devant l’ARS, événements 5 juin place Raspail, et surtout manifestation du front social lyonnais le 19...

Assemblée de Lyon et environs

État d’urgence, loi travail... L’assemblée de lutte vous appelle à la rejoindre Mercredi 24 mai à 18h à la Bourse du travail.

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"