Bref retour sur la répression de la manifestation contre la LSG

1427 visites
Comptes-rendus de justice 1 complément

Suite à la manifestation, il y aurait eu au moins 10 arrestations.

De nos informations, une personne au moins a été amenée à l’hôpital pendant sa garde-à-vue, apparemment suite à des violences policières lors de son interpellation.
Une personne a été condamnée en comparution immédiate lundi 18 janvier à 6 mois de sursis probatoire avec 140 heures de travail d’intérêt général (si elle n’effectue pas les 140 heures, un emprisonnement de 6 mois peut être prononcé) et à 2 ans d’interdiction de manifestation pour un jet de bouteille qui n’a touché personne et une « participation à manifestation illégale » (arrestation après l’ordre de dispersion que personne n’a entendu).

Deux personnes ont été présentées en comparution immédiate et ont heureusement demandé un délai pour préparer leur défense et elles sont ressorties libres en attendant leurs procès.
3 mineurs ont également été interpellés – ils ne peuvent pas être jugés en comparution immédiate, et il est possible qu’ils soient convoqués plus tard pour un procès.

Si vous avez été interpellé·e, n’hésitez pas à appeler la caisse de solidarité pour obtenir de l’aide : 06.43.08.50.32.
caissedesolidarite@riseup.net

La caisse de solidarité est membre du réseau d’autodéfense collective
https://rajcollective.noblogs.org/

Groupes associés à l'article

Caisse de Solidarité - Témoins

  • Tel : 06.43.08.50.32
  • 91 rue Montesquieu 69007 Lyon
  • caissedesolidarite /at/ riseup.net
  • Autres infos : Permanence les 1ers jeudis du mois à 19h à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme) Possibilité de permanence en mixité choisie à 18h30, les 1ers jeudis du mois à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme). Pour les dons : -par chèque à l’ordre de Témoins-Caisse de Solidarité à envoyer au 91 rue Montesquieu 69007 Lyon -via le site helloasso : https://www.helloasso.com/associations/temoins-des-acteurs-en-mouvement/formulaires/2 La caisse de solidarité est membre du réseau RAJCOL https://rajcollective.noblogs.org/

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Caisse de Solidarité - Témoins » :

>Petit bilan de la répression du week-end des soulèvements de la terre

Autour de l’action à Villefranche 11 GAV et au moins 6 vérification d’identité 0 comparution immédiate Tout le monde est ressorti libre au fil du w-e (la dernière ce matin) avec, parfois, des convocations ultérieures pour des « petits » délits. L’usage par les gardé.es à vue de leur droit à garder le...

› Tous les articles "Caisse de Solidarité - Témoins"

Derniers articles de la thématique « Comptes-rendus de justice » :

>Menaces au tribunal : violences policières de père en fils

Au procès de la BAC de Lyon en avril dernier, un homme a menacé Arthur dans le hall du tribunal. Selon une source policière, il s’agit d’un membre récemment retraité de la BRI… et le père d’un des prévenus. Ce mercredi, une plainte a été...

>BAC de Lyon : hiérarchie, la loi du silence

9 dents cassées en quête de justice, acte 3. L’institution garde le silence sur les suites disciplinaires de cette affaire, qui impliquent les plus hauts échelons de la police lyonnaise. Aujourd’hui, Flagrant déni demande au ministre de l’Intérieur de rendre public le rapport...

› Tous les articles "Comptes-rendus de justice"

Derniers articles de la thématique « Justice / Enfermements » :

>BAC de Lyon : aux castagneurs, la patrie reconnaissante (suite)

Même pour l’IGPN et le procureur, les deux agents de la BAC ont commis des violences « incompréhensibles ». Pourtant au procès, les policiers ont affirmé avoir agi en toute légalité. L’institution policière semble d’accord : ils sont désormais formateurs en techniques...

› Tous les articles "Justice / Enfermements"