Face à la violence du quinquennat qui s’annonce, organisons-nous dès maintenant !

4379 visites
2 compléments

Contre la mascarade électorale et les futures attaques du prochain gouvernement, organisons la riposte et retrouvons-nous ce jeudi 27 avril à 17h30 à la bourse du travail.

Quelque soit le (ou la) prochain(e) Président(e) de la République, quelle que soit la prochaine majorité parlementaire, on sait déjà par avance que le prochain quinquennat va être terrible pour nous, les exploités, les dominés. Pire encore que celui de Hollande/Ayrault/Valls. Il n’y aura aucune bonne surprise dans ces élections. Alors pourquoi attendre la prochaine grande réforme contre les travailleurs (de type « loi Travail » en pire), le prochain mort ou mutilé par la police, les prochaines expulsions de camps de sans papiers, etc etc. pour s’organiser ?
Alors puisque l’on sait par avance que c’est une nécessite, essayons cette fois de nous y prendre plus tôt que d’habitude. Avoir un coup d’avance et ne pas être systématiquement dans l’urgence permettrait peut-être d’éviter certaines erreurs (même si nous en ferons, forcément)… et de riposter plus vite.

Réunion publique le jeudi 27 avril à17h30 à la Bourse du travail.

jeudi 27 avril 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 avril 2017 à 00:03, par

    Quelle belle AG ! Dommage qu’il ait été fait le choix de l’interrompre prématurément au moment ou se posaient de vraies questions pour satisfaire l’activisme de certains qui ont des fourmies dans les jambes et sacrifier au rituel sans issu de la manirf sauvage qui s’apparente plus à un jeu de course poursuite avec les flics qu’à l’émeute.

    Une fois de plus le manque de coordination a imposé un faux choix pour finalement ne mener à bien ni l’un ni l’autre puisque l’échange n’a pas pu aller jusqu’au bout au prétexte de la fausse urgence de l’action avec en prime ceux que l’on a perdu en route.
    Un minimum de concertation est nécessaire sur les initiatives de chacun sans pour autant perdre sa liberté ce qui suppose une vraie reconnaissance des différences entre les acteurs donc sortir du doute et du regard critique pour certains. Etre dans « le cortège de tête » suppose qu’il y ait un cortège composé de gens dans leur diversité ?

    Cette AG avait afiché l’objectif d’anticiper sur les évènements et non pas de sacrifier à l’immédiateté en se faisant embarquer par eux.

    Pour ne pas rater l’organisation des 1er et 7 mai pourquoi ne pas créer une plateforme collaborative où chacun pourrait faire part de ses propositions et en discuter ?

  • Le 27 avril 2017 à 23:09, par

    Quelle belle AG ! Dommage que le choix de l’interrompre prématurément pour une manif sur le même thème ait cassé la dynamique sur de vraies questions pour satisfaire à l’activisme de ceux qui ont des fourmies dans les jambes et sacrifier au rituel sans issu de la « manif sauvage »...dans une course poursuite dans la ville qui s’apparente plus au jeu qu’ à une véritable émeute.

    Une fois de plus le manque de coordination entre les initiatives des uns et des autres à mené à une impasse puisque ni l’AG ni la manif n’ont vraiment abouti si ce n’est de perdred es gens en route.Si l’on veut que les choses s’améliore sans que chacun perde sa liberté d’action il va faloir peut être se concerter ce qui suppose une reconnaisance des différents acteurs sans suspicion ou regard critique vis à vis de ceux qui ne partage pas tout à fait les mêmes points de vue...c’est le début de la rencontre et être dans le « cortège de tête » supose qu’il y ait un cortège composé des gens dans leur diversité.Donc ne ratons pas l’organisation nécessaire à ces journées du 1er mai et du 7 mai et créons une plate forme collaborative ou chacun pourrait faire ses propositions et en discuter avec les autres.

    Cette AG avait affiché le désir d’anticiper sur les évènelents et non pas de sacrifier à l’immédiatetté en se laissant embarquer par eux.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

 La Grève des électeurs » est publié le 28 novembre 1888

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale...

>Non-mixité : un taillis épineux ?

Les « réunions non mixtes » suscitent tollés et volées de bois vert ou bien compréhensions et encouragements. Pourquoi est-ce si clivant ? À Synthé quels sont les espaces non mixtes et que proposent-ils ? Une plongée dans la futaie épaisse des affirmations et des contradictions sur la non-mixité, ou mixité...

› Tous les articles "Spectacle politique"