Site collaboratif d’infos alternatives

Réunion du collectif d’entraide à la rédaction

Mardi 16 mai à la Luttine, le collectif Contrib de Rebellyon propose une rencontre : venez avec vos révoltes et envies de témoigner.

Précarité, gentrification, répression des migrants, mouvement contre la loi travail… En un an, l’espace d’entraide de Rebellyon a permis de parler d’une multitude de sujets. Egalement appelé collectif Contrib, une bonne vingtaine de personnes ont participé à plusieurs dizaines d’articles de fond, d’entretiens pointus, de recueils de paroles révoltées, de suivis de manifs (une liste loin d’être exhaustive)… Chacune selon son temps, ses centres d’intérêt et la dynamique collective du moment. C’est aussi, tous les 15 jours, une chouette rencontre et discussion autour d’un verre à propos de ce qu’il se passe autour de nous, pour prévoir des coups de main.

Rejoignez le collectif d’entraide à la rédaction

En cette période de mouvement social, Rebellyon a pour but de permettre de s’organiser, d’annoncer des évènements, de les raconter et d’en faire des comptes rendus, de proposer des analyses, etc. Après, écrire un article n’est pas évident. Des contributeurs et contributrices de Rebellyon qui s’aident (...)

22 février

On a mille raisons de s’insurger et de vouloir documenter les inégalités, les oppressions qu’on subit directement où celles qui touchent notre voisin·e. Pas besoin pour cela d’avoir des diplômes, une carte de presse ou de singer les journalistes : à partir de nos sensibilités et à plusieurs si besoin, avec nos mots, on peut produire des reportages ou des entretiens, s’entraider pour les photos, se prêter du matos. Il suffit de vouloir allumer de nouveaux feux, d’en entretenir d’autres, et de se serrer les coudes au-dessus du braséro !

Nos révoltes et nos luttes ont besoin de combustibles : l’espoir du collectif d’entraide c’est de permettre l’existence d’un espace physique où chacun·e peut contribuer à les alimenter en témoignages, en idées, en faits, en images, le temps d’un petit projet qui nous tient à cœur ou pendant une période plus longue.

Venez donc nous rencontrer avec vos envies (et un peu de bouffe ou de boissons à partager) mardi 16 mai à 19 h à la Luttine !

La Luttine, c’est au 91 rue Montesquieu (Lyon 7e, métro Saxe-Gambetta).

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Médias » :

 L’osthéopathe dérape », quand le journal Le Progrès fait des blagues à propos d’une agression sexuelle sur mineure" >« L’osthéopathe dérape », quand le journal Le Progrès fait des blagues à propos d’une agression sexuelle sur mineure

Novembre 2015, un ostéopathe stéphanois agresse sexuellement une patiente âgée de 14 ans. Deux ans plus tard, il a été jugé au tribunal correctionnel et condamné à 8 mois avec sursis et interdiction d’exercer. Dans son édition du mardi 14 novembre, le journal Le Progrès revient sur les faits et le...

Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et...

TCL est violent c’est parce qu’il est d’origine polynésienne et a été adopté" >Pour Le Progrès, si un médiateur TCL est violent c’est parce qu’il est d’origine polynésienne et a été adopté

Au départ, il y a un fait divers de violences dans les transport en commun. Mercredi 8 novembre, un homme en état d’ébriété insulte et frappe deux femmes et un de leurs amis dans le métro D. Il se trouve que cet homme est aussi médiateur pour TCL, le réseau de transport en commun lyonnais. Le Progrès...

> Tous les articles "Médias"