Rencontre trans-atlantique autour de l’actualité de la pensée libertaire Lyon-Montréal le mercredi 23 octobre

920 visites

La pensée anarchiste cherche aujourd’hui à s’actualiser, en particulier des deux côtés de l’Atlantique. Marcos Ancelovici et Francis Dupuis-Déri s’inscrivent dans cette perspective à Montréal et Philippe Corcuff à Lyon. Ils échangeront leurs expériences et leurs analyses le mercredi 23 octobre, à 18h30, à la librairie La Gryffe.

En puisant dans les héritages du passé libertaire, cette actualisation se confronte chez eux tout à la fois aux luttes contemporaines (féminisme, antiracisme, écologisme, zapatisme, altermondialisme, zadisme, luttes des précaires…) et à d’autres courants de la pensée critique (intersectionnalité, théories du commun, problématisations de l’individualité, pragmatisme philosophique, désobéissance civile…). En ce sens les pensées libertaires actuelles s’efforcent de ne pas cultiver un entre soi, mais demeurent en mouvement, ouvertes aux hybridations.

Dans L’anarchie expliquée à mon père (2018), Francis Dupuis-Déri dessine, dans un dialogue avec son père non anarchiste, des repères quant aux pratiques et aux courants libertaires d’hier et d’aujourd’hui comme à leur rapports avec les luttes sociales émancipatrices. Dans Une gauche en commun. Dialogue sur l’anarchisme et le socialisme (2019), Marcos Ancelovici débat avec le philosophe de culture marxiste Pierre Mouterde, à partir du vécu d’un apatride né dans le Chili d’Allende et des pratiques militantes des mouvements sociaux contemporains. Dans Explorations libertaires. Pour une pensée critique et émancipatrice (2019), le séminaire Etape (Explorations théoriques anarchistes pragmatistes pour l’émancipation, co-animé par Philippe Corcuff) donne la parole à une variété de sensibilités critiques contemporaines susceptibles d’enrichir les questionnements libertaires. Dans Aux croisements des chemins anarchistes (2018), Philippe Corcuff et Francis Dupuis-Déri offrent des vues croisées de leurs conceptions de l’anarchisme, inscrites dans des biographies militantes et intellectuelles différentes.

JPEG - 490.5 ko


Rencontre publique autour de quatre livres :

- Marcos Ancelovici et Pierre Mouterde : Une gauche en commun. Dialogue sur l’anarchisme et le socialisme (entretiens réalisés par Stéphane Chalifour et Judith Trudeau, Montréal, Editions Ecosociété, 2019)

- Philippe Corcuff et Francis Dupuis-Déri : Aux croisements des chemins anarchistes (entretiens réalisés par Mimmo Pucciarelli, Lyon, Atelier de création libertaire, 2018)

- Séminaire Etape : Explorations libertaires. Pour une pensée critique et émancipatrice (Lyon, Atelier de création libertaire, 2019, postface de Philippe Corcuff)

- Thomas Déri et Francis Dupuis-Déri : L’anarchie expliquée à mon père (Montréal, Lux, 2018)

mercredi 23 octobre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « La Gryffe » :

>La Gryffe et la Coordination libertaire de Lyon

La librairie La Gryffe est née en 1978. Daniel Colson la connaît bien, lui qui a participé à cette expérience collective depuis le début. Daniel Colson a donc choisi de nous montrer que l’histoire de La Gryffe s’est bâtie en quelque sorte sur les conflits et les différend(t)s. Nous publions ici le...

› Tous les articles "La Gryffe"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>1er janvier 1994 dans l’État du Chiapas au Mexique

Déjà vingt cinq ans ! Le 1er janvier 1994 marque l’apparition sur la scène politique mexicaine et sur la scène médiatique internationale du mouvement révolutionnaire « zapatiste » des indigènes du Chiapas au cri de ¡Ya Basta !.

>27 - 31 décembre 1969, le Weather Underground entre en clandestinité

Après la dissolution en 1969 de la plus grosse organisation étudiante de lutte contre la guerre au Vietnam des États-unis, la SDS, une partie de la jeunesse blanche se solidarise des luttes Tiers-mondistes. Ils forment une organisation clandestine soutenue par une importante organisation...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"