Augmentation des salaires et des pensions : journée de grève et de manifestations interprofessionnelles jeudi 17 mars

953 visites
Grève | Manif

Le 17 mars, toutes et tous en grève et en manifestation à 11h30, a place Jean Macé à Lyon !

L’augmentation des salaires et des pensions : Une priorité pour toutes et tous !

Les salarié-es du secteur public comme privé, les retraité-es, les jeunes partagent toutes et tous une même priorité face à l’augmentation du coût de la vie, il faut augmenter les salaires, les pensions, les allocations et les bourses étudiantes.
Beaucoup ont exprimé leurs exigences en se mobilisant, ces dernières semaines, dans leur entreprise, leur service, leur branche professionnelle.
Ainsi en est-il des personnels des services publics, à l’instar de celles et ceux de l’éducation nationale, des soignant-es, des travailleurs sociaux... De nombreux débrayages, lors des NAO (négociations annuelles obligatoires), dans les secteurs notamment industriels ont permis également des avancées à l’échelle des entreprises. Tout au long du mois de janvier, les différentes professions et la jeunesse ont su se mobiliser ensemble pour défendre les salaires et l’emploi dans beaucoup de localités. Plus de 150 000 manifestants, de nombreux secteurs professionnels ont débrayé, la question sociale et salariale s’ancre dans le quotidien
des salarié-es dans les entreprises et les services.
La jeunesse est-elle aussi est confrontée à une grande précarité de vie et de travail et à la pauvreté.
En décembre 2021, l’inflation en France a atteint 2,8% sur un an.
Près de la moitié provient directement de l’augmentation du prix de l’énergie (carburants, électricité, gaz). En effet, l’énergie a vu son prix augmenter de 18,6%. Il y a également une augmentation importante des prix des produits alimentaires de première nécessité.
Force est de constater que c’est l’évolution des revenus par rapport à l’inflation qui est déterminante. C’est un levier essentiel pour maintenir le pouvoir d’achat des ménages et agir sur la répartition entre les revenus du capital et du travail ; les entreprises cherchant, en effet, même dans le contexte de la pandémie, à augmenter leurs profits.
L’enjeu majeur est donc de combattre la stagnation des salaires plus que d’agir sporadiquement sur l’évolution des prix. Pour les organisations syndicales CGT, CNT, CNT SO, FSU, Solidaires et UNSA, et l’UNEF :

  • Il faut une revalorisation immédiate de l’ensemble des salaires dans le secteur privé et des traitements dans la fonction publique, en commençant par les plus bas salaires.
  • Ainsi, il est urgent d’agir sur le SMIC et le point d’indice.
  • Il est indispensable que les minimas de branche dans le privé et les grilles de salaires dans la Fonction Publique soient automatiquement relevés au niveau du SMIC.
  • Cela doit se compléter d’une ouverture rapide de négociations sur la répercussion de ces augmentations sur les échelles de carrière dans le public et les classifications dans le privé.
  • Il est aussi important d’augmenter les bourses pour les étudiants et les pensions pour les retraités

Tout au long du mois de février, les mobilisations doivent se poursuivre et s’amplifier.

Il y a urgence également à mettre en œuvre l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes. Aussi, nos organisations appellent à une forte journée de mobilisation, le 8 mars prochain, lors de la journée internationale des droits des femmes. Alors que la première loi sur l’égalité professionnelle
fête ses 50 ans et que les luttes féministes exemplaires se sont développées, gouvernement et employeurs refusent de financer des mesures pour s’attaquer véritablement aux racines des inégalités salariales.
Les organisations syndicales appellent à rejoindre les mobilisations organisées le 8 mars prochain à Lyon pour exiger des mesures concrètes afin d’éradiquer les inégalités et revaloriser les métiers féminisés en participant au rassemblement à 16h30, place des Terreaux, et en rejoignant la manifestation qui en partira à 18h.

Il faut imposer que les qualifications acquises, l’expérience professionnelle soient corrélées aux niveaux de rémunération et agir pour une limitation des écarts de salaires au sein des entreprises.
Pour agir sur ces revendications essentielles, les organisations syndicales CGT, CNT, CNT SO, FSU, Solidaires et UNSA, et l’UNEF appellent à une journée de grève et de manifestations interprofessionnelles le 17 mars prochain et à rejoindre la manifestation au départ de la place Jean Macé à 11h30.

Dans l’attente, elles soutiennent les mobilisations qui se développent dans les entreprises et le secteur public. Elles s’adressent aux salarié-es du privé et aux agent-es du secteur public pour maintenir la pression et exiger l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat.

Elles proposent de construire, dès à présent, les conditions d’un grand 1er mai unitaire.

PNG - 474.9 ko

Tract de Solidaires Rhône

Les luttes sur les salaires continuent et doivent s’amplifer en grève le 17 mars

Après un mois de janvier marqué par des luttes multiples, notamment dans l’éducation et le secteur social, et la grève interprofessionnelle du 27 janvier, le mois de février a vu encore d’autres mobilisations naître autour des revendications d’augmentation des salaires (RATP, Chimie..). Dans le même temps, les annonces de bénéfices faramineux des plus fortunés ou des entreprises du CAC40 ont continué : 237 milliards de plus pour les 5 personnes les plus fortunées de France pendant la pandémie... (rapport Oxfam) !
Et pour l’ensemble de la population ? Pas d’augmentation du SMIC, pas de valorisation du point d’indice dans la fonction publique, et des augmentations très limitées lors des Négociations annuelles obligatoires (NAO)... tandis que l’inflation s’emballe et les prix à la consommation augmentent !
Ce mois de mars, sera marqué par des mobilisations féministes, écologistes et antiracistes et verra aussi plusieurs secteurs professionnels se mobiliser, dans la santé et le social, à l’inspection du travail, dans l’éducation...
Parce que pour les salarié·es, les précaires, celles et ceux qui subissent des discriminations, un monde où le capitalisme ronge tout est invivable et inacceptable !

Faisons converger ces luttes, où la question salariale est centrale !
Solidaires revendique :

jeudi 17 mars 2022

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Grève » :

>Solutec : un licenciement abusif avec la complicité du CSE

A Solutec, SSII de 1400 employé·es, l’un de nos camarades est menacé de licenciement dans l’exercice de son mandat de délégué syndical et d’élu CSE. Il lui est reproché d’avoir été « désobligeant » vis-à-vis de la représentante de l’employeur alors qu’il effectuait une visite pour établir un plan...

› Tous les articles "Grève"

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Débordons : appel à réinventer le cortège de tête mardi 31.01

Le mouvement social des retraites a commencé de manière enthousiasmante : nous étions deux plus de 2 millions dans les rues. Une évidence apparaît pourtant, le nombre n’est pas suffisant. Les gilets jaunes ont démontré que seule une offensive originale et innovante peut faire trembler le...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Projection à la Plume Noire en soutien à la caisse de grève féministe

Dans le cadre de lutte contre la réforme des retraites qui pénalisera beaucoup plus les femmes, l’Union Communiste Libertaire vous propose la projection à prix libre du film « La Sociale ». Le prix libre sera reversé à la caisse de grève féministe. Rendez-vous le mardi 7 février après la...

>Tournoi de Foot Mixte en Solidarité aux luttes

Bonne humeur sport et solidarité. organisé ce dimanche 5 février a 10h au Gymnase Kennedy, 26 Rue Varichon L’ensemble des bénéfices iront aux caisses de solidarité pour les caisses de grèves.

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"