Compte rendu de l’AG des étudiants lyonnais du jeudi 29 novembre

1855 visites
Novembre2007-...(LRU et retraites) 10 compléments

Après une manifestation qui a réuni 800 à 1 000 personnes sous le mot d’ordre d’ « abrogation de la loi d’ Autonomie des Université », avec un cortège lycéen soutenant par ailleurs une famille sans-papier menacée d’expulsion, les étudiants des facultés Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, de l’IEP ainsi que des lycéens se sont réunis en AG d’ environ 400 personnes.

- Les étudiants grévistes condamnent et rejettent fermement les prétendues victoires de la direction nationale de l’ UNEF, qui se trouvent être exactement les mêmes promesses faites par Valérie Pécresse au mois de Juillet. Néanmoins les déclarations confuses du gouvernement sont un aveu de faiblesse face à la mobilisation. La direction de l’ UNEF ignore toujours le mot d’ ordre national d’ abrogation pure et simple, inconditionnelle de la LRU.

- Une motion a été adoptée pour dénoncer l’évacuation par la police des grévistes du campus de Bron, et pour exiger la libération des personnes arrêtées arbitrairement. À la suite de l’AG, les participants se sont rendus devant le commissariat Marius Berliet où sont détenues ces personnes.

Les rendez-vous

- Vendredi 30 :

    • 9h45 pour les grévistes de Bron à la Station Parilly-Université du Tram T2
    • 10h devant le tribunal à 10h rue Servient en soutien aux inculpés.
    • 15h devant le CA de Lyon 2, 86 rue Pasteur, pour demander des comptes sur la LRU et la répression assumée par la présidence.

- Mardi 4 décembre :

    • 11h : AG des quais (horaire à vérifier)
    • 14h : manifestation à partir de Bellecour.

Autres propositions de l’AG soumises au vote vendredi 30 à 16h

- NB : c’est là aussi qu’aura lieu l’élection des délégués pour la coordination de Nantes.

- Boycott du vote à bulletin secret organisé par la Présidence, probablement lundi 3 décembre.

- Création d’ une « Commission Anti-répression ».

- Les propositions de la « Commission Action » devront être soumises à l’AG, et approuvées ou non par un vote de celle-ci.

- Refus d’ accepter le « cadeau » de la Présidence, c’ est-à-dire la reprise des cours, et en compensation, le créneau 4 banalisé (13h15-14h45), pour continuer les débats, les AG, et l’ information sur la LRU.

- Organiser une AG à l’ issue de la manifestation de mardi 4 décembre, à la Bourse du Travail.

- Réinvestir les campus de Lyon 2 à leur réouverture.

Les actions prévues

- Une opération « collage d’ affiches » en vue de la manifestation de mardi 4 décembre.

- Action en direction du centre de tri de Bellecour.

- Diffusions de tracts massives : faire des allers-retours en tram ou métro, pour sensibiliser et populariser le mouvement.

- « Péages gratuits », pour renflouer les caisses de mobilisation (mercredi et vendredi, dès la semaine prochaine).

Les décisions en terme de structuration

- Un regroupement, dans un souci d’ efficacité, des commissions de Bron et des Quais.

- En AG, le blocage est voté pour 7 jours. Une fermeture administrative n’est pas un blocage. Repousser les AG en conséquence, en fonction du nombre de jours fermés administrativement.

- Décisions d’action, sur Lyon, prises par le Comité de ville.

- Organiser des rassemblements : devant le MEDEF, devant la Chambre du Commerce et de l’ Industrie...

Venez nombreux !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 1er décembre 2007 à 19:14

    Et je rajouterai (tel est mon cas), les doctorants qui n’ont pas pu encore valider l’inscription administrative pour cette année (faute de laisser passer).

  • Le 30 novembre 2007 à 20:28

    petit rappel, Robert (tu permet ?).

    un nombre non négligeable d’acteurs de l’université lyon II n’ont pas de carte CUMUL (carte lyon II) :
    - étudiants à l’ENS ayant des cours à lyon II
    - étudiants à l’IEP ayant des cours à lyon II
    - enseignants dans d’autres facultés donnant des cours à lyon II.
    - chercheurs du CNRS donnant des cours à lyon II
    - membres des labos de recherches exterieurs donnant des cours ou participant à des groupes de travail.
    - environ la moitié des personnels IATOS en contrats précaires (C.A.E.)
    - personnels stagiaires des services administratifs et bibliothécaires.
    - étudiants étrangers ayant des cours à Bron pour moins d’un semestre (c’est le cas de certains master ou on fait des demi-semestres par fac, notament en cinema)
    etc .
    etc .

    Toutes ces personnes qui pourront voter lors du vote à bulletin secret de l’AG et pas à celle de la présidence.

  • Le 30 novembre 2007 à 18:31

    Au lieu de boycotter, ne serait-ce pas plus pertinent de voter blanc ? Comme ça on participe au vote, mais on montre notre désaccord avec lui.

  • Le 30 novembre 2007 à 18:10, par J.

