Contrat d’avenir, quel avenir ?

3392 visites
1 complément

C’est le nouveau gadget de l’Etat pour maintenir les salarié-e-s dans la précarité et offrir une main d’oeuvre corvéable tout en diminuant les chiffres du chômage.

C’est le nouveau gadget de l’Etat pour maintenir les salarié-e-s dans la précarité et offrir une main d’oeuvre corvéable tout en diminuant les chiffres du chômage.

Le principe c’est la réinsertion. Quand on lit les textes c’est beau, très beau, ça fait presque envie. C’est un CDD de deux ans. Le salarié doit bénéficier d’actions de formation et d’accompagnement en dehors ou pendant les horaires de travail. Le tout s’accompagne d’un projet professionnel.

En réalité, on répond à une offre d’emploi comme n’importe quelle autre ; personne ne se pose la question du projet professionnel. Les offres ne proposent que des contrats de 6 mois ou deux ans. En fait il s’agit d’une dérogation qui devient la règle générale !!! Une convention entre une collectivité territoriale (ou un organisme délégué tel que l’ANPE), l’employeur et le salarié est signée en plus du contrat de travail.

Cette convention prévoit les mesures d’accompagnement. Sauf que lorsqu’on la présente au salarié elle est déjà toute cochée. « Vous n’avez plus qu’à signer en bas, de toute façon ce n’est qu’administratif ». Par exemple, pour les formations c’est la case adaptation au poste qui est systématiquement cochée, et pour la validation des acquis c’est pas de procédure de validation. Donc si vous voulez vraiment faire une formation il faut bien préparer le dossier avant en bénéficiant du plus grand soutien possible pour imposer votre projet. Il faudra aussi se battre pendant la durée du contrat pour que les choses se déroulent dans les meilleurs conditions.

JPEG - 30.6 ko

A lire un autre article sur le contrat d’avenir ici.

Et à lire aussi d’autres articles sur les contrats aidés : le contrat initiative emploi (CIE), le contrat emploi solidarité (CES), la fin du contrat emploi jeune ou encore d’autres contrats précaires comme le contrat de professionnalisation ou le projet de contrat de mission. Et aujourd’hui le CNE et un témoignage « Le CNE c’est comme un CDI... Mon cul, oui ! ».

P.-S.

Confédération Nationale du Travail
Syndicat Interco :
44, rue Burdeau 69001 Lyon
Permanences tous les mardis de 18h à 20h
Tél : 04 78 27 05 80
interco69(arobase)cnt-f.org

Liste de diffusion du syndicat CNT Interco 69 : inscription sur cette page pour être tenu informé des activités du syndicat (manif, débat, publication...).

Liste de diffusion de la CNT : inscription sur cette page (rubrique « Lettre d’info ») pour être tenu informé de l’actualité de la CNT.

Union régionale CNT Rhône-Alpes : coordonnées sur cette page des syndicats de la région Rhône-Alpes.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 septembre 2007 à 13:01, par Philippe BIBIAN

    Bonjour Messieurs,
    J’ai, comme beaucoup d’autres signè un contrat « d’avenir » en septembre 2006 pour exercer un travail dans une école primaire jusqu’en juin 2007.Mon contrat n’a pas été renouvelé et ayant travaillé plus de 6 mois je dois être indemnisé.J’ai reçu début juillet un rejet de la part des assedics prétextant que c’était un emploi relevant du public donc c’est le rectorat dont relève mon employeur qui doit m’indemniser.J’ai appris ce jour que le rectorat vient d’emettre également un rejet sans en connaître le motif.Je suis scandalisé par la tournure que prend cette affaire dans la mesure, où, on a su nous trouver pour faire baisser la courbe du chômage et en même temps rendre service à l’éducation nationale en faveur des handicapés,pour être actuellement ignoré de tous, quand il s’agit d’indemniser à juste titre les anciens contrats d’avenir qui ont fait les « choux gras » de l’ANPE(merci Monsieur BORLOO !!!!!!! on voit aujourd’hui où cela vous a mené). Avez-vous d’autres personnes dans mon cas ?sinon faites le savoir car c’est manifestement une tromperie en faveur des plus precaires de cette FRANCE qui ont cru à la bonne fée.Cordialement.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Interco 69 » :

› Tous les articles "CNT Interco 69"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

› Tous les articles "Salariat - précariat"