Logement : Qui sème la misère, récolte la colère !

1636 visites
Logement 4 compléments

Tous et toutes à la manifestation, le mardi 6 fêvrier à 18h, Place Bellecour !

L’initiative prise par les « Enfants de Don Quichotte » a permis de pointer du doigt le problème de l’accès à un logement digne. Problème qui s’aggrave sans cesse.

La précarité sociale frappe un grand nombre d’entre nous, ce qui signifie toujours plus de SDF, hébergés dans des conditions d’accueil déplorables faute de moyens, et des centaines de milliers de familles sur le fil du rasoir, qu’un licenciement, par exemple, jetterait à la rue. Sans parler de ceux qui travaillent, et vivent dans la rue. 30% des sans-domicile ont un emploi.

A l’autre bout de l’échelle sociale, il y a des moyens énormes qui permettraient de répondre aux besoins. 2.000.000 de logements sont vides. D’énormes profits réalisés grâce au travail humain ne sont pas employés pour loger précisément ceux qui travaillent. L’argent dépensé par l’état sert bien souvent à financer les bailleurs privés.

La vie chère, le fait que la part du loyer atteint souvent 30% du salaire, parfois jusqu’à 50%, sont des questions intimement liées à ce problème. Les mesures proposées par le gouvernement, largement illusoires et critiquables sur de nombreux points, ne changeront rien à cette situation.


- Les loyers connaissent une véritable flambée : +30% entre 1998 et 2005, + 4,4% seulement pour 2005-2006.
- Les loyers prohibitifs et les démolitions repoussent les plus précaires d’entre nous toujours plus loin des centres-villes.
- 1 million et demi de personnes sont sur les listes d’attente H.L.M., et le temps d’attente est de quatre ans en moyenne (45 000 dans le Rhône).
- 1 million de personnes n’ont pas de logement personnel.
- 3 millions de personnes sont mal-logées ; 1,6 million de personnes vivent dans des logements sans douche, WC ou les deux.
- 1 million de personnes vivent en situation de surpeuplement accentué.
- Les cités étudiantes manquent de places et sont dans un état sanitaire souvent désastreux.
- Les bindonvilles réapparaissent à la périphérie des villes.
- Les discriminations racistes, l’accès au droit au logement pour les étrangers, s’aggravent.

Pour faire face à cette situation, revendiquons :
- Construction de logements sociaux à la hauteur des besoins !
- Réquisition des logements vacants, et des terrains nécessaires à la construction !
- Interdiction des expulsions locatives !
- La rénovation des cités populaires doit se faire selon la volonté des habitants : la vente du parc HLM, les démolitions de tours doivent donc être stoppées.
- Gel immédiat et plafonnement des loyers !
- Un véritable service public du logement doit se mettre sur pied pour financer le logement social, en contrôler la gestion et l’attribution, sur le modèle de la Sécurité Sociale.
- Les revendications de la charte du Canal Saint-Martin doivent être appliquées sans délai.
- Des moyens en quantité doivent être alloués aux structures d’acceuil. Le CHRS de Bourg, menacé, doit pouvoir continuer son activité.
- Un vrai logement à loyer abordable pour les étudiants et les jeunes travailleurs !

Nous devons rester également attentifs au relogement effectif de ceux qui sont mobilisés sur les campements du Rhône.


MANIFESTATION UNITAIRE
MARDI 6 FEVRIER
18H - PLACE BELLECOUR

PDF - 34.9 ko
Le tract à diffuser.

Premiers signataires : FSE, UNEF, SUD ; PEP-CGT ; Réseau 69 des mardis du logement ; AC ! ; Alternative Libertaire ; Privés d’emploi et précaires vaudais ; PCF ; Demeurant Partout ; CCI(t) ; LCR ; SUD Education ; MFPF ; Fraction l’« étincelle » de LO ; JCML ; RUSF ; Collectif « On vaulx mieux que çà » ; Collectif Utopies ; Coordination-des-luttes ; Parti communiste-ouvrier d’Iran (Hekmatiste) ; Association pour l’émancipation des femmes (Iran) ; Partisan-VP ;Mouvement jeunes communistes du Rhône...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 janvier 2007 à 16:43

    C’est vrai qu’il n’était pas approprié de les mettre en premier. Ils sont juste par ordre alphabetique dans la catégorie « syndicats étudiants ». Ensuite, il est normal de proposer à tout le monde de signer si c’est sur des mots d’ordre précis. Ca empêche pas de penser ce qu’on veut de l’UNEF ou de n’importe quel autre signataire. Ensuite sur les Don Quichotte, je ne vois pas en quoi on joue « leur jeu ». On réclame juste un vrai logement pour ceux qui sont mobilisés sur le campement. Ensuite, c’est normal de pas tirer sur les Don Quichotte à boulet rouge sur un tract, il me semble.

    Alex

  • Le 29 janvier 2007 à 21:31

    Allez donc voir au 1 bis rue du repos dans le 7 ème arrondissement les portes blindées des logements vides d’un immeuble appartenant au CCAS de la Ville de Lyon et géré par l’Opac du Grand Lyon qui a à sa tête un soss et un coco ! Les appartements sont habitables (certains sont toujours occupés légalement), et il n’ y a pas de projet de réhabilitation depuis 2003. Ca ne les a pas gênés, les soss et les cocos de mettre plus d’une dizaine de personnes à la rue dont une famille avec des gosses de 4 et 9 ans, le 24 octobre 2004, une semaine avant le plan froid. Plus hypocrite que la mairie de Lyon, tu meurs (de froid ?)

  • Le 29 janvier 2007 à 12:16

    ...manifester:certes...pour la cause : sûrement...
    mais l’UNEF en premier signataire ?
    c’est qui le démagogue qui a proposé ce tract à ce syndicat qui ne sait que se faire de la pub ?
    le logement est un thème dont chacun peut se préoccuper parce qu’il touche tout le monde ! faut il jouer le jeu des Dom Quichotte ??
    Croire que les syndicats (UNEf en particulier) ont du pouvoir, alors que ce sont des coquilles vides, c’est leur DONNER du pouvoir !

    Ca donne pas envie d’y aller !

  • Le 28 janvier 2007 à 01:03

    Nouveaux signataires : US Solidaires, ATTAC Rhône, Les Alternatifs, Collectif NRV (Vienne)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement » :

› Tous les articles "Logement"