Site collaboratif d’infos alternatives

A -5C°, le maire de Lyon s’oppose à la mise à l’abri des personnes à la rue de sa ville

13 compléments

Mardi 3 Janvier, le préfet a déclenché le plan grand froid et un gymnase municipal a ouvert pour permettre la mise à l’abri de 140 personnes. Ce week-end, les températures atteindront les -5C. Pourtant, ce début d’après midi, alors que l’ouverture d’un deuxième gymnase était annoncée par le préfet, nous apprenons que le maire de Lyon s’y oppose.

Aujourd’hui, à Lyon, plus de 1500 personnes sollicitent le 115 sans obtenir de solution. Il s’agit d’hommes, de femmes et d’enfants exténués et en danger dehors.

Vendredi 30 Décembre, une personne SDF est décédée, place Bellecour, dans la rue.

Depuis, les températures ont baissée, fortement.

Mardi 3 Janvier, le préfet a déclenché le plan grand froid et un gymnase municipal a ouvert pour permettre la mise à l’abri de 140 personnes. Ce week end, les températures atteindront les -5C°. Pourtant, ce début d’après midi, alors que l’ouverture d’un deuxième gymnase était annoncée par le préfet, nous apprenons que le maire de Lyon s’y oppose.

Pour nous, professionnels de l’urgence sociale, il y a des limites à l’indécence. Elles sont aujourd’hui atteintes lorsqu’un maire laisse sciemment dormir des personnes à la rue (parmi eux des nourrissons, des personnes âgées, handicapés…). Hier soir, une famille avec un enfant d’un mois dormait sous une tente dans le 5ème arrondissement de Lyon. Puisque la loi est bafouée chaque jour par l’État, il est aujourd’hui question de vie et de mort et Gérard Collomb s’en moque tout simplement, avec un cynisme à couper le souffle.

Nous, professionnels de l’urgence sociale, condamnons ce refus du maire de Lyon d’ouvrir un deuxième gymnase. Ce gymnase ne constitue en rien d’une solution pour les personnes ; il ne permettrait même pas d’accueillir toute les personnes à la rue, mais assurerait, à minima, la survie de 140 êtres humains. Nous en sommes là, début 2017. Nous nous demandons comment Gérard Collomb pourra ajuster sa cravate, lundi matin, face à la glace, si une personne vient à décéder à nouveau à la rue dans sa ville.

Le 6 Janvier 2017

Collectif des Professionnels de l’Urgence sociale

Contacts : collectifpus@riseup.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 janvier à 17:50, par arnoux

    Etant bénévole au Secours Catholique à VILLARS LES DOMBES nous sommes sollicitées très souvent par le 115 pour l’occupation du petit T1 que nous loue le prêtre dans la cure de Villars..

    Je suis simplement sidérée et profondément choquée par cet article ..

    Il va de nouveau faire froid.. donc proposons à Monsieur COLOMB de laisser son domicile douillet à un sans abri et qu’il prenne la place de ce sans abri pour une semaine au moins...

    Après, il changera d’avis je pense..

  • Le 9 janvier à 22:07, par anarchochatonnien

    La situation est insoutenable des mort des enfants à la rue... Ayant participé au rassemblement du centre d’accueil durant lequel o n a attendu une heure dans le froid (assez pour comprendre qu’il est inhumain d’y laisser des gens dormir) en écoutant un focul baratiner. Mais dans son baratin, une chose était vrai, Colomb (et Hollande mais bon lui il est loin) sont responsable de cette situation, et ça serait mieux de s’en prendre à lui ! J’invite ainsi à l’action ! Manif, réquisition populaire... Je ne suis pas la personne la plus au fait de cette lutte. Je peux néanmoins à partir de la semaine pro participer à des réus. Afin de planifier ça je propose une réunion publique ouverte afin de décider de ’lidée de ce que l’on pourrais faire. Suivit d’une réu fermée si l’on décide de faire une action le nécessitant (ce que je souhaite). Afin d’avoir un max de monde il serait souhaitable qu’elle soit organisé par les collectifs et que l’on y invite des orgas (syndics/partis/autre). Il est important dans cette réu d’évoquer également le clivage orchestré par les fachos entre sdf et migrants, et de briser ce mythe. C’est une volonté politique de diviser les plus démunis. Il est possible d’éradiquer la misère en france, et ce sans laissé pour compte, la misère est souhait de l’état !

  • Le 8 janvier à 13:39, par rouan

    Scandaleux. Il faut faire une pétition !! Et oui qu’il aille dormir dehors lui-même et pas seulement une nuit. Je suis outrée.

  • Le 8 janvier à 10:35, par Daddy

    Un crime silencieux, une non assistance à personnes en danger, que fait la justice ?

  • Le 8 janvier à 09:42, par

    Honteux !
    s’il y a des morts ou des personnes blessées malades,
    j’espere qu’il sera jugé comme responsable !
    il a du bien du bien du dormir....

  • Le 7 janvier à 22:41, par

    Est ce que les electeurs de ce maire seront contents de cette decision ?
    Car dans mon pays un dictateur prend des decisions inhumaines et 23 millions éspeces de con l’approuvent.
    _C’est ça le probleme.
    Pas le maire ! Les élécteurs !
    Un jour un conseiller municipal m’avait dit qu’il y a eu toujours des gouvernés et des gouverneurs. Ils appartiennent à leur milieu social.
    Donc les lyonnais ont interet à elir des maires qui sont plus ou moins humaines.

  • Le 7 janvier à 15:07, par

    Réponse de Zorah Ait-Maten sur Facebook…
    https://www.facebook.com/zorah.aitmaten/posts/10211558365857424

    et sur le blog de Romain Blachier
    http://romainblachier.fr/fausse-info-sur-les-gymnanes-oui-collomb-a-bien-ouvert-des-places-aux-sdf/

    le "site spécialisé dans l’attaque systématique du Maire de Lyon" mais "qui ne manque pas d’intérêt sur la culture alternative" appréciera !

  • Le 7 janvier à 09:51, par Natu

    OUVREZ CES GYMNASES !! LE PREFET A AUTORITÉ SUR LE MAIRE ! (QUI N’A RIEN D’HUMAIN !)

  • Le 7 janvier à 08:58, par Vivien

    Il faut contraindre ce Maire à respecter la Loi :
    - L’assistance à personne en danger (le froid tue).
    - La mission de Maire qui consiste à assurer la sécurité de ses administrés (les sdf qui résident dans sa ville en font partie).

    Ne pas hésiter donc à déposer plainte contre cet élu pour non respect du Code Civil et de ses prérogatives de Maire, son cas sera jugé et pourra même faire jurisprudence !

  • Le 7 janvier à 06:30, par geslin

    Je propose que Monsieur le Maire aille dormir avec tout ces gens .jepense Que ce Monsieur vient d’un milieu aiser Et qu’il ne sait pas c’est qu c’est De dormir dehors
    Il faut qu’il connaisse la souffrance dans sa chair
    Demandez de donner exemple un Maire c’est théoriquement quel’qun qui veut du bien aux autre Aurait Il se courage .Je suis athée .et je suis aussi humain
    Mon principe Et simple il ne faut pas faire subir aux autres ce que nous ne sommes
    Capables de subir .Allez M le Mire ne soyez pas un dégonflé ne soyez un lache
    Cuex qui nous dirigent doivent être les plus vertueux
    Un athée qui est près de vous admirer M le Maire .faites le soyez logique avec Vous même

  • Le 7 janvier à 01:42, par Christiane Bo

    Bonjour, admin du groupe " À Lyon, des ENFANTS dorment dans la rue sur des cartons. Aidons-Les".
    Depuis fin novembre, nous parcourons, les rues avec nos petits moyens, afin de venir en aide à ces personnes, familles, qui dorment dans la rue, les parcs, sous les ponts. Essayant de leur fournir vêtements, couvertures, tentes, nourriture, chaleur humaine.
    Les températures chutent de plus en plus, 140 personnes sont mises à l’abri et 1500 attendent encore un endroit où dormir.
    Monsieur Collomb s’est-il un jour promené dans cette ville qui s’appelle Lyon et qui l’a désigné à ce poste de maire.
    Monsieur Collomb, oublie-t-il pourquoi il a été élu ? Il a été élu pour s’occuper de tous les citoyens de sa ville. Hors les sans abris, sont des citoyens comme les autres, que je sache. Monsieur Collomb, vos enfants et petits-enfants, vont bien ? Ils sont au chaud, tranquilles, tandis que des bébés des enfants, femmes et hommes dorment dans la rue, le soir, vous arrivez encore à rêver ???? Monsieur vous n’êtes pas digne d’être appelé monsieur. Même les animaux protègent leurs semblables. À bon entendeur. Salut

  • Le 6 janvier à 22:41, par uccellotti

    C’est inadmissible de vouloir laisser des gens crever de froid dans la rue ! Avant d’être sdf, ces personnes sont des etres humains avant tout ! Qui a le droit de laisser des gens mourrir ? Personne ! Certaines personnes devrait faire un séjour dans la rue pendant quelque temps histoire de leur "rafraîchir" la mémoire, et vu les températures en ce moment ça leur rafraîchirai un bon coup.
    Agir d’une telle façon est pour moi de la non-assistance à personne en danger et cela devrait comme tout acte inhumain, être puni par la loi.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Table ronde-débat : Eau bien commun

Rendez-vous le 3 mai 19h à la MJC de Villeurbanne pour une table ronde avec Eau Bien commun Auvergne Rhône Alpes : Comment est gérée l’eau qui arrive au robinet ? Comment s’impliquer pour garantir la qualité, le tarif, l’accès à l’eau...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

Victoire pour les femmes de chambre de l’Appart’city Caluire

4 000€ de remboursements d’heures supp’ non payées ! Les femmes de chambre de l’Appart’city Cité internationale Caluire avaient annoncé qu’elles ne nettoieraient pas les chambres : Pas de salaire versé, pas de travail ! Elles avaient voté la grève pour dénoncer les heures supplémentaires non payées depuis...

> Tous les articles "Apartheid social"