Loi sécurité globale : l’hypocrisie des élus lyonnais

1049 visites
Loi sécurité globale

Des élus verts étaient présents dans la manifestation du 28 novembre 2020 contre la loi sécurité globale. Alors que localement ils passent leur temps à réclamer plus de flics et à renforcer les dispositifs de surveillance, cette présence sonne faux. Mais peut-être est-ce l’annonce d’un tournant à venir ?

Le 28 novembre, les rues de Lyon se sont animées d’une belle et dense manifestation contre les violences policières, contre les crimes et le racisme d’État et pour le retrait de la loi sécurité globale. L’ambiance était réconfortante face à l’infernale dérive autoritaire du gouvernement et le cortège était diversifié, notamment au plan politique. Au milieu d’une foule dense, on a un même pu voir des élus et des militants verts poser pour la photo.

JPEG - 469.6 ko
Les verts dans la manifestation du 28 novembre.

Se sentir soutenus par l’exécutif local face aux propositions de loi venant du sommet de l’État, ça nous aurait presque fait chaud au cœur. Mais, comme on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif, le soutien des élus à la manifestation s’est vite fendillé à l’issue de celle-ci. À l’image de ce qui s’est passé à Paris où les élus verts (David Belliard en tête) ont repris le traditionnel refrain contre-révolutionnaire consistant à séparer les bons des mauvais manifestants. À Lyon, c’est le couplet de la symétrisation des violences policières et de l’autodéfense des manifestants qui a été reprise, Fabien Bagnon écrivant par exemple sur son compte twitter « je suis contre toutes les violences. Celles contre les forces de l’ordre sont aussi inacceptables que celles des forces de l’ordre. » Ce qui n’est pas acceptable, monsieur Bagnon, c’est de mettre sur le même plan des actes qui sont sans aucune mesure sur le plan symbolique, institutionnel et matériel.

Au fond, ce type de discours est peu surprenant venant d’élus centristes. Plus étonnant est en revanche le décalage total entre leur opposition de façade à la loi sécurité globale et les discours et politiques sécuritaires que ces élus s’appliquent à mettre en œuvre dans la Métropole de Lyon et qui sont pourtant totalement en phase avec ce que propose le gouvernement. Pour mettre en évidence l’hypocrisie des ces élus, rappelons ici quelques-unes de leurs promesses de campagne et leurs premiers faits d’armes à la tête de la Mairie de Lyon et de la Métropole :

En résumé : le samedi, les élus verts manifestent contre la loi sécurité globale ; le reste de la semaine, ils passent leur temps à réclamer plus de flics au ministre de l’Intérieur, à qualifier n’importe quel quartier de « zone de non-droit » et à renforcer la vidéosurveillance. Dénoncer des politiques liberticides un jour pour mettre en place des politiques liberticides le lendemain, l’hypocrisie est totale.

Ça fait bien longtemps qu’on s’est désolidarisé des verts. Mais on aurait quand même un peu de moins mal à les croire si leurs actes à la Mairie ou à la Métropole n’étaient pas aussi contradictoires avec leur présence dans une telle manifestation. S’ils souhaitent manifester leur opposition aux violences policières et à la nocivité de cette institution, nous leur suggérons deux actions en leur pouvoir : le démantèlement immédiat de la police municipale des villes qu’ils administrent (ainsi que la destruction des armes en possession de ces polices) et le retrait immédiat de tous les dispositifs de vidéosurveillance de la Métropole. Ensuite, on pourra commencer à discuter ensemble de comment en arriver au démantèlement de la police nationale.

Les écologistes atterré·es

Politiques sécuritaires : la vague verte a des reflets bleus

Les nouveaux maires Europe Écologie-Les Verts mettront-ils fin à la surenchère techno-sécuritaire à l’échelle locale ? L’analyse de leurs programmes, déclarations et premières décisions ne laisse augurer aucun changement majeur. En termes de vidéosurveillance, comme d’armement ou d’effectifs des polices (...)

10 septembre 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Les Écologistes atterré·es » :

>Népotisme : Bruno Bernard place son oncle à la tête de Grand Lyon Habitat

François Thévenieau a été désigné en septembre 2020 comme représentant de la Métrople de Lyon au conseil du bailleur social Grand Lyon Habitat, dont il a immédiatement été nommé président. Inconnu du grand public, cet homme n’est autre que l’oncle maternel de Bruno Bernard, le président de la Métropole...

>Loi sécurité globale : l’hypocrisie des élus lyonnais

Des élus verts étaient présents dans la manifestation du 28 novembre 2020 contre la loi sécurité globale. Alors que localement ils passent leur temps à réclamer plus de flics et à renforcer les dispositifs de surveillance, cette présence sonne faux. Mais peut-être est-ce l’annonce d’un tournant à venir ...

› Tous les articles "Les Écologistes atterré·es"

Derniers articles de la thématique « Loi sécurité globale » :

› Tous les articles "Loi sécurité globale"

Derniers articles de la thématique « Surveillances / Fichages » :

>Réflexion sur une année préoccupante

Entre début décembre 2020 et janvier 2021, les fêtes approchent… L’existence de cette réflexion s’est profilée un peu par hasard. Loi sur loi, j’ai voulu ne rien rater pour ne pas me retrouver à ouvrir les yeux un jour sur un présent que je n’aurais pas vu...

>Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es

Quelles sont les principales menaces numériques et comment s’en protéger ? Comment fonctionne la surveillance numérique ? Que penser de Signal ? Des mails ? Des smartphones ? Comment gérer ses mots de passes ? Que faire des réseaux sociaux ? Comment utiliser son ordinateur ? Ce guide de survie tente de...

› Tous les articles "Surveillances / Fichages"

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Népotisme : Bruno Bernard place son oncle à la tête de Grand Lyon Habitat

François Thévenieau a été désigné en septembre 2020 comme représentant de la Métrople de Lyon au conseil du bailleur social Grand Lyon Habitat, dont il a immédiatement été nommé président. Inconnu du grand public, cet homme n’est autre que l’oncle maternel de Bruno Bernard, le président de la Métropole...

>Loi sécurité globale : l’hypocrisie des élus lyonnais

Des élus verts étaient présents dans la manifestation du 28 novembre 2020 contre la loi sécurité globale. Alors que localement ils passent leur temps à réclamer plus de flics et à renforcer les dispositifs de surveillance, cette présence sonne faux. Mais peut-être est-ce l’annonce d’un tournant à venir ...

› Tous les articles "Spectacle politique"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>Justice confinée à Lyon

A Lyon, sous prétexte du COVID, le tribunal n’est accessible que sur convocation, et empêche ainsi le public d’accéder aux audiences.

› Tous les articles "Répression policière"