    Ce qui est bête, c’est de dire que les votes en AG ne sont pas démocratiques (et pas représentatifs et blablabla) alors que les AG sont ouvertes à tous, aux horaires où on est pour la plupart censé être en cours... et qu’il y a toujours de la place !!
    Si on veut parler de démocratie concernant le vote à bulletin secret organisé par l’université lundi, on devrais alors pouvoir voter par procuration...

    Arrêter le blocage aujourd’hui serait :
    - donner encore plus de crédibilité à la loi Pécresse et au gouvernement
    - refuser d’avance les futures batailles
    - et concrètement, accepter la privatisation des universités et toute la loi Pécresse
    ......

    Rien n’empêche les étudiants de travailler d’eux-mêmes, on connaît tous à peu près le programme de nos cours du semestre, on sait tous lire, et on sait tous où se procurer des bouquins...(on nous distribue assez de bibliographies en début d’année pour savoir quoi lire...)
    La plupart des travaux à rendre sont des dossiers... Les notes ne perdront pas de leur valeur...

    Etudiante@Lyon2

  • Le 30 novembre 2007 à 16:09, par Robert

    Oui, en effet, un vote à bulletin secret avait été voté en AG... Seulement, un vote à bulletin secret sans carte d’étudiant ce qui est anti démocratique.

    Imaginez une seconde que les dernières élections présidentielles se soient déroulées de cette façon, sans carte d’électeur ?? Qu’auriez vous dit ???
    Certains auraient criés à la démagogie, au non respect des lois de la république démocratique, au bafoument du droit de vote.

    Je ne cherche pas à discréditer qui que ce soit, mais à faire appel au bon sens de tous.

    Si le vote est en faveur du blocage, et bien, les anti-bloqueurs se plieront à cette décision. Si le vote est en faveur des anti-bloqueurs, alors, il serait bien que l’on se plie au résultat du vote...

    Chacun sait qu’un vote à l’issue d’une AG n’est pas représentatif car il touche un nombre infime d’étudiants et à moins de louer la halle Tony Garnier pour organiser l’AG, je vois difficilement comment 25 000 étudiants pourraient rentrer dans la halle des sports.
    Si certains veulent boycoter le vote parce que c’est la présidence de l’université qui l’organise, et bien, il fallait décider avant d’un vote à bulletin secret tel qu’ils le proposent.

    J’espère que ce message passera la censure... (cette ligne peut être enlevée ;))

    Robert.

  • Le 30 novembre 2007 à 14:38

    allez pas de boycott du vote a bulletin secret,
    là ca relève de la mauvaise foi. d’accord sur le point que la présidence n’a plus aucun crédit après tous ces évènement mais alors essayons de participer au déroulement du vote et d’appeler à une grande mobilisation. il y a de fortes chances que le blocage soit voté et s’il n’est pas voté y’a encore plein de choses à faire, on peut toujours faire grève massivement et rester mobilisés....
    parce que là avec tout le monde dos à dos rien ne va bouger, et on passe plus de temps à fustiger les autres et rien sur le mouvement en lui même.
    En plus un vote secret, c’est ce qui aurait du avoir lieu depuis longtemps et le refuser semble montrer une peur de l’échec....
    faut arrêter de dire, y’a pas plus démocratique et il faudrait donc éviter que ce vote soit uniquement contrôlé par l’administration...
    à bon entendeur...!

  • Le 30 novembre 2007 à 12:42

    Pour plusieurs raisons, la première étant qu’un vote à bulletin secret avait été voté par l’AG de lundi dernier tant sur le fond que sur la forme, à savoir un vote sans carte (pour permettre notamment aux étudiants IEP et ENS faisant leur étude sur le campus de Bron, pour les profs originaires d’une autre fac, d’un labo de recherche ou du CNRS, etc... lesquels ne pourront ici pas voter alors qu’ils sont aussi acteurs de l’université lyon II)

    L’autre point est le déroulement du vote lui-même. L’AG avait acté un vote à la fin de l’AG de lundi, afin que les discutions puissent avoir lieu, que les points de vue puissent etre exprimé, etc...

    Conclusion, alors que l’AG décide de mettre en place un vote démocratique, la présidence prend peur et met en place un vote qui se veut le seul légitime, affirmant donc une fois de plus son mépris pour le mouvement étudiant, son refus de reconnaitre la légitimité des AG, etc...

    Un vote à bulletin secret aura lieu, mais le seul que nous reconnaitront est celui qui suivra l’AG de lundi, où tous sont appellés à se rendre, étudiants de tout bords, enseignants, personnels IATOS, etc...

  • Le 30 novembre 2007 à 12:34, par une étudiante

    Mais pourquoi boycotter le vote à bulletin secret ? Il est plus démocratique que le vote électronique, et si le résultat est en notre faveur, cela ne fera que renforcer le mouvement, non ?

  • Le 30 novembre 2007 à 11:34

    On ne sait pas trop... Ca se decidera à l’issue du rassemblement devant le CA. Donc le point de RDV est la bas !

  • Le 30 novembre 2007 à 10:52

    où va se dérouler l’AG de 16h ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Novembre2007-...(LRU et retraites) » :

› Tous les articles "Novembre2007-...(LRU et retraites)"