Ce Festival « Printemps libertaire, on s’installe partout » est organisé depuis plusieurs années déjà par différents collectifs libertaires lyonnais, des associations et camarades se retrouvant dans la pensée anti-autoritaire. Le festival « Novembre libertaire » a décidé cette année de profiter des beaux jours du printemps pour s’installer partout à Lyon en 2019 et renaître sous le nom de « Printemps Libertaire ». Du 24 mars au 3 mai 2019, venez donc nous retrouver partout sur Lyon pour un nouveau mois de festival.

Le festival libertaire lyonnais « On s’installe Partout »… vise la diffusion de savoirs et pratiques libertaires…

Le but du "Printemps Libertaire" est de mobiliser, créer et partager la pensée libertaire, son actualité, ses pratiques afin de déconstruire les stéréotypes qui les caricaturent trop souvent et de donner à voir à tout-e un-e chacun-e, que l’anarchisme s’ancre vigoureusement dans l’actualité critique de notre monde. Non, la résignation n’est pas notre horizon. Non, la culture du pouvoir, de la méritocratie, du capitalisme, du patriarcat, du nationalisme ne formeront jamais notre horizon. Nous nous mobilisons contre toutes formes d’oppression et de domination, contre les régressions et injustices sociales qui surgissent de toutes parts,et contre le déni de justice, l’hystérie sécuritaire et identitaire 

… à l’ensemble de la population…

Au printemps 2019, les libertaires lyonnais-e-s proposent d’occuper tous les espaces possibles et imaginables (MJC, bars, espace public, cinémas, locaux autogérés, théâtres…) afin de donner une plus grande visibilité aux pratiques libertaires. Nous nous installons partout pour créer une dynamique collective qui permettra de répondre clairement aux interrogations d’un monde possible, de dépasser les cloisonnements hérités du passé et de dé- construire les morales et les injonctions économiques autoritaires et verticales ; celles de l’économie capitaliste-productiviste. 

… pour œuvrer à la transformation sociale !

Nos cultures libertaires offrent des outils et des armes pour réfléchir et agir autrement. Ce festival d’éducation non formel, ouvert à tous et toutes, a donc pour objectif l’émancipation individuelle et collective ainsi que la critique des injustices et des institutions politiques et sociales répressives. Au programme : des livres, des débats, des concerts, du théâtre, de la poésie, de la bouffe, des rencontres, des ateliers, des conférences, des projections et des poèmes– mille (et une) manières de se retrouver et de se disperser, pour rêver-parler-organiser une société dont l’horizon sera peint des couleurs de l’anarchisme.

Le programme :

30 mars de 14h à 16h sur les ondes de radio canut 102.2
Interview exclusive d’Eloise Bouton (madame Rap) sur Radio canut

30 mars à 19h au bar de l’autre côté du pont :
Soirée d’ouverture du festival « Printemps Libertaire »

31 mars à 10H45 à Charpennes
Fin de la trêves hivernale : manifestation contre toutes les expulsions

31 mars après la manif
Fêtes culturelle à l’amphi Z

3 avril à 18h au Ciné Rillieux
Projection du documentaire « Des Spectres hantent l’Europe »

4 avril à 19h à la librairie la Gryffe
Présentation du n° 41 de la revue Réfractions. Recherches et expressions anarchistes : « Discrets, secrets, clandestins »

4 avril à 19h ateliers des canulars
Bar de la caisse de so !

6 avril à 15h à l’atelier du chat perché
Quelle Guillotière voulons-nous ?

9 avril à 18h Aux clameurs
« L’autogestion, Mythe ou réalité ? Parlons-en ! » avec la participation d’associations, coopératives, et collectifs qui tentent de la mettre en oeuvre.

12 avril à 19h à l’Amicale du futur
Présentation du dernier numéro de la revue CQFD sur l’Algérie

12 avril à 19h à la CNT rue Burdeau
Débat sur l’analyse reichienne

13 avril en journée sur les ondes de radio Canut et en soirée dans un lieu à découvrir
Journée et soirée HipHop féminin

13 avril à 15h00 à la librairie la Gryffe
Rencontre débat sur le livre de Lesages Lahaye sur l’abolition de la prison

14 avril dès 10h et toute la journée, place Mazagran
Fête de quartier

16 avril à 18h00 aux clameurs
Les causeries des clameurs : Parlons de la masculinisation de la langue avec une Conférence théâtralisée de Chloé RICHARD « Tu seras un homme ma fille » suivie d’une discussion.

17 avril à 19h à la MJC Jean Macé
Projection de « L’amour et la Révolution » suivie d’un débat

18 avril à 19h à la CNT 69
rencontre en mixité choisie sans hommes cis sur les mécanismes de domination dans le monde du travail

19 avril à 18h à la bourse du travail
Se défendre face à la casse des droits des chômeurs : table ronde autour du collectif de chômeurs berlinois « Basta »

22 avril à 19h au CEDRATS
Des mots d’ordre aux mots de passe : atelier d’écriture créative

23 avril à 18h aux clameurs
Les causeries des clameurs : Ecologie, Egologie, quand la culpabilisation systématique du citoyen évite la remise en cause du système ?

24 avril à 19h00
Présentation de la revue Foutou’Art : Luttes Volume 2

24 avril à 19h30 à vapeurs d’encres
Mais qu’est-ce qu’ils leur apprennent à l’école ?

25 avril à 19h00 à la MJC Jean Macé
Projection et débat autour du film « À Bure pour l’éternité »

26 avril à 19h à la CNT-SO
Le syndicalisme et les travailleurs/euses sans papiers

27 avril à 20h00 dans un lieu à villeurbanne
Concert de clôture du « printemps libertaire » en soutien à la caisse de solidarité.

28 avril de 15h30 à 18h au Rita-Plage
Kanaky : une matrice pour une souveraineté de toutes les outre mers ?

1er mai vers 13h place Sathonay
repas de quartier de radio Canut après la manifestation

2 mai à 19h à la librairie la Gryffe
Présentation/débat du livre « Antifa, une histoire du mouvement antifasciste allemand »

3 mai à 19h à la librairie la Gryffe
Rencontre/débat : « Comment la non-violence protège l’État »

PDF - 793.2 ko

P.-S.

Et aussi :

- Le site internet printempslibertaire.info
- La page Facebook : Festival « Printemps libertaire, on s’installe partout »
- Le (quasi-complet) programme papier à télécharger

- Et enfin, pour ceux et celles qui sont intéressé.es, l’affiche sérigraphiée est en vente à la librairie la Gryffe.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Printemps Libertaire » :

› Tous les articles "Printemps Libertaire"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Les vrais casseurs s’attaquent à nos retraites

« Ce n’est ni en ressuscitant un État providence moribond ni en acceptant la société capitaliste et patriarcale que nous trouverons une solution à la problématique du vieillissement de la population. » Retour sur la future réforme des retraites par l’Union Pour le...

>[Nantes] Perquisition puis garde-à-vue pour une médic

Une medic de Street Medic Nantes a été perquisitionnée et placée en garde-à-vue ce mercredi 19 juin, elle découvre alors être ciblée par une enquête préliminaire pour des faits d’exercice illégal de la médecine, ainsi que de participation à un groupement en vue de commettre des violences sur personnes...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Le 29 juillet 1979, Émilie Carles quitte la Vallée de la Clarée

Antimilitariste, libertaire, elle a milité toute sa rude vie pour ce coin de bonheur dans les montagnes briançonnaises où elle aimait donner le goût d’apprendre et aussi accueillir. « C’est pareil pour toutes choses, ce qui paraît irréalisable pour l’heure sera une réalité demain. ...

>[Saint-Étienne] Baccalauréat : un jury sous la menace du ministre

Jeudi 04 juillet au matin, un centre d’examen du baccalauréat de l’agglomération stéphanoise. On avait pensé à suivre l’appel à faire grève contre les réformes du baccalauréat et du lycée en général de Jean-Michel Blanquer. Puis on s’est laissé convaincre, non sans remords, que les premières victimes seraient...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Expression - contre-culture » :

>L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888

L’internationale, poème d’Eugène Pottier, écrit en juin 1871 pendant la terrible répression de la Commune de Paris. Il ne fut publié qu’en 1887 et chanté pour la première fois le 23 juillet 1888 à Lille par la Lyre des Travailleurs. Devenu l’hymne des révolutionnaires, il sera complètement illégal durant...

› Tous les articles "Expression - contre-culture"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>La Décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal « La décroissance, journal de la joie de vivre » édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal diffuse...

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Nid de Coucous ! un documentaire sur les Squats à Lyon

A Lyon comme ailleurs, pour les jeunes squatteurs et pour les familles sans papiers, il faut lutter pour habiter et habiter pour lutter. « Nid de Coucous », documentaire de 2012, raconte l’histoire de ces indésirables et de ces sans voix, qui à l’échelle d’un immeuble ou à l’échelle d’un pays, occupent...

>La gentrification est un mot barbare et parfois fourre-tout

La gentrification est un concept apparu dans les années 60, mais c’est au début des années 2000 que le terme « gentrification » apparaît dans les milieux académiques français. Depuis, il est utilisé à tort et à travers pour désigner de multiples politiques urbaines. Retour sur plusieurs articles publiés sur...

>BOUH ! Le squat des 400 couverts à Grenoble

À Grenoble, de 2001 à 2005, une traverse entière a été squattée : plusieurs maisons d’habitation, une salle publique, des ateliers et plein de folies, d’humour, de galères, de collectifs, de colères, d’expérimentations...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Fêtes - Festivals - Vie du mouvement » :

>Jeudi 11 juillet : la police fête « encore » la CAN à sa manière...

Comme dimanche dernier, la fête qui suit la victoire des équipes nationales d’Algérie et de Tunisie dans la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) commence avec klaxons et feu d’artifice, pour finir avec des gyrophares, des gazs lacrymogènes, des coups de matraque et des tirs de LBD. Retour sur une fête...

› Tous les articles "Fêtes - Festivals - Vie du mouvement"