Mouvement contre la réforme des retraites : premières arrestations et condamnations

1127 visites
Réforme des retraites 2019-2020 | la précarité tue

De la première manifestation du 5 décembre jusqu’à cette fin de semaine, on peut déjà noter :

  • Un homme condamné (le 6/12) en comparution immédiate à 4 mois ferme sans mandat de dépot + 2 ans d’interdiction de manifestation à Lyon et Paris pour « violences sur policier ». Lors de son procès, le préfet a interdit l’accès à la salle du tribunal aux soutiens à cause de « risques de trouble à l’ordre public » (une première à Lyon).
  • Un étudiant condamné en CRPC [1] (le 9/12) à 3 mois avec sursis pour « violences sur policier » et port d’arme (canif) + 50 euros de dommages et intérêt pour le policier.
  • Une étudiante arrêtée dans la manif du 10/12 qui a demandé un report de sa comparution immédiate [2] et va être jugé en janvier (interdite de manifestation jusqu’à cette date) pour :
    - avoir participé à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations,
    - avoir exercer volontairement des violences contre un policier (en l’occurence des jets de projectiles)
    - et avoir resister avec violence à son arrestation (rebellion).
  • Un étudiant arrêté en fin de manif (17/12). Bras cassé pendant son interpellation (1 mois d’ITT [3]), il passe en procès en juin pour dégradations (des tags) et visage dissimulé.

Certaines de ces arrestations ont eu lieu, bien après les « faits », sur la base d’identification à cause des vêtements trop reconnaissables.

JPEG - 293.9 ko

Enfin, plusieurs arrestations de lycéens depuis le début de la mobilisation, surtout les matinées (4 arrestation aux lycée Charlie Chaplin (Décines) le 10/12, des interpellations à Ampère-Saxe le même jour, gazage au lycée Doisneau à Vaulx-en-Velin + chasse de lycéen.ne.s dans les rues autour, etc.). Quatre autres lycéens interpellés le 17/12 pour « détention de produits incendiaires » devant Charlie Chaplin. Enfin le 18 décembre deux mineurs interpellés pour incendie de poubelles devant le lycée Lumière (Lyon 8e) pendant un blocage. Présentés à un juge des enfants dans le cadre d’une mise en examen, le parquet a demandé un placement en détention provisoire pour l’un des deux.

La Caisse de Solidarité

Notes

[1Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité : une sorte de plaidé coupable à la française où on peut reconnaître les charges qui pèse sur soi pour éviter un procès.

[2La proc’ a osé demander un placement en détention pour « risque de fuite » car elle a une double nationalité et vit chez des amis car elle n’a pas de revenus suffisants pour payer un loyer !

[3Interruption Temporaire de Travail.

Groupes associés à l'article

Caisse de Solidarité - Témoins

  • Tel : 06.43.08.50.32
  • 91 rue Montesquieu 69007 Lyon
  • caissedesolidarite /at/ riseup.net
  • Autres infos : Permanence les 1ers jeudis du mois à 19h à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme) Possibilité de permanence en mixité choisie à 18h30, les 1ers jeudis du mois à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme). Pour les dons : par chèque à l’ordre de Témoins-Caisse de Solidarité à envoyer au 91 rue Montesquieu 69007 Lyon ou via le site helloasso : https://www.helloasso.com/associations/temoins-des-acteurs-en-mouvement/formulaires/2 La caisse de solidarité est membre du réseau RAJCOL [https://rajcollective.noblogs.org/->]

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Caisse de Solidarité - Témoins » :

 Force a dû rester à la loi », les émeutes de La Duchère en procès

Suite à la chute d’un adolescent de 13 ans à scooter dans le quartier de la Duchère, probablement percuté par une voiture de flics banalisée le 3 mars 2021, des émeutes éclataient le lendemain vers 17 heures 30. 12 personnes étaient interpellées, 9 d’entre elles remises en liberté le lendemain faute de...

› Tous les articles "Caisse de Solidarité - Témoins"

Derniers articles de la thématique « Réforme des retraites 2019-2020 » :

› Tous les articles "Réforme des retraites 2019-2020"

Derniers articles de la thématique « la précarité tue » :

>La précarité tue : 3 mois après, on oublie pas

Cela fait 3 mois que notre camarade a tenté de s’immoler par le feu devant le CROUS de Lyon. Son état tend à s’améliorer, mais nous nous inquiétons pour lui. Il nous manque. Nous espèrons le voir sorti d’affaire au plus vite.

› Tous les articles "la précarité tue"