La gentrification est d’abord une affaire de fric : les prix de l’immobilier flambent dans le 1er et le 7e

2661 visites

On assimile souvent la gentrification à un processus d’ordre culturel, où les cafés chics et écolos remplaceraient les épiceries de quartier et les grossistes en tissu, mais il ne faut pas oublier que c’est d’abord un phénomène économique. Bien plus que la nature des commerces, ce sont en effet les prix des logements qui conditionnent l’installation de nouvelles populations plus aisées.

Les derniers baromètre annuel des sites MeilleursAgents.com et SeLoger.com viennent mettre ce fait en évidence de manière particulièrement claire. Les données montrent à la fois une tendance en termes de quartier et une explosion des tarifs sur le long terme. Le Progrès en publie une partie des données.

On y apprend que Lyon est la ville dans laquelle la hausse de l’immobilier a été la plus forte sur les 12 derniers mois : + 8,8 % sur douze mois et + 0,9 % au mois d’avril. Wouhou, encore une première place dans un classement, nos édiles, qui en raffolent, vont pouvoir être fiers.

Toujours selon SeLoger, le prix de vente moyen sur un an est de 4 475 € le m². Dans le 1er arrondissement par exemple, il faut compter 5 107 € (+ 22 %), 5 465 € dans le 2e (+ 10,4 %), 4 090 € dans le 7e (+ 14,7 %).

Les deux arrondissements où les prix ont le plus grimpé en un an sont donc ceux où le phénomène de gentrification est le plus visible. Si le 1er a depuis des années déjà dépassé le prix moyen à Lyon, le 7e, il y a peu encore un quartier abordable rattrape rapidement son « retard ».

La gentrification des Pentes de la Croix-Rousse, un phénomène avancé mais inégal

Le gentrification des Pentes est un phénomène connu de tous. Toutefois, l’image qui est donné de ce quartier est souvent imprécise et parfois caricaturale. Pour y voir plus clair, des participant·es au collectif d’entraide à la rédaction se sont penchés sur les données statistiques de (...)

2 août 2017

Sur le long terme, on apprend que les prix de l’immobilier lyonnais (à l’achat) ont été multiplié par trois (+ 203 %) en 24 ans (de 1994 à 2018). Enfin, nouvelle gloire à porter au crédit de la politique d’attractivité de Gérard Collomb, on découvre que Lyon, qui était la 11e ville la plus chère de France en 1997 atteint la 3e marche du podium en 2016. Encore un podium qui ravira les élus mais dont on se serait bien passé...

Concrètement les prix qui flambent, c’est toujours plus de riches qui investissent pour habiter ou louer. Et c’est toujours plus d’inégalités entre celles et ceux qui peuvent accéder aux biens parce qu’ils bénéficient d’un héritage (un excellent salaire ne suffit plus à s’acheter un appartement) et celles et ceux qui restent locataires et subissent aussi une hausse régulière de ce que coûte un toit. Dans le contexte d’explosion permanente des prix, il devient urgent de construire des tactiques pour que nos quartiers restent accessibles au plus grand nombre.

« Il n’y a ni contrepartie, ni information », rencontre avec la Fabrique de la Ville sur l’évolution des Pentes

La Fabrique de la ville est un jeune collectif qui entend mobiliser contre les évolutions en cours des Pentes de la Croix Rousse. Alors qu’ils organisent une soirée autour du PLU-H le 22 novembre, des contributeurs de Rebellyon sont allés à leur rencontre pour mieux les connaître et discuter de (...)

17 novembre 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Le Squat « L’amphi Z » est expulsé : près de 150 personnes à la rue !

Ce matin à 11h30 les flics ont débarqué au moment où le moins de gens étaient encore présents. Avec « seulement » 15 fourgons, ils ont forcé la porte et ont profité de l’effet de surprise pour évacuer facilement les quelques habitants encore présents... C’est donc désormais près de 150 personnes qui sont à...

› Tous les articles "Logement - Squat"