Bruno Bernard veut plus de flics dans les TCL

1077 visites

Il y a quelques semaines, c’était Grégory Doucet qui réclamait à Darmanin plus de flics pour les rues de Lyon. C’est aujourd’hui Bruno Bernard qui emboîte le pas au Maire de Lyon. Le Président de la Métropole demande cette fois au Ministre de l’intérieur d’envoyer des policiers dans les bus et les couloirs du métro.

En septembre, Grégory Doucet demandait 200 policiers supplémentaires à Darmanin. En cette fin octobre, le Ministre de l’intérieur est fort occupé à répandre son venin raciste suite à l’assassinat horrible d’un professeur à Conflans-Sainte-Honorine. C’est pourtant le moment que Bruno Bernard a choisi pour, lui aussi, réclamer plus de flics.

Toujours plus de flics à Lyon ? Doucet demande 200 policiers supplémentaires à Darmanin

Le maire de Lyon n’en finit plus d’affirmer son amour de la police. En campagne, il avait promis 20 flics municipaux en plus pour la ville. Le 14 septembre, il a passé la vitesse supérieure en annonçant sur les ondes de Radio Scoop qu’il a demandé la bagatelle de 200 policiers nationaux au ministre de (...)

16 septembre 2020

Dans une démarche démagogue qui a fait ses preuves, Bernard, qui préside le Sytral en plus de la Métropole, s’appuie sur un fait divers pour justifier ses désirs sécuritaires. Ici, c’est celle d’un chauffeur de bus agressé à Rilleux qui lui fournit une opportunité pour demander davantage d’effectifs de police des transports lors de sa rencontre prochaine avec le Ministre de l’intérieur. C’est La Tribune de Lyon qui révèle cette histoire, sans préciser de quel service de police dépendraient les renforts demandés. On peut imaginer qu’il s’agirait du SISTC (service interdépartemental de sécurisation des transports en commun), un organe spécifique à Lille, Marseille et Lyon, sinistre service dont l’activité principale consiste à assister les contrôleurs et à procéder à des arrestations.

Cette supposition est accréditée par le fait que ce soit l’exemple de Lille qui sert d’argument à Bernard qui déclarait à la Tribune : « nous sommes passés de 103 agents à 67 alors que Lille, où le réseau est deux fois plus faible, en compte 125 » [1]. La comparaison avec d’autres grandes villes servant d’aiguille aux politiques locales, on ne s’étonne guère de cet argumentaire. Mais, quand on connaît les pratiques violentes des contrôleurs TCL, on doute que leur adjoindre plus de flics aille vraiment dans le sens de la protection de la population.

Politiques sécuritaires : la vague verte a des reflets bleus

Les nouveaux maires Europe Écologie-Les Verts mettront-ils fin à la surenchère techno-sécuritaire à l’échelle locale ? L’analyse de leurs programmes, déclarations et premières décisions ne laisse augurer aucun changement majeur. En termes de vidéosurveillance, comme d’armement ou d’effectifs des polices (...)

10 septembre 2020

Alors que le climat politique n’en finit plus de ressembler à une course à l’échalote raciste et sécuritaire, Bruno Bernard se joint au concert autoritaire pour réclamer ses flics à lui. Le vernis vert cache de plus en plus mal le fait qu’EELV est un parti de droite comme les autres.

Les écologistes atteré·es

Illustration : Ducatez, pour CQFD

Notes

[1Au passage, le site web offre une petite page de propagande pro-caméras à la Métropole en célébrant les bienfaits de la vidéo-surveillance qui aurait permis d’identifier les agresseurs du chauffeur de bus.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Les Écologistes atterré·es » :

>Népotisme : Bruno Bernard place son oncle à la tête de Grand Lyon Habitat

François Thévenieau a été désigné en septembre 2020 comme représentant de la Métrople de Lyon au conseil du bailleur social Grand Lyon Habitat, dont il a immédiatement été nommé président. Inconnu du grand public, cet homme n’est autre que l’oncle maternel de Bruno Bernard, le président de la Métropole...

>Loi sécurité globale : l’hypocrisie des élus lyonnais

Des élus verts étaient présents dans la manifestation du 28 novembre 2020 contre la loi sécurité globale. Alors que localement ils passent leur temps à réclamer plus de flics et à renforcer les dispositifs de surveillance, cette présence sonne faux. Mais peut-être est-ce l’annonce d’un tournant à venir ...

› Tous les articles "Les Écologistes atterré·es"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>Agression fasciste dans le vieux-lyon : qui sont les agresseurs ?

➡️ Ce samedi 8 mai, une dizaine de fascistes et néonazis, lyonnais et niçois, se mobilisaient dans les rues lyonnaises dans l’optique de commettre des agressions. En parallèle, des identitaires étaient présents aux abords des (anciens) locaux de Génération Identitaire, le tout avec des projectiles à...

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